loyal

 

définitions

loyal ​​​ , loyale ​​​ , loyaux ​​​ adjectif

Qui obéit aux lois de l'honneur et de la probité. ➙ honnête; opposé à déloyal. Un ami loyal. ➙ sincère. —  Remercier qqn pour ses bons et loyaux services. —  locution Se battre à la loyale : sans tricher.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Puis subitement, – sur ce beau visage loyal de vieux gentilhomme on lisait comme sur celui d'un enfant, – une expression d'embarras, presque de crainte, vint succéder à la joie.Léon de Tinseau (1842-1921)
Mais vous pouvez vous prendre de querelle avec lui et le provoquer en combat loyal.Michel Zévaco (1860-1918)
Nanette, qu'est-ce que tu dirais, si ce jeune homme qui te paraît si simple, si loyal et si bon n'était autre chose qu'un méchant, qu'un traître, qu'un menteur ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il n'avait pas la conscience de sa puissance ; l'eût-il eue, peut-être ne s'en serait-il pas servi, tant était droit et loyal encore cet esprit tout neuf et tout jeune.George Sand (1804-1876)
Aucun accord sur l’agriculture ne peut être conclu à n’importe quel prix : il doit être équilibré et loyal.Europarl
Elle est ce qu'elle doit être, c'est-à-dire un bon conseil donné par un ennemi loyal.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ainsi, plus nous suivions ce grand sage en son sillon lumineux, plus nous écoutions sa parole, et plus nous nous sentions voisins de ce roi juste, honorable et loyal.Jules Janin (1804-1874)
Nous sommes partisans d'un libre-échange loyal et qui bénéficie à tous les citoyens de la planète.Europarl
Permettez-moi de dire que je comprends que l'idée générale de ce rapport est d'éviter toute distorsion de concurrence tout en parvenant à établir un équilibre juste et loyal.Europarl
Non, non, rassurez-vous, ne songez qu'au bonheur de vous retrouver auprès de ce bon et loyal frère.Eugène Sue (1804-1857)
Je ne craignais rien, car il n'y a personne sur la terre qui soit aussi noble, aussi loyal que toi.Paul Féval (1816-1887)
Celui-là est au moins un loyal et excellent cœur ; et il offre à l'amour des circonstances atténuantes.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Mon père est un loyal gentilhomme, qui a passé comme vous une vie déjà longue à se faire aimer et respecter dans une sphère modeste.Paul Féval (1816-1887)
Ce n'est pas loyal, je trouve que tu as manqué tout à fait de bonne foi...Albert Robida (1848-1926)
Mais cette connaissance qu'il avait des événements lui imposait des obligations, et il était trop loyal pour s'y soustraire.Émile Gaboriau (1832-1873)
Qu'il avait aimé avec un cœur sincère, droit et loyal même dans la faute, une créature de ruse et de trahison.Paul Bourget (1852-1935)
Gaston pressentait parfois ce danger, mais son caractère loyal écartait cette pensée injurieuse pour celle qui portait son nom.Lucien Biart (1828-1897)
C'est une guerre cela, messieurs ; il n'est pas loyal d'appeler cela la paix ; c'est la guerre non déclarée, déloyale, injuste, telle qu'il n'est plus de notre civilisation de la faire.François Guizot (1787-1874)
Ne faut-il pas que je retire à présent la parole que j'ai donnée loyalement à cet homme loyal ?Daniel Lesueur (1854-1921)
Je suis né un sujet du roi, un sujet loyal, et rien ne m'eût été facile comme d'oublier les abus cruels du pouvoir, sur ma personne et sur ma liberté.Jules Janin (1804-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « LOYAL, ALE » adj.

Qui vit selon les loix. Ce marchand est franc & loyal, son poids est loyal & estalonné. Ce mot vient de leudes, qui signifioit vassaux & sujets, qu'on a appellé aussi lcodes & fideles, leaux & feaux.
 
LOYAL, se dit aussi de la bonne qualité des choses. Ce Receveur doit une rente de trois muids de bled bon, loyal & marchand. Ce bled n'est pas loyal, il a trop de seigle, de niesle, il est plein de charençons.
 
On dit aussi au Palais en matiere de retrait, qu'il faut rembourser les frais & loyaux cousts, c'est à dire, les despenses legitimes qu'a fait l'acquereur.
 
LOYAL, en termes de Manege, se dit d'un cheval qui employe toute sa force pour obeïr, qui ne se deffend point & qui fait les maneges qu'on luy demande ; On dit aussi, qu'il a une bouche loyale, quand il à la bouche excellente.
Les mots du bitume Grailler Grailler

v. 1. Manger. 2. Dans la locution « ça graille » : c’est super, ça déchire.

Dérivés : graille, graillance.

Aurore Vincenti 11/05/2020