diablement

 

définitions

diablement ​​​ adverbe

familier Très. ➙ rudement, terriblement. Il est diablement fort sur ce sujet.
 

synonymes

diablement adverbe

terriblement, bigrement (familier), bougrement (familier), drôlement (familier), rudement (familier), sacrément (familier), vachement (familier), diantrement (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Bien malgré toi, tu as donné la volée à un secret qui te tourmente diablement, et tu venais ici pour tâcher de le reprendre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ainsi nous reprendrons, s'il vous plaît, la première préface à l'endroit même où nous l'avons laissée il n'y a qu'un instant, mais cet instant de flagellation m'a paru diablement long.Jules Janin (1804-1874)
Je ne l'avais pas regardée depuis treize ans ; c'est diablement vivace, je ne trouverai jamais une telle averse de jeunes idées.Hector Berlioz (1803-1869)
Malheureusement, avant que d'arriver à moi, c'est-à-dire au corps de la place, il faut détruire, il faut battre en brèche les ouvrages avancés, et je suis diablement bien fortifié, marquise.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quoi qu'il en soit, il vit, madame, et c'est une résurrection qui gâte diablement mes affaires et compromet un peu les vôtres.Amédée Achard (1814-1875)
J'en sais aussi long qu'eux, et vous aussi, car notre acte est bon, et si nous le faisons enregistrer, il nous en coûtera diablement.George Sand (1804-1876)
Vois-tu, mon gaillard, je lui ai écrit un billet si char.. (il avait failli se tromper), si diablement bien tourné !Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Tâchez que ce soit le plus tôt possible, attendu que l'eau est un liquide qui est diablement contraire à ma constitution.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le fait est qu'on les aurait cru tous trois revenus de diablement loin, et le commencement du repas n'alla pas sans une assez forte contrainte.Léon Bloy (1846-1917)
Mais selon moi, la réforme fera nécessairement grandir un enjeu diablement intéressant, celui de la clarification et de l'évolution des règles.Europarl
Je vois rôder par ici un jeune monsieur, qui lève diablement le nez, quand il passe devant le 38.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je ne sais si elle aiguise l'esprit du philosophe ; mais elle refroidit diablement la tête du poète.Denis Diderot (1713-1784)
À toute autre je n'aurais pas avancé plus de quarante sous, car la pièce est diablement mûre ; on y voit à travers, c'est une lanterne magique.Alfred de Musset (1810-1857)
Il est vrai que j'ai eu diablement de mérite, car la place était rudement forte à emporter.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Vous fûtes bien mal inspiré de vous reposer le septième jour et vous auriez diablement mieux fait de travailler encore, car il restait beaucoup à faire.Hector Berlioz (1803-1869)
Je n'y ai pas compris un mot, mais n'empêche qu'elle est diablement harmonieuse, votre chanson, et si vous vouliez m'en dire encore un couplet on deux...Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Il faut avoir diablement envie de casser des cailloux à un sou le mètre, avec un maillet en bois !...Georges Darien (1862-1921)
Étudiez les empreintes du gaillard, et vous qui êtes malin, vous reconnaîtrez qu'en venant il a diablement dévié.Émile Gaboriau (1832-1873)
Je ne sais pas si j'ai fait grand'chose ; mais je sais que j'ai diablement travaillé depuis.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce coup de balai traînard, sur le pavé, avait aussi l'air de dormir, ou du moins d'en avoir diablement envie !Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DIABLEMENT » Adverbe

qui sert à augmenter la force d'une expression. Cet ouvrage est diablement mauvais. Ce potage est diablement chaud. Cette femme est diablement laide.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020