Email catcher

dicter

Définition

Définition de dicter ​​​ verbe transitif

Dire (qqch.) à haute voix en détachant les mots ou les membres de phrases, pour qu'une autre personne les écrive. Dicter son courrier à sa secrétaire. Dicter au dictaphone.
Indiquer en secret, à l'avance, à qqn (ce qu'il doit dire ou faire). Dicter à qqn sa conduite. passif Ses réponses lui ont été dictées, on lui a fait la leçon. Leur attitude dictera la nôtre. ➙ commander.
Stipuler et imposer. ➙ prescrire. Dicter ses conditions.

Conjugaison

Conjugaison du verbe dicter

actif

indicatif
présent

je dicte

tu dictes

il dicte / elle dicte

nous dictons

vous dictez

ils dictent / elles dictent

imparfait

je dictais

tu dictais

il dictait / elle dictait

nous dictions

vous dictiez

ils dictaient / elles dictaient

passé simple

je dictai

tu dictas

il dicta / elle dicta

nous dictâmes

vous dictâtes

ils dictèrent / elles dictèrent

futur simple

je dicterai

tu dicteras

il dictera / elle dictera

nous dicterons

vous dicterez

ils dicteront / elles dicteront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot dicter

Jamais il n'a admis le public à lui dicter, à lui imposer quoi que ce soit.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Une procédure que le groupe a lui-même sollicité et qui dictera les prochaines décisions, quant à la reprise ou non du versement des loyers, la renégociation des baux, etc.Capital, 27/02/2021, « Résidences touristiques : certains bailleurs pourraient enfin percevoir leurs loyers »
Chaque partie doit pouvoir contribuer sans se faire dicter une marche à suivre.Revue International de Gestion, 2015, Réal Jacob, Jean Poitras (Cairn.info)
Sans dicter mon arrêt, qu'on l'attende en silence.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Seulement, cette loi de justice, ils ne sauraient se la dicter à eux-mêmes pour les raisons que nous avons dites.Émile Durkheim (1858-1917)
Prête bien attention à mes paroles : c'est mon testament que je vais dicter, et c'est toi, mon vieux camarade, qui en seras l'exécuteur.Louis Reybaud (1799-1879)
Là où cela pose problème, c'est quand les femmes se font dicter de l'extérieur qu'elles doivent y renoncer en raison de leur âge.Ça m'intéresse, 18/09/2021, « Libido en berne : comment se réconcilier avec sa sexualité »
Dans ce contexte de tensions, la recherche académique renonce à dicter des normes surplombantes et part en quête d'autres manières de faire monde.Littérature, 2021, Rémi Astruc, Émeline Baudet (Cairn.info)
Je fus frappé d'étonnement en lui entendant dicter cette phrase ; cette proposition formelle, faite en ce moment, me parut presque de la folie.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Célibataire et n'ayant pas d'héritier direct, il laissa libre cours à sa philanthropie au moment de dicter son testament.Ouest-France, 19/08/2019
Supposé que vous ne l'approuviez pas, je garderai ceci, et ferai la réponse que vous me dicterez.Isabelle de Charrière (1740-1805)
Maintenant c'est à moi à dicter les conditions.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Orienter nos vies, ordonnancer nos émotions, augmenter notre appétit de consommation, dicter nos choix.Ouest-France, Philippe COCHEREAU, 28/02/2021
Il ne faut évidemment pas en conclure que nous devons dicter notre loi aux pays en développement.Europarl
On le disait capable de dicter plusieurs lettres à la fois, de s'occuper en même temps de plusieurs sujets totalement différents.Ouest-France, Thierry DUBILLOT, 01/03/2021
La relation ne doit en rien troubler les besoins de négocier, de dicter, de sanctionner.Capital, 14/05/2018, « Nouer des relations affectives au travail, bonne ou mauvaise idée… »
Je serais en son pouvoir, je serais sa chose ; il me dicterait mes actes, mes paroles...Maurice Level (1875-1926)
Cette dernière n'ayant plus les moyens d'une politique de présence, la raison ne lui dicterait-elle pas de sauver à tout le moins son influence culturelle ?Guerres mondiales et conflits contemporains, 2011, Catherine Lanneau (Cairn.info)
Et n'hésitez pas à dicter vos exigences en matière de rente.Capital, 25/11/2021, « Viager : tout ce qu'il faut savoir avant de vendre… »
Le marquis, de son côté, suivait les événements avec calme, car il n'avait pas été long à se dicter une ligne de conduite.Maurice Fleury (1856-1921)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DICTER v. act.

Faire écrire sous soy quelque discours. Un Professeur dicte sa leçon de Philosophie avant que de l'expliquer. Un testament est nul, s'il n'est dicté & nommé par un Testateur, leu & releu par le Notaire, & s'il n'en est fait mention dans l'acte. Cette lettre est bien dictée, pour dire, est bien écrite, bien composée.
 
DICTER, se dit figurément des mouvements de l'ame qui nous poussent à faire quelque chose. Le bon sens nous dicte qu'il ne faut pas faire du mal à autruy, de peur qu'il ne nous en arrive. Le respect & l'obeïssance envers les peres & les meres nous ont été dictez par la nature.
 
DICTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots La naissance du « cool » La naissance du « cool »

C’est en écoutant le dernier album d’Orelsan, et plus particulièrement la chanson Casseurs Flowter Infinity, que l’on s’est fait la réflexion simple,...

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 13/07/2022