ordonner

 

définitions

ordonner ​​​ verbe transitif

Disposer, mettre dans un certain ordre. ➙ arranger, classer, organiser, ranger. —  pronominal Le cortège s'ordonnait peu à peu.
Mathématiques Ordonner un polynôme, écrire ses termes suivant les puissances croissantes ou décroissantes d'un terme.
Élever (qqn) à l'un des ordres de l'Église (➙ consacrer ; ordination). Ordonner un prêtre.
Prescrire par un ordre. ➙ commander, enjoindre, prescrire. Ordonner qqch. à qqn. Je vous ordonne de vous taire. ➙ sommer. Ordonner que (+ subjonctif). —  Médecin qui ordonne un régime. —  Droit Ordonner le huis clos.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'ordonne

tu ordonnes

il ordonne / elle ordonne

nous ordonnons

vous ordonnez

ils ordonnent / elles ordonnent

imparfait

j'ordonnais

tu ordonnais

il ordonnait / elle ordonnait

nous ordonnions

vous ordonniez

ils ordonnaient / elles ordonnaient

passé simple

j'ordonnai

tu ordonnas

il ordonna / elle ordonna

nous ordonnâmes

vous ordonnâtes

ils ordonnèrent / elles ordonnèrent

futur simple

j'ordonnerai

tu ordonneras

il ordonnera / elle ordonnera

nous ordonnerons

vous ordonnerez

ils ordonneront / elles ordonneront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Qui pourrait ordonner aux eaux et aux nuages de revêtir d'autres formes que celles que nous et nos pères leur ont vu revêtir dans tous les tems ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
En poésie on choisit, on ne change pas la nature ; en histoire on n'a pas même le droit de choisir, on n'a que le droit d'ordonner.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Vous le permettre et vous l'ordonner serait la même chose, et je ne veux pas que l'on puisse penser ni l'un ni l'autre.Jules Rostaing (1824-?)
Encore qu'il ordonne des choses condamnables, s'il a tort de les ordonner, on a raison de lui obéir.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Cet amendement a pour but que l'autorité compétente puisse ordonner les démarches nécessaires, sans devoir agir elle-même ou avancer des coûts potentiellement énormes et difficiles à recouvrer.Europarl
Rodin s'occupa des réponses qu'on venait de lui ordonner de faire, et les transcrivit en chiffres.Eugène Sue (1804-1857)
Accoutumée à faire plier mes volontés aux siennes, elle crut qu'il lui suffiroit d'ordonner pour être obéie.Robert Estienne (1723-1794)
Vous ne deviez pas donner la parole à la tribune et vous deviez, quand les incidents se sont produits, suspendre immédiatement la séance et ordonner l'évacuation des tribunes.Europarl
Notre prochain président devrait proposer un nouveau système pour le futur et immédiatement ordonner à tous les membres du personnel de rompre leurs liens spéciaux avec leur parti.Europarl
J'appelle faculté de statuer le droit d'ordonner par soi-même, ou de corriger ce qui a été ordonné par un autre.Montesquieu (1689-1755)
Mais les cytharistes habiles sont rares et la plupart des hommes ne savent pas seulement ordonner le préalable accord de l'instrument dont ils prétendent tirer des concertos.Remy de Gourmont (1858-1915)
Donc ce sera difficile d'en acheter et de s'en procurer ; il faudra peut-être même les ordonner.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Le travail de mon père est celui qui nous donne la vie et ton travail consiste à l'ordonner.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Ce sont de magnifiques morceaux, des colonnes, des statues même ; mais on est réduit à faire soi-même en imagination le travail destiné à les recomposer et à en ordonner l'ensemble.Eugène Delacroix (1798-1863)
Elles se sont dit que le plus facile moyen de se plier à un commandement, c'est encore de se faire ordonner précisément ce qu'on désire.Charles Turgeon (1855-1934)
Il n'était donc plus possible de se refuser aux sollicitations d'un roi qui n'avait fait encore que demander son retour, mais qui pouvait l'ordonner d'un moment à l'autre.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Elle m'a dit de te l'ordonner de sa part, quand le jour en serait venu.Henry Gréville (1842-1902)
Nul ne sut jamais le mot qui avait été donné, duquel, sans doute, les éléments se pouvaient ordonner de plusieurs différentes manières.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Vous ne devez pas donner des conseils mais ordonner à vos gouvernements de mettre en œuvre les politiques que vous adoptez.Europarl
Enfin elle rendit sa plainte au commissaire, et fit ordonner une enquête sur ce malheureux événement.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ORDONNER » v. act.

Commander, donner ordre. Le Roy a ordonné par un tel Edit, par une telle Ordonnance. C'est une formule des jugements, de dire, sa Majesté, le Conseil, la Cour a ordonné & ordonne, &c.
 
ORDONNER, se dit aussi en parlant des commandements de tous les Superieurs, & même de ce qu'on execute par pure civilité. Son Maistre luy a ordonné de faire un tel message. Je m'en vay partir pour Lyon, ne m'ordonnez-vous rien pour vôtre service ? Vostre profession, vostre habit, la bienseance, vous ordonnent la modestie.
 
ORDONNER, se dit aussi des remedes que les Medecins font prendre aux malades. Il a ordonné un lavement, une saignée.
 
ORDONNER, a aussi lieu dans les testaments. Un Testateur ordonne & dispose de ses biens, ordonne à son heritier de faire telle chose, ordonne de son enterrement.
 
ORDONNER, signifie aussi, Conferer les Ordres. Un tel Beneficier n'a pas esté bien ordonné, il n'avoit point de dimissoire ; ce Prelat n'avoit pas pouvoir de l'ordonner On ne peut ordonner hors les temps requis par le Droit, sans avoir une dispense expresse de Rome.
 
ORDONNER, signifie aussi, Donner un ordre pour payer une certaine somme. On a ordonné à ce courier une somme de mille escus pour son voyage. On luy a ordonné tant pour ses appointements.
 
ORDONNER, signifie aussi, Ranger, mettre par ordre. Ce General avoit ordonné son armée sur trois lignes pour combattre. C'est un homme d'ordre, qui a bien ordonné son mesnage, qui a bien ordonné, bien reglé cette Communauté. Ce Maistre d'Hostel avoit fort bien ordonné ce festin. Cette ceremonie estoit fort bien ordonnée. Ce bastiment, ce jardin, ce tableau sont bien ordonnez, bien disposez.
 
ORDONNER, signifie aussi, Regler, conduire. Il n'y a rien de mieux ordonné que ce qui suit les ordres de la Providence. C'est le Roy qui ordonne des peines, ou des recompenses. Ce Domestique est celuy qui ordonne tout dans la maison, qui commande, qui regle tout, qui met tout par ordre.
 
On dit proverbialement, Charité bien ordonnée commence par soy-même.
 
En termes de Geometrie on appelle ordonnées, les lignes qui sont tirées de quelque point de la circonference d'une ellypse, ou autre section conique, qui tombent perpendiculairement sur son axe. On les appelle en Latin ordinatim applicatae, & elles ont plusieurs belles proprietez demonstrées par les Geometres.
 
ORDONNÉ, ÉE. part. & adj.
 
En termes de Blason, on dit que les pieces sont mal ordonnées, lorsqu'il y a trois pieces, qui au lieu d'estre posées deux en chef, & une en pointe, sont mises au rebours deux en pointe, & une en chef : ce qui est dit aussi des autres pieces disposées & placées irregulierement.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020