Email catcher

commander

Définition

Définition de commander ​​​ verbe

verbe transitif direct
Commander qqn : exercer son autorité sur (qqn) en lui dictant sa conduite. ➙ conduire, diriger. Détenir l'autorité hiérarchique sur. L'officier qui commande le régiment.
Commander qqch. : donner l'ordre de ; diriger (une action). Commander une attaque.
pronominal (passif) La sympathie ne se commande pas, elle ne dépend pas de la volonté.
(sujet : chose) Rendre absolument nécessaire. Ce que les circonstances commandent. ➙ exiger, nécessiter.
Demander (qqch.) à un fabricant, à un fournisseur par une commande (➙ acheter). Commander un costume sur catalogue. sans complément Tu as commandé ? (dans un restaurant).
verbe transitif indirect Commander à
Commander à qqn de (+ infinitif), lui donner ordre de. ➙ enjoindre, imposer, ordonner, prescrire.
au figuré Commander à ses instincts, les dominer.
verbe intransitif Exercer son autorité ; donner des ordres et les faire exécuter. Qui commande ici ? ➙ décider.
verbe transitif (sujet et complément : nom de chose)
Dominer en empêchant l'accès de. Cette position d'artillerie commande toute la plaine.
Faire fonctionner. La pédale qui commande les freins (➙ commande).

Conjugaison

Conjugaison du verbe commander

actif

indicatif
présent

je commande

tu commandes

il commande / elle commande

nous commandons

vous commandez

ils commandent / elles commandent

imparfait

je commandais

tu commandais

il commandait / elle commandait

nous commandions

vous commandiez

ils commandaient / elles commandaient

passé simple

je commandai

tu commandas

il commanda / elle commanda

nous commandâmes

vous commandâtes

ils commandèrent / elles commandèrent

futur simple

je commanderai

tu commanderas

il commandera / elle commandera

nous commanderons

vous commanderez

ils commanderont / elles commanderont

Synonymes

Synonymes de se commander verbe pronominal

se maîtriser, se décréter

Exemples

Phrases avec le mot commander

Bon à savoir : il n'y a pas de quantité minimum pour commander et, sur certaines références, les réductions atteignent 50 %.Capital, 09/09/2015, « Cdiscount : le leader français du e-commerce fait, lui aussi… »
Pour cela, il suffit aux consommateurs de commander en ligne sur le site.Géo, 06/02/2019, « Loop, un supermarché en ligne pour dire adieu aux emballages… »
Cette double caractéristique impérative et géographique commanderait logiquement leur application.Revue critique de droit international privé, 2020 (Cairn.info)
Ceux qui ont fait des achats en ligne savent probablement qu'on ne peut commander sans approuver les conditions proposées.Europarl
Depuis lundi, les services de santé au travail peuvent commander des doses de ce vaccin pour pousser la vaccination en entreprise à la rentrée.Ouest-France, Philippe RICHARD, 17/08/2021
De plus, nous avons l'intention de commander de nouveaux équipements.Ouest-France, 03/08/2021
Développant peu à peu une dimension humaine qui lui permettra de commander et d'entraîner des collectivités toujours plus nombreuses.Réalités industrielles, 2011, Christian Marbach (Cairn.info)
J'avais, autant par économie que par justice, fait maison nette de tous les domestiques habitués à commander à ma place.George Sand (1804-1876)
De fait, le comme a ceci de particulier qu'on ne peut le commander ni le prescrire, mais seulement le montrer dans certaines figures.Critique, 2017, Emanuele Dattilo, Walter Aygaud (Cairn.info)
Il y a possibilité de commander tout type de gâteau.Ouest-France, 29/04/2019
À cette époque, en temps normal, son atelier fourmille de carnavaliers qui viennent commander leurs costumes.Ouest-France, Marie CAROF-GADEL, 07/11/2020
Les biologistes pensaient il y a encore un siècle que le cerveau des oiseaux ne pouvait commander que des réactions instinctives.Ça m'intéresse, 16/04/2021, « La super intelligence des oiseaux va vous étonner ! »
Conclusion : il ne faut (mot illisible) regarder où acheter où commander dans une ancienne librairie, car on ne sait jamais ce qui peut arriver.Le Journal des psychologues, 2007, Françoise Maréchal, Alain Crouail (Cairn.info)
La réponse est simple : celle que votre palais vous commandera !Ça m'intéresse, 17/08/2020, « Les vraies vertus de l’huile d’olive »
Elle commence aussi dans la manière de commander et de diriger une opération.Stratégique, 2013, Christophe Fontaine (Cairn.info)
De cette obéissance, il tirera plus tard sa capacité à commander.Carrefours de l'éducation, 2008 (Cairn.info)
Problème : de nombreuses communes attendent les consignes nationales avant de commander.Ouest-France, Sacha MARTINEZ, 23/05/2021
Pas question donc pour lui de se réapprovisionner pour solder ou encore de commander des nouvelles marchandises pendant cette période.Capital, 09/01/2013, « Comment faire la différence entre vrais soldes et fausses promos »
Alors, bien entendu, après les deux heures de cours, les œnologues en herbe s'arrêtent au comptoir de la cave commander quelques cartons.Ouest-France, Soline CARBILLET, 11/08/2021
Il lui arrivait même d'utiliser la voiture de service et de commander à sa direction les logiciels dont il avait besoin pour ses petits boulots.Capital, 04/03/2014, « Fonctionnaires : beaucoup ont le temps d'avoir un deuxième job »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de COMMANDER v. act. & neut.

Faire des loix, donner des ordres à des inferieurs, qu'ils sont obligez d'executer. Dieu commande à toute la nature ; il commande aux vents & à la mer ; il a escrit de sa main sur les Tables de la Loy ce qu'il a voulu commander aux hommes, ce qu'il a voulu qu'ils observassent. Quand une puissance souveraine commande, il faut obeïr.
 
COMMANDER, se dit subordinément des puissances temporelles. La vanité d'Alexandre le portoit à vouloir commander à tout le monde. ce Prince est un grand homme, il est né pour commander. les Rois commandent dans leurs Estats. un Maistre commande dans sa maison. un Prieur commande dans son Couvent. un Capitaine commande à ses soldats, un Prevost à ses Archers.
 
COMMANDER, se dit encore du pouvoir, de l'autorité que donne une charge, une commission. L'Amiral commande sur la mer, & le Connestable sur la terre. on a donné à un tel Officier cette armée à commander en chef. un tel commande les Dragons, les Chevaux-legers, les Mousquetaires. c'est luy qui commande un tel Regiment, &c.
 
COMMANDER, signifie, Donner ordre à des troupes de se tenir prestes, ou de partir pour aller à quelque expedition. On a commandé le Regiment des Gardes pour le 20. du mois prochain. on a commandé dix hommes par compagnie pour aller escorter ce convoy.
 
COMMANDER, se dit encore en parlant de l'avantage que donne quelque éminence pour battre une ville, pour tenir en sujettion toute une Province. On bastit des citadelles pour tenir les villes en bride, pour leur commander. cette place ne peut pas se fortifier, voilà des collines qui la commandent de tous costez. Cazal est une place qui commande à la meilleure partie de l'Italie. cette garnison commande à toute la frontiere, fait payer des contributions.
 
COMMANDER, se dit aussi en termes de civilité des offres qu'on fait à ses amis de les servir. N'avez-vous rien à me commander pour l'Italie où je vais ? je suis tout à vous, vous n'avez qu'à me commander, je suis prest à vous obeïr.
 
COMMANDER, signifie aussi, Donner charge à un Artisan de faire expressément quelque besogne. Il a commandé une paire de souliers à son Cordonnier. il a commandé une collation, un disner chez un tel Traitteur.
 
COMMANDER, se dit figurément en choses morales & spirituelles. L'ame commande sur le corps, y domine. il faut commander à ses passions. On dit aussi, Il faut se commander, c'est à dire, s'abstenir de faire quelque chose de vicieux. on luy a commandé le secret. le Sage commande aux astres.
 
On dit, Commander à baguette, pour dire, avec autorité, hautement, par une allusion qu'on fait aux commandements des Huissiers qui portent une verge ou une baguette. On dit aussi, Il faut sçavoir obeïr avant que de commander, pour dire, qu'il faut estre escolier avant que d'estre Maistre.
 
COMMANDÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Tirer les marrons du feu Tirer les marrons du feu

Nous autres braves gens utilisons parfois cette expression à mauvais escient. 

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 03/01/2023