commander

 

définitions

commander ​​​ verbe

verbe transitif direct
Commander qqn : exercer son autorité sur (qqn) en lui dictant sa conduite. ➙ conduire, diriger. —  Détenir l'autorité hiérarchique sur. L'officier qui commande le régiment.
Commander qqch. : donner l'ordre de ; diriger (une action). Commander une attaque.
pronominal (passif) La sympathie ne se commande pas, elle ne dépend pas de la volonté.
(sujet : chose) Rendre absolument nécessaire. Ce que les circonstances commandent. ➙ exiger, nécessiter.
Demander (qqch.) à un fabricant, à un fournisseur par une commande (➙ acheter). Commander un costume sur catalogue. —  sans complément Tu as commandé ? (dans un restaurant).
verbe transitif indirect Commander à
Commander à qqn de (+ infinitif), lui donner ordre de. ➙ enjoindre, imposer, ordonner, prescrire.
au figuré Commander à ses instincts, les dominer.
verbe intransitif Exercer son autorité ; donner des ordres et les faire exécuter. Qui commande ici ? ➙ décider.
verbe transitif (sujet et complément : nom de chose)
Dominer en empêchant l'accès de. Cette position d'artillerie commande toute la plaine.
Faire fonctionner. La pédale qui commande les freins (➙ commande).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je commande

tu commandes

il commande / elle commande

nous commandons

vous commandez

ils commandent / elles commandent

imparfait

je commandais

tu commandais

il commandait / elle commandait

nous commandions

vous commandiez

ils commandaient / elles commandaient

passé simple

je commandai

tu commandas

il commanda / elle commanda

nous commandâmes

vous commandâtes

ils commandèrent / elles commandèrent

futur simple

je commanderai

tu commanderas

il commandera / elle commandera

nous commanderons

vous commanderez

ils commanderont / elles commanderont

 

synonymes

se commander verbe pronominal

se maîtriser, se décréter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ceux qui ont fait des achats en ligne savent probablement qu'on ne peut commander sans approuver les conditions proposées.Europarl
Si ce général n'y était pas, ou s'il était malade, vous feriez commander ledit convoi par l'officier le plus ancien.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Mais ici, ces gentilshommes, qui dédaignaient les paysans, vont leur prouver du moins qu'ils sont dignes de les commander.Eugène Loudun (1818-1898)
Je me chargerais bien de te la reconduire si tu m'avais donné le droit de lui commander.George Sand (1804-1876)
Élus par la nature pour commander aux autres peuples, ils possédaient toutes les vertus qui distinguent les chefs-nés.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Il prit vite son parti, et, posant un doigt sur sa bouche pour commander le silence, se dirigea vers l'escalier, écarta le fondouk et disparut.Hector France (1837-1908)
Il est né pour commander, se disait sa mère, c'est l'image vivante de son père.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Mais c'est aussi une loi que l'âme doit toujours y commander, et le corps toujours servir.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Il me dit qu'à cette distance il ne pouvait les indiquer, mais qu'il obéirait à mes ordres dans tout ce que je voudrais commander.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Sous sa main, les tons s'étalaient éclatants, la figure prenait une apparence vivante, les yeux brillaient, le bras étendu semblait commander aux flots.Georges Ohnet (1848-1918)
Je suis un être faible et souffrant ; je ne puis commander à mon cœur ; j'aime mes devoirs et je veux sincèrement les remplir.George Sand (1804-1876)
Je me suis décidée à vous attendre, et lorsqu'on oublie trop que c'est à moi de commander, je prends des airs dignes.Laure Conan (1845-1924)
Nulle créature humaine ne peut commander à l'amour, et nul n'est coupable pour le ressentir et pour le perdre.Elme-Marie Caro (1826-1887)
Elle voulait bien se laisser louer d'être grande et simple, mais sans abandonner le droit de commander et d'imposer les limites.Joseph Bertrand (1822-1900)
Non, laissez-moi faire ; laissez-moi commander mes habits comme si papa devait payer, et puis c'est vous qui payerez tout.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Lui, de son côté, s'était habitué à la voir commander, et comme tous, à la maison, lui obéissaient sans discuter, il avait fait comme tout le monde.Michel Zévaco (1860-1918)
C'était son idéal, avoir un fouet et commander, être supérieur, plus intelligent et plus fort.Émile Zola (1840-1902)
Nous estimons que, dans cet intervalle de temps, nous devons commander le plus grand nombre possible d'enquêtes relatives à des systèmes alternatifs.Europarl
Qu'est-ce qui décide ce qui est vivant à obéir, à commander et à être obéissant, même en commandant ?Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Il ne se mêle avec eux que pour les commander ; peu nombreuses sont ses paroles, mais son œil est perçant et sa main hardie.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COMMANDER » v. act. & neut.

Faire des loix, donner des ordres à des inferieurs, qu'ils sont obligez d'executer. Dieu commande à toute la nature ; il commande aux vents & à la mer ; il a escrit de sa main sur les Tables de la Loy ce qu'il a voulu commander aux hommes, ce qu'il a voulu qu'ils observassent. Quand une puissance souveraine commande, il faut obeïr.
 
COMMANDER, se dit subordinément des puissances temporelles. La vanité d'Alexandre le portoit à vouloir commander à tout le monde. ce Prince est un grand homme, il est né pour commander. les Rois commandent dans leurs Estats. un Maistre commande dans sa maison. un Prieur commande dans son Couvent. un Capitaine commande à ses soldats, un Prevost à ses Archers.
 
COMMANDER, se dit encore du pouvoir, de l'autorité que donne une charge, une commission. L'Amiral commande sur la mer, & le Connestable sur la terre. on a donné à un tel Officier cette armée à commander en chef. un tel commande les Dragons, les Chevaux-legers, les Mousquetaires. c'est luy qui commande un tel Regiment, &c.
 
COMMANDER, signifie, Donner ordre à des troupes de se tenir prestes, ou de partir pour aller à quelque expedition. On a commandé le Regiment des Gardes pour le 20. du mois prochain. on a commandé dix hommes par compagnie pour aller escorter ce convoy.
 
COMMANDER, se dit encore en parlant de l'avantage que donne quelque éminence pour battre une ville, pour tenir en sujettion toute une Province. On bastit des citadelles pour tenir les villes en bride, pour leur commander. cette place ne peut pas se fortifier, voilà des collines qui la commandent de tous costez. Cazal est une place qui commande à la meilleure partie de l'Italie. cette garnison commande à toute la frontiere, fait payer des contributions.
 
COMMANDER, se dit aussi en termes de civilité des offres qu'on fait à ses amis de les servir. N'avez-vous rien à me commander pour l'Italie où je vais ? je suis tout à vous, vous n'avez qu'à me commander, je suis prest à vous obeïr.
 
COMMANDER, signifie aussi, Donner charge à un Artisan de faire expressément quelque besogne. Il a commandé une paire de souliers à son Cordonnier. il a commandé une collation, un disner chez un tel Traitteur.
 
COMMANDER, se dit figurément en choses morales & spirituelles. L'ame commande sur le corps, y domine. il faut commander à ses passions. On dit aussi, Il faut se commander, c'est à dire, s'abstenir de faire quelque chose de vicieux. on luy a commandé le secret. le Sage commande aux astres.
 
On dit, Commander à baguette, pour dire, avec autorité, hautement, par une allusion qu'on fait aux commandements des Huissiers qui portent une verge ou une baguette. On dit aussi, Il faut sçavoir obeïr avant que de commander, pour dire, qu'il faut estre escolier avant que d'estre Maistre.
 
COMMANDÉ, ÉE. part. & adj.
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020