prescrire

 

définitions

prescrire ​​​ verbe transitif

Ordonner ou recommander expressément ; indiquer avec précision (ce qu'on exige, ce qu'on impose). Les formes que la loi a prescrites. ➙ fixer.
Recommander, conseiller formellement. Prescrire un médicament.
(choses) Demander impérieusement. L'honneur lui prescrivait de renoncer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je prescris

tu prescris

il prescrit / elle prescrit

nous prescrivons

vous prescrivez

ils prescrivent / elles prescrivent

imparfait

je prescrivais

tu prescrivais

il prescrivait / elle prescrivait

nous prescrivions

vous prescriviez

ils prescrivaient / elles prescrivaient

passé simple

je prescrivis

tu prescrivis

il prescrivit / elle prescrivit

nous prescrivîmes

vous prescrivîtes

ils prescrivirent / elles prescrivirent

futur simple

je prescrirai

tu prescriras

il prescrira / elle prescrira

nous prescrirons

vous prescrirez

ils prescriront / elles prescriront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La raison ne peut rien prescrire qui soit en dehors des lois de la nature !George Sand (1804-1876)
C’est pourquoi il est si important que les enfants se voient prescrire les bons médicaments, au bon dosage et sous la bonne forme d’administration.Europarl
Des personnes même que je connaissais à peine se crurent obligées de me prescrire la retraite.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Jamais même, en voulant opprimer les autres, un ordre n'a pu se prescrire une condition constante.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Toutefois, on néglige la chance qui s'offre aujourd'hui de prescrire l'état de la technique de manière obligatoire pour les investissements.Europarl
Lorsqu'il voit à ses pieds le monarque humilié confesser ses fautes, implorer sa médiation, accepter l'expiation qu'il lui plaît de prescrire, quelle idée trop haute peut-il concevoir de lui-même ?Denis Diderot (1713-1784)
Pour l'environnement, il serait très judicieux de prescrire légalement l'utilisation de produits agricoles déterminés dans des domaines qui le sont tout autant.Europarl
Daignez me prescrire des ordres, des sacrifices ; tout me deviendra facile si je puis parvenir à vous rendre heureuse.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Chacun était sûr de soi et des autres ; il ne fallait pas prescrire de devoir à des gens qui faisaient toujours le plus qu'il leur était possible.Marie-Louise-Victoire de Donnissan La Rochejaquelein (1772-1857)
Pour des raisons juridiques et institutionnelles, il n'est pas possible de prescrire la constitution de ce groupe dans la décision sur le spectre radioélectrique.Europarl
Ce lui fut une raison de plus pour me prescrire les exercices violens et l'habit masculin qui me permettait de m'y livrer.George Sand (1804-1876)
Nous devons nous montrer pragmatiques et ne pas nous permettre de céder à la tentation de prescrire ces belles choses qui nous semblent aller de soi ici, dans notre environnement.Europarl
Le seul aspect qu’il est essentiel de prescrire est que ces solutions technologiques soient interopérables.Europarl
Ce n'est qu'en 1699 que cette circulaire, adressée au nom du roi aux intendants et commissaires, vient prescrire de renoncer définitivement à de telles pratiques.Charles Alfred de Janzé (1822-1892)
Non certes, il ne saurait trop répéter qu'il ne demande pas à la loi de proscrire, mais de ne pas prescrire.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Ce qu'une sage administration doit se prescrire, c'est de ne point charger sa dépense au delà des forces de son budget.Albert Du Casse (1813-1893)
Il m'écrivit pour se plaindre de la manière dont procédait la conférence et pour me prescrire de ne plus accepter désormais aucun protocole qu'ad referendum.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
C'était, d'ailleurs, une de ses théories, que l'absolu repos ne valait rien, qu'on ne devait jamais le prescrire, même aux surmenés.Émile Zola (1840-1902)
Il n'eut que le repos du corps à lui prescrire, et le calme de l'âme, s'il était possible.Jules Verne (1828-1905)
Nous devons prescrire des normes strictes de qualité de nos eaux souterraines, mais comment fixer les valeurs seuils ?Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PRESCRIRE » v. n.

Acquerir droit de prescription par une possession de bonne foy legitime & sans trouble. Il faut assigner les debiteurs pour passer un titre nouveau avant les trente ans, pour les empêcher de prescrire. On ne prescrit point contre son Seigneur. On ne prescrit point une servitude, il faut avoir un titre.
 
PRESCRIRE, signifie aussi, Ordonner precisément ce qu'on fera, limiter un pouvoir. Je feray ponctuellement tout ce que vous m'avez prescrit. Il a passé son pouvoir & les bornes qui luy avoient été prescrites, il est sujet à desadveu.
 
PRESCRIT, ITE. part. pass. & adj.
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020