dissipation

définitions

dissipation ​​​ nom féminin

Fait de se dissiper (1). La dissipation de la brume.
Action de dissiper en dépensant avec prodigalité. ➙ dilapidation ; gaspillage.
Manque d'attention ; agitation, mauvaise conduite (spécialement d'un écolier). ➙ indiscipline.
littéraire Débauche.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je lui en dis le sujet, et je lui en exposai le plan ; mais je me plaignis de la dissipation involontaire à laquelle j'étois forcé.Jean-François Marmontel (1723-1799)
À partir d'aujourd'hui, l'euro va nous apporter des pièces et des billets ainsi qu'une légère augmentation de la croissance économique, du fait de la dissipation des incertitudes.Europarl
Je ne vois que trop cet esprit de dissipation ; je ne puis me taire, vous aimant pour votre bien, non pour vous flatter.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
À la suite de la dissipation des incertitudes économiques et géopolitiques, les perspectives pour l’activité économique se sont progressivement améliorées après l’été 2003.Europarl
Mais la solitude où il se trouvait tout à coup, après tant de dissipation, le plongea dans une mélancolie profonde.Alfred de Musset (1810-1857)
Comme par-dessus tout elle me gâtait, elle me laissa prendre un genre de dissipation qui me tourna la tête pendant tout l'été qui suivit ma première communion.George Sand (1804-1876)
Et l'épouse se lasse de la dissipation du mari ; et la mère s'irrite de l'égoïsme du père.Charles Turgeon (1855-1934)
De petite santé et d'humeur tranquille, il a horreur de toute dissipation, même de tout divertissement.Émile Faguet (1847-1916)
Par suite de ce fait de rébellion, il conçut envers moi une sorte d'éloignement qui, je le crois, fut une cause de la dissipation qui marqua mes années futures.Auguste Angellier (1848-1911)
Le premier avait un caractère gai, des passions vives ; il était d'une dissipation, d'une extravagance sans bornes ; mais d'ailleurs généreux, brave et confiant.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Un jour, après une semaine entière de dissipation abrutissante, j'invitai une société d'étudiants des plus dissolus à une orgie secrète dans ma chambre.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
J'ai pu vous suivre dans une vie de dissipation, cela n'a fait de tort qu'à votre fortune ; mais vous prendre votre honneur, votre nom.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Mais la revue, même rapide, des occasions et des formes de dissipation que la vie du monde offre chaque jour, remplirait tout un volume aisément.Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Je jouai ; je gagnai quarante sequins, & rentrai assez tard, ayant cherché de la dissipation par-tout où j'avois cru pouvoir en trouver.Antoine Hamilton (1664-1720), Jacques Cazotte (1719-1792) et Henriette-Julie de Castelnau de Murat (1670-1716)
Les cœurs amusés par la dissipation ne sentent presque pas l'absence de plaisirs qu'ils n'ont plus la faculté de goûter.Stendhal (1783-1842)
Je n'aimais plus à courir : les ris, le fracas, la lumière, la dissipation me déplaisaient ; et pour la première fois mon âme s'écoutait en silence.Jean-Paul Marat (1743-1793)
Quant à moi, j'ai de grands projets de dissipation : je compte aller beaucoup dans le monde, peut-être même trouverai-je un homme d'esprit pour me faire oublier mes malheurs.Stendhal (1783-1842)
Travaillez à augmenter cette réputation brillante qui m'a fait desirer d'associer mon nom au vôtre ; je serois désespérée que, par complaisance pour moi, vous prissiez l'habitude de la dissipation.Joseph Fiévée (1767-1839)
Cette vie agitée et mélangée, avec ses moments utiles d'observation et ses heures perdues de dissipation, laissait peu au travail.Auguste Angellier (1848-1911)
Rancé, unique dans sa pénitence, est semblable à mille et mille autres dans sa dissipation.Alexandre Vinet (1797-1847)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DISSIPATION » subst. fem.

Action par laquelle une chose se perd, se dissipe. L'estude cause une grande dissipation d'esprits. La dissipation des Finances est la ruine de l'Estat.