indiscipline

 

définitions

indiscipline ​​​ nom féminin

Manque de discipline. Faire acte d'indiscipline.

indiscipliné ​​​ , indisciplinée ​​​ adjectif

Qui n'est pas discipliné, qui n'observe pas la discipline. ➙ désobéissant, indocile.
Cheveux indisciplinés, difficiles à coiffer.
 

synonymes

indiscipliné, indisciplinée adjectif

désobéissant, insoumis, insubordonné, rebelle, rétif, forte, mauvaise tête, indocile (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « indiscipline »

Ce sont eux qui ont imaginé de ne jamais parler aux chaouchs qu'en les tutoyant, le tutoiement étant considéré comme un acte d'indiscipline, mais non comme une injure.Georges Darien (1862-1921)
Des paysans, des ouvriers, transportés sur les champs de bataille, n'y apportaient le premier jour que l'ignorance, l'indiscipline et les terreurs paniques, effets naturels d'une mauvaise organisation.Adolphe Thiers (1797-1877)
A moins que le clergé lui-même ne se laisse entamer par les nouveautés ambiantes et mordre par les idées d'indépendance et d'indiscipline : auquel cas, tout conspirerait au chaos.Charles Turgeon (1855-1934)
Par le désordre ordinaire des guerres civiles, l'indiscipline l'avait gagnée, et il s'en était suivi le pillage, la débauche, l'ivrognerie, les maladies.Adolphe Thiers (1797-1877)
La principale cause de nos revers doit cependant être cherchée, en dehors des embarras financiers, dans l'indiscipline des équipages, leur insuffisance numérique et leur peu d'expérience.Joseph de Bonnefoux (1782-1855)
Alors, aux dangers de la mer, vinrent se joindre les premières menaces de l'indiscipline soulevée par le sentiment de la conservation personnelle.Eugène Chavette (1827-1902)
Les officiers n'étaient plus ni reconnus ni écoutés ; l'indiscipline s'était jointe au désespoir, et la scène était devenue affreuse.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le défaut de confiance dans l'habileté du capitaine amena l'indiscipline et l'on perdit cette journée.Eugène Chavette (1827-1902)
La quantité de ses bagages, l'indiscipline des troupes, le mauvais état des chemins, rendaient ses mouvemens très lents.Adolphe Thiers (1797-1877)
On m'y a envoyé, t'a-t-on dit, d'abord pour mauvaise conduite, – une expression assez élastique, entre parenthèses – ce qui est à moitié faux ; ensuite pour indiscipline, ce qui est entièrement vrai.Georges Darien (1862-1921)
C'était la deuxième ou troisième fois qu'il manquait ainsi par caprice et par indiscipline à ma confiance.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ainsi l'œil n'était plus blessé par ces disparates choquantes que produit l'indiscipline de l'initiative individuelle abandonnée à elle-même, et le niveau centralisateur, cet instrument des civilisations complètes, avait passé partout.Victor Fournel (1829-1894)
Se flatter de cet espoir serait oublier que, dans la majorité conservatrice d'alors, le retour de la sécurité avait presque toujours pour conséquence l'indiscipline et les divisions.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Les citoyens doivent répondre par la désobéissance et l'indiscipline plutôt que d'accepter ces lois réactionnaires.Europarl
Depuis que tout allait de mal en pis, l'indiscipline augmentait, les chefs finissaient par ne plus oser faire une réprimande.Émile Zola (1840-1902)
Quelques-uns de ses professeurs même lui trouvaient par trop d'indépendance, et lui reprochaient un certain esprit d'indiscipline et de contradiction.Émile Gaboriau (1832-1873)
Autrefois, ce régiment était comme avili par son indiscipline et sa mauvaise conduite ; aujourd'hui il est considéré.Eugène Muller (1826-1913)
Il y en eut pourtant qui résistèrent à cette grande contagion d'indiscipline et de découragement.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Je n'ai eu à réprimer aucun acte d'indiscipline, et ce n'est pas étonnant, puisque chacun d'eux restait en tête à tête avec moi.Alfred Binet (1857-1911)
Au cœur même du parti conservateur, divers symptômes trahissaient le doute, l'esprit de critique, les tentations d'indiscipline, la lassitude des vieilles luttes, le désir vague de quelque chose de nouveau.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Afficher toutRéduire

Exemples de « indiscipliné »

C'est un solitaire, comme le pilote à bord de son vaisseau, et il est indiscipliné comme un matelot à terre.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
De pareilles choses sont-elles l'opération d'un hasard indiscipliné ?Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il mérite toujours un peu, malheureusement, ses notes passées d'indiscipliné et d'indomptable ; tout va bien mieux cependant, et, si j'avais pu le garder près de moi, je l'aurais sauvé.Pierre Loti (1850-1923)
Il s'amusait à battre les buissons, grand écolier indiscipliné, qui fait déjà l'école buissonnière dans la vie.Arsène Houssaye (1815-1896)
Jamais vous n'oserez faire entendre le souffle ardent, généreux, indiscipliné, de la passion toute-puissante ; vous ferez d'elle un jouet d'enfants honnêtes ou un joli bijou de mariage.Hippolyte Taine (1828-1893)
Me voilà subissant envers vous une loi d'attraction bien extraordinaire... ne devrais-je pas être un peu fâchée, indiscipliné ami ?Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
On n'arrive nullement au résultat désiré ; un enfant ainsi habitué est indiscipliné, volontaire, et malgré cela peut avoir parfaitement un caractère faible et indécis.Louise d'Alq (1840-1910)
Le pis est que, dans le désarroi de cette étrange existence, mon frère devenait un petit bonhomme terriblement indiscipliné.Ernest Daudet (1837-1921)
Ajoutons qu'au point de vue moral, d'après les renseignements fournis par son école, c'est un indépendant, sinon un indiscipliné.Alfred Binet (1857-1911)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à certains ! Pourtant, comme les autres langues romanes, le français est issu du latin et la majorité de son lexique est héritée de cette langue morte. Certains mots et expressions ont même été directement empruntés à la langue latine, et nous les employons quotidiennement sans forcément nous en rendre compte. Pour preuve, je vous propose un petit voyage au cœur de la langue française afin de découvrir dix mots latins qui se sont dissimulés dans notre vocabulaire. In fine, plutôt vivace le latin !

Édouard Trouillez 19/12/2019