distiller

 

définitions

distiller ​​​ verbe

verbe transitif
Laisser couler goutte à goutte. ➙ sécréter. Le pin distille la résine.
au figuré Distiller ses conseils. ➙ répandre. —  Distiller des informations, les donner petit à petit.
Soumettre (qqch.) à la distillation. Distiller un mélange dans un alambic. Purifier de l'eau en la distillant. —  au participe passé Eau distillée, absolument pure.
littéraire Élaborer (un suc). L'abeille distille le miel.
verbe intransitif Se séparer (d'un mélange) par distillation. Le gazole commence à distiller vers 230 °C.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je distille

tu distilles

il distille / elle distille

nous distillons

vous distillez

ils distillent / elles distillent

imparfait

je distillais

tu distillais

il distillait / elle distillait

nous distillions

vous distilliez

ils distillaient / elles distillaient

passé simple

je distillai

tu distillas

il distilla / elle distilla

nous distillâmes

vous distillâtes

ils distillèrent / elles distillèrent

futur simple

je distillerai

tu distilleras

il distillera / elle distillera

nous distillerons

vous distillerez

ils distilleront / elles distilleront

 

synonymes

distiller verbe transitif

sécréter, épancher, exsuder, répandre

rectifier, cohober, réduire, sublimer, spiritualiser (vieux)

raffiner

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sa violente irritabilité ne fait que s'accroître ; cependant, depuis quelques jours, il feint, pour me gagner, sans doute, une douceur mielleuse qu'il n'a pas accoutumé de distiller.Pétrus Borel (1809-1859)
En coupant leur extrémité, on a déjà vu qu'on en fait distiller une liqueur qui a été décrite.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il avait l'affreux privilége de réunir, de concentrer, de distiller les miasmes morbides, les électricités dangereuses, les influences fatales de l'atmosphère, pour les darder autour de lui.Théophile Gautier (1811-1872)
Les paysans favorisaient les contrebandiers ; les propriétaires usaient de leur influence en faveur des paysans pris à distiller le whiskey.Auguste Angellier (1848-1911)
Cette fontaine improvisée, ne demande pas mieux que d'être remplacée par une bonne machine à distiller l'eau de mer.Narcisse-Henri-Édouard Faucher de Saint-Maurice (1844-1897)
D'ailleurs, herboriste lui-même, il consacrait ses heures de loisir à chercher des herbes et des plantes pour les distiller et en faire des décoctions et des onguents.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Les auditrices s'entre-regardèrent avec ce vague sentiment de terreur que l'accent, plus encore que les paroles de la reine, semblait distiller.Michel Zévaco (1860-1918)
Il excellerait à distiller une goutte de poison dans une fiole d'essence, de manière à rendre l'essence vénéneuse ou le poison délicieux.Edmond Biré (1829-1907)
Quant aux jeûneurs de carême, ils mangent par couches, comme les bonnes femmes qui mettent des herbes à distiller.François Béroalde de Verville (1556-1626)
N'avez-vous pas fait deux alambics de mes deux yeux, par où vous avez trouvé l'invention de distiller ma vie, et de la convertir en eau toute claire ?Albert Cim (1845-1924)
La princesse voulut alors distiller goutte à goutte le venin dont elle était gonflée, et faire souffrir sa victime le plus longtemps possible, certaine qu'elle ne lui échapperait pas.Eugène Sue (1804-1857)
Mais dans tous ces alambics compliqués on n'est jamais parvenu à distiller une goutte de joie véritable.Charles Wagner (1852-1918)
Il entrait alors également dans l'éducation d'une grande dame de savoir lire le grec et distiller des eaux spiritueuses.François Guizot (1787-1874)
Elle avait l'emploi de distiller l'eau de menthe, ce qui était une industrie très perfectionnée dans notre couvent.George Sand (1804-1876)
La tribu des tives, qui est la cinquième, comprend ceux qui s'occupent à cultiver la terre, à recueillir le tary, et à distiller l'eau-de-vie.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Il appartient aux enseignants de distiller ce type de connaissances en les intégrant dans un ensemble de valeurs dignes du même respect que les valeurs de tout un chacun.Europarl
Ces analyses doivent permettre de distiller les meilleures pratiques susceptibles de contribuer au renforcement de l'efficacité des programmes futurs.Europarl
Ces instrumens sont nécessaires pour distiller de l'eau, des liqueurs spiritueuses, pour obtenir les huiles essentielles des végétaux, &c.Antoine Lavoisier (1743-1794)
C'est à cette manipulation que servirent les poteries réfractaires, dans lesquelles furent placés les cristaux, et le four, dont la chaleur devait distiller l'acide sulfurique.Jules Verne (1828-1905)
Les tubéreuses semblaient pour elle des fleurs précieuses, qui devaient distiller goutte à goutte de l'or, des richesses, des biens extraordinaires.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DISTILLER » v. act.

Terme de Chymie. Separer par le moyen du feu ou d'un alembic tout l'humide, ou le suc le plus exquis de quelque corps, l'élever par la chaleur, & le resserrer par le froid. L'eau de vie se fait en distillant le vin.
 
DISTILLER, se dit absolument des choses qui tombent goute à goute. Les humeurs qui distillent du cerveau causent les rheumatismes. On dit en ce sens, que le nez distille aux gens enrhumez ; qu'une fistule lacrymale distille toûjours, qu'elle jette quelque humeur. L'eau qui distille des goutieres ruine les fondements d'une maison. La grosse pluye est passée, il ne fait plus que distiller, c'est à dire, il n'y a plus que les goutieres.
 
DISTILLER, se dit aussi des sucs & gommes qui sortent des arbres. Les pins & sapins sont les arbres qui distillent la resine. Le palmier, le cocos distillent des liqueurs qui passent pour du vin.
 
DISTILLER, se dit figurément en Morale. Distiller son esprit sur quelque chose, quand il est en danger de s'évaporer par une trop forte application. On dit aussi d'une personne qui pleure abondamment, qu'elle se distille ou se fond en larmes.
 
DISTILLÉ, ÉE. part. Le vinaigre distillé est un dissolvant des plus forts.
Le français des régions Le Top 15 des mots des régions ! Le Top 15 des mots des régions !

L'ouvrage Comme on dit chez nous a été construit sur la base d'enquêtes auxquelles des milliers de francophones ont participé.

26/10/2020