divin

 

définitions

divin ​​​ , divine ​​​ adjectif et nom

Qui appartient à Dieu, aux dieux. Justice divine. Droit divin, considéré comme révélé par Dieu aux hommes. Monarchie de droit divin. —  Le divin enfant : l'enfant Jésus. —  « La Divine Comédie » (de Dante). —  nom masculin Le divin, ce qui vient de Dieu.
Qui est dû à Dieu, à un dieu. L'office divin. L'amour divin (opposé à profane).
Excellent, parfait. ➙ céleste, sublime, suprême. Une musique divine. —  Le divin marquis : Sade. —  nom féminin Femme d'une grande beauté. Voilà la divine !
Très agréable. Il fait un temps divin. ➙ délicieux.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le comité d'experts n'a bien sûr pas de pouvoir divin, mais il a rédigé un rapport et nous devons nous en tenir aux faits indiqués.Europarl
Ils animèrent tout à coup ce paysage immobile qui les enveloppait comme un cadre divin fait pour eux.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je ne sais quoi d'idéal et de divin ; mais comme l'âme illuminait la figure, les grands yeux bleus sous les cils noirs avaient une éloquence extrahumaine.Arsène Houssaye (1815-1896)
Mais ce qui fait d'elle, avant tout, une terre indispensable à voir et unique au monde, c'est qu'elle est, d'un bout à l'autre, un étrange et divin musée d'architecture.Guy de Maupassant (1850-1893)
La base de la vie de l'homme, est le séjour en lui de l'esprit divin, égal chez tous les hommes.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Nous entendîmes ensuite l'air divin en mi majeur et le chœur final, précédé cette fois d'une très ample introduction.Maurice Bouchor (1855-1929)
J'enviai leur sort néanmoins comme celui de tout ce qui vous touche et de tout ce qui meurt par votre divin caprice.Armand Silvestre (1837-1901)
Et ces bornes, de même que le vase donne la forme au liquide ou au gaz qui s'y trouve renfermé, donnent la forme à cet élément divin.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
À l'âge divin ou théocratique dont nous venons de parler, succéda l'âge héroïque avec la même distinction de natures qui avait caractérisé dans l'antiquité les héros et les hommes.Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Vous êtes l'édification de ma paroisse ; votre émotion a échauffé les cœurs ; sans vous, peut-être, ce grand jour n'aurait pas eu ce caractère vraiment divin.Guy de Maupassant (1850-1893)
La femme, telle que l'a faite l'éducation moderne, a-t-elle toujours vu développer en elle ce germe divin ?Clarisse Bader (1840-1902)
Le mot diabolique ou divin, appliqué à l'intensité des jouissances, exprime la même chose, c'est-à-dire des sensations qui vont jusqu'au surnaturel.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Le ton, la voix déjà rauque, cette familiarité prématurée, ce tutoiement si divin – le ciel !Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Alice sera donc heureuse, puisque la voilà délivrée de vous, délivrée de moi et qu'elle partagera ce divin bonheur avec l'homme qu'elle aime.Michel Zévaco (1860-1918)
Comment se fait-il que je sois venue à mon âge sans qu'on m'ait donné à lire ce livre divin ?Édouard Laboulaye (1811-1883)
Je me disais cela en tenant sa main dans la mienne, en affrontant les magnificences de son divin sourire, en contemplant les perfections de tout son être pudique et suave !George Sand (1804-1876)
Temps divin, mer resplendissante, pas une tempête, pas un grain, jamais traversée ne fut plus favorable.Alphonse Daudet (1840-1897)
On doit se rappeler que les plus belles et les plus touchantes doctrines du divin fondateur du christianisme ne furent point prêchées dans le temple, mais sur la montagne.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Rappelons-nous ici ce qui a été dit de l'atrocité des peines dans l'âge divin (axiome 40).Giambattista Vico (1668-1744), traduction Jules Michelet (1798-1874)
Qui ne connaît pas ton nom glorieux, ne connaît pas ce qu'il y a de plus divin dans la science de l'homme !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DIVIN, INE » adj.

Qui est, ou qui vient de Dieu. Les trois personnes divines ne font qu'un seul Dieu. L'Office divin, c'est le culte de Dieu & le service qu'on fait à l'Eglise. La Providence divine nourrit les oiseaux.
 
DIVIN, se dit figurément de tout ce qui est excellent, extraordinaire, & qui semble estre au dessus de la force de la nature, ou de la capacité des hommes. La boussole, les lunettes, les horloges sont des inventions divines. Platon est appellé Auteur Divin. Une beauté divine.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020