Email catcher

sublime

définitions

sublime ​​​ adjectif et nom masculin

littéraire
adjectif
Qui est très haut, dans la hiérarchie des valeurs (morales, esthétiques). ➙ admirable, divin. Une musique sublime. Un dévouement sublime. La Sublime Porte.
(personnes) Qui fait preuve de génie ou d'une vertu exceptionnelle. Un homme sublime de dévouement.
nom masculin
Ce qu'il y a de plus élevé, dans l'ordre moral, esthétique… ➙ grandeur.
Histoire littéraire (dans l'esthétique classique) Style, ton propre aux sujets élevés.

sublimé ​​​ nom masculin

Chimie Produit d'une sublimation (I). spécialement Composé du mercure obtenu par sublimation.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « sublime »

Souhaitez-vous de l'invention, de l'imagination, du sublime, des caractères ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Promu il y a un an, le club calvadosien avait réalisé un sublime exercice 2020-2021 (6e), malgré l'absence de son public, huis clos oblige.Ouest-France, Clément HEBERT, 06/09/2021
Ces seniors sublimes finiront, un jour, par ne plus rouler, définitivement au rancart.Ouest-France, Colette DAVID, Janik LE CAINEC, 17/03/2016
Ce sont plus de 33 ha de paysages magiques et de fleurs sublimes.Ouest-France, 05/06/2020
Élaborer, du sublime, non point une esthétique mais une philosophie, telle a été son ambition.Revue philosophique de la France et de l'étranger, 2004 (Cairn.info)
Écoutez, mon sublime écrivain de lettres, regardez bien dans les yeux.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Les femmes ne peuvent que tomber en amour devant quelqu'un qui se drape dans son honneur et produit une poésie sublime.Ouest-France, Gilles Kerdreux, 09/01/2019
Les sublimes auraient représenté entre 60 et 80 % des ouvriers parisiens.Ça m'intéresse, 17/05/2021, « Avons-nous vraiment besoin de travailler ? »
Elle autorise même un certain plaisir lié à l'œuvre d'art mais en l'associant aux émotions : horreur, tristesse sublime.Psychosomatique relationnelle, 2018, Bernard Freiman (Cairn.info)
Elle concerne la définition comparée des idées d'art et de sublime.Revue de littérature comparée, 2007 (Cairn.info)
Il ne lui manquait que ce talent pour donner à tous ceux qu'il possédait (à leurs yeux du moins) le cachet du sublime.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Des portraits passionnants de ces anges du secours, servis par des photos sublimes.Ouest-France, 06/12/2019
Ces vers sont beaux, sublimes, et dans votre meilleure manière.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La dignité sublime de l'homme est désormais le principe qui réunit le droit national et international.Europarl
Cette génération qui se voulait sublime et héroïque se révèle pathétique et déroutante.Ecologie & Politique, 2004 (Cairn.info)
Cette progression n'est ni fatale ni dans la logique du sublime.Po&sie, 2012, Abdelwahab Meddeb (Cairn.info)
Ces enduits expriment leurs couleurs sublimes sans faner, ce qui en fait un revêtement naturel et durable.Géo, 20/10/2008, « Les revêtements des murs : les pigments naturels »
Cette précision faite, expliquons maintenant ce qu'est cette image sublime de l'homme dont la position d'outsider dévoile la possibilité.Diogène, 2009, Abdennour Bidar (Cairn.info)
Son œil avait l'éclat mourant d'un astre qui s'éteint, et son visage la pâleur d'une sublime agonie.Émile Souvestre (1806-1854)
Il est ensuite devenu chorégraphe, toutes ses pièces sont sublimes.Ouest-France, Daphné CAGNARD, 24/03/2017
Afficher toutRéduire

Exemples de « sublimé »

Ils ont sublimé un esprit collectif, porté par leur équipe managériale.Revue française d'histoire économique, 2014, Hubert Bonin (Cairn.info)
Je me contentai donc de faire l'injection avec du sublimé corrosif.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le clou du spectacle, sublimé par la vue depuis la plaine du festival.Ouest-France, Fabrice BERNAY, 19/07/2017
C'est une sorte de rapport au temps sublimé, magnifié dans une rareté essentielle.Vie sociale et traitements, 2003, Jean-François Gomez (Cairn.info)
Chez lui, on a dit que ç'avoit été par mégarde ; que le sublimé sert à la monnoie, et qu'elle le prit pour du sel.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Elle semble vivre un tiraillement entre le besoin d'intensité émotionnelle dans l'éphémère et le besoin d'éternité sublimé.Sociétés, 2012, Najva Esfahani (Cairn.info)
Ce dernier, en tant que monopole symbolique sublimé, permet au groupe qui le détient d'assurer, par l'objectivation, la légitimité de son pouvoir.Annales historiques de la Révolution française, 2014, Soulef Ayad-Bergounioux (Cairn.info)
Il a sublimé la musique très organique de ces petits frenchies au grand cœur vert.Ouest-France, Benoit GUÉRIN, 02/05/2021
Son caractère mystérieux l'emporte, sublimé par une photographie magnifique et un casting luxueux.Ouest-France, 18/10/2018
Cette idée n'était pas absolument sans fondement, et l'on trouva souvent entre leurs mains du sublimé corrosif.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Et, elle aussi, s'amuse de découvrir son quotidien transformé et sublimé par ce manteau blanc.Ouest-France, Samuel NOHRA, 10/02/2021
Le jazz rassemble avec ses mélodies qui viennent d'un ailleurs sublimé.Ouest-France, 23/08/2017
C'était le mariage sublimé ; ces deux enfants étaient deux lys.Victor Hugo (1802-1885)
En revanche, le simple fait de retrouver les parquets a-t-il simplement sublimé ses troupes ?Ouest-France, Jérémy PROUX, 10/11/2020
La cinquième partie fort acide et mêlée de sulfuré, a précipité le sublimé.Joseph Bertrand (1822-1900)
Il est vrai que le corps humain sublimé, idéalisé, déformé, découpé, réduit à son déchet, a toujours été le socle de la représentation picturale.La revue lacanienne, 2020, François Rouan, Esther Tellermann (Cairn.info)
La quatrième, d'odeur de cumin austère et amère, a rendu laiteuse la solution du sublimé.Joseph Bertrand (1822-1900)
Des bains qui renfermaient une dissolution de sublimé avaient produit cette teinte verdâtre qu'on attribuait au poison.Adolphe Thiers (1797-1877)
Un dessert léger sublimé par l'arôme du citron apporté par la tisane et le basilic citron.Ouest-France, 12/09/2019
Dans la pratique rigoureuse qui est la nôtre, l'analyste est un objet perdu d'avance : tout dans l'analyse doit être sublimé.Revue française de psychanalyse, 2005, Guy Lavallée (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUBLIMÉ » subst. masc.

Poison violent qui se fait en sublimant du mercure avec des sels violents dans un alembic, comme du sel armoniac, & du vitriol ; & alors on l'appelle le sublimé corrosif : mais quand il est meslé avec du mercure coulant, il est appellé sublimé doux, & on s'en sert dans la cure de diverses maladies, & sur tout des veneriennes. Le sublimé est un corps blanc & rempli de veines luisantes & cristalines. Le corrosif ne peut agir, s'il ne trouve quelque humidité. Le sublimé doux demande plusieurs lotions & sublimations, avant qu'on ait corrigé tout ce qu'il a de corrosif. Il n'y a rien de plus bruslant aprés le feu que le sublimé corrosif. Les esprits volatils blanchissent la solution du sublimé corrosif.
Drôles d'expressions Se porter comme un charme Se porter comme un charme

D’un vieillard alerte, d’un rescapé ou d’un ancien malade on dit qu’il se porte comme un charme. 

Alain Rey 22/04/2022