éclaboussure

 

définitions

éclaboussure ​​​ nom féminin

Goutte d'un liquide salissant qui a rejailli. ➙ tache.
au figuré, au pluriel Conséquence que l'on subit par ricochet, et spécialement tache (à la réputation, etc.). Les éclaboussures d'un scandale.
 

synonymes

éclaboussure nom féminin

salissure, souillure, tache

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pluton n'avait pas un poil blanc sur tout le corps ; celui-ci portait une éclaboussure large et blanche, mais d'une forme indécise, qui couvrait presque toute la région de la poitrine.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
L'éclaboussure d'un éclair, c'est encore de la foudre.Victor Hugo (1802-1885)
Pour t'épargner une éclaboussure, j'aurais lapé la boue sur ton chemin !Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle acceptait l'ignominie des assauts serviles, l'éclaboussure des eaux grasses, tout de suite.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Il leur en revient quelque chose ; ils ont ce qu'un philosophe appellerait l'éclaboussure du titre, et cela les flatte.Victor Hugo (1802-1885)
Personne ne fut blessé, et on en fut quitte pour l'éclaboussure des projectiles.Adolphe Thiers (1797-1877)
Nous verrons si de cette boue où vous vous débattez, une seule éclaboussure jaillira jusqu'à moi !Émile Gaboriau (1832-1873)
A son bas de soie gris, pas une mouche, à son soulier pas une éclaboussure.Honoré de Balzac (1799-1850)
Quelquefois la croûte résiste davantage à la pression, et, lorsque le pied s'y enfonce brusquement, il jaillit une éclaboussure de vase liquide.Jules Verne (1828-1905)
Non, on finit par tomber d'accord que c'était une éclaboussure.Émile Zola (1840-1902)
Une éclaboussure, jaillissant de dessous les ressorts, s'étala dans son dos.Gustave Flaubert (1821-1880)
Au pied de l'escalier était une tache plus grande que les autres, et sur la dernière marche une éclaboussure hideuse à voir.Émile Gaboriau (1832-1873)
Celui-ci en voyait, en sentait sur ses mains, sur son front, sur sa conscience l'éclaboussure sinistre, fumante, ineffaçable !Paul Mahalin (1838-1899)
Par exemple : causant, un jour, avec quelqu'un, au coin d'une rue, il avait reçu dans l'œil une imperceptible éclaboussure de salive.Judith Gautier (1845-1917)
Mais n'importe, calomnie ou non, c'était une première éclaboussure sur une renommée jusqu'alors intacte et brillante.Émile Gaboriau (1832-1873)
Une éclaboussure d'encre lui couvrait l'œil gauche, coulant en minces gouttes jusqu'à ses lèvres.Émile Zola (1840-1902)
Si imperceptible que fût l'éclaboussure, son orgueil, qui est son idole, ne s'en consolerait pas, et, devenue plus humble, peut-être aurait-elle du cœur.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ÉCLABOUSSURE » s. f.

Bouë, ordure qui rejaillit sur une personne. Vostre linge est tout plein d'éclaboussures.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020