Email catcher

effaré

Définition

Définition de effaré ​​​ , effarée ​​​ adjectif et nom

Qui éprouve un effroi mêlé de surprise. ➙ effrayé, égaré. Un regard effaré. nom « Les Effarés » (poème de Rimbaud).

Synonymes

Synonymes de effaré, effarée adjectif

stupéfait, ahuri, ébahi, effrayé, hagard

Exemples

Phrases avec le mot effaré

Je me retournais de temps en temps pour voir leurs mines effarées, pour contempler mon triomphe et pour rire de leurs efforts.Comtesse de Ségur (1799-1874)
L'autre, s'il n'est de l'entre-soi, est faire-valoir ou victime, ou encore témoin effaré de la scène.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2004, David Le Breton (Cairn.info)
Pendant plusieurs jours, sept hélicoptères seulement, face au silence du gouvernement et au regard triste et effaré du monde entier, ont tenté d'apporter l'aide nécessaire à la population.Europarl
La psychiatre devient un bouclier vivant, immobile, abritant une jeune fille gitane effarée.EMPAN, 2013, Catherine John (Cairn.info)
Etendu sur le dos, vous étudiez, effaré, cette bizarre sensation de l'abdomen.Le monde juif, 1991 (Cairn.info)
Il commença par demeurer à terre sans mouvement, ne semblant vouloir faire usage de sa liberté que pour promener autour de lui des regards effarés.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Et le spectacle qui s'offre à lui, qu'il contemple de ses yeux effarés, est celui d'une immense catastrophe : ruines sur ruines, décombres sur décombres.Critique, 2012, Pedro Cordoba (Cairn.info)
Le domestique, effaré, se précipita hors de la chambre, contre les portes de laquelle les bouteilles allèrent se briser.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
L'image, prise par un passager effaré, a fait le tour des réseaux sociaux.Ouest-France, 09/05/2017
Pendant quelque temps elle garda le silence et attacha sur le visage effaré du malade un regard d'oiseau de proie.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
L'expérience, c'était celle du tireur d'élite anti snipeur qui pouvait découvrir, effaré, que le tireur n'était pas du côté que l'on croyait.Inflexions, 2010, Jean-René Bachelet (Cairn.info)
Quand l'homme révolté en vient à percevoir la vraie nature de son impossible à supporter, il s'aperçoit à l'occasion, effaré, que c'est son propre visage.La Cause du désir, 2010, Jacques-Alain Miller (Cairn.info)
Après s'être montré tour à tour aimable, effaré, puis simplement autoritaire et, enfin, insinuant, il apparaissait, maintenant, dans son vrai caractère, glacial et dur.Nord', 2020, Jérôme Driant (Cairn.info)
Nonobstant tout ce que je lui avais dit, il demeura encore là comme un effaré.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Impuissant et effaré face à sa femme blessée, il ignore jusqu'à l'âge de ses enfants.Savoirs et clinique, 2014, Geneviève Morel (Cairn.info)
Chacun se retrouve interpellé, témoin effaré d'un déroulement dont il sent bien qu'il est aussi l'histoire des hommes.Le Journal des psychologues, 2006, Jacaueline Barus-Michel, Claude Tapia (Cairn.info)
Charles lui entourait le corps de ses deux bras, et il le contemplait d'une manière effarée, suppliante, à demi pâmé contre sa poitrine.Gustave Flaubert (1821-1880)
À l'ombre du soleil, assis sur un vieux tapis, l'homme était effaré par ce qu'il venait de vivre sous les djihadistes.Esprit, 2016, Jean Delabrecque (Cairn.info)
Toute la famille jeta sur elle un regard muet, effaré, mais elle avait l'air très grave, très sérieuse.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Car bien qu'également vêtus de blouses, hygiène oblige, leurs visages effarés trahissent leur condition de parents d'un bébé du service.Recherches en Psychanalyse, 2006, Laurence Aupetit (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à...

Édouard Trouillez 26/09/2023
sondage de la semaine