Email catcher

ébahi

définitions

ébahi ​​​ , ébahie ​​​ adjectif

Très étonné. ➙ ahuri, éberlué, stupéfait. Qui exprime un grand étonnement. Un air ébahi.

synonymes

ébahi, ébahie adjectif

abasourdi, éberlué, époustouflé, étonné, interdit, interloqué, médusé, stupéfait, baba (familier), épaté (familier), estomaqué (familier), scié (familier), sidéré (familier), soufflé (familier), ébaubi (vieilli ou littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les autres chiens semblent aboyer avec virulence, sous le regard ébahi d'un citoyen.Annales historiques de la Révolution française, 2014, Annie Duprat (Cairn.info)
Au milieu des chaises et des tables, sous le regard ébahi des clients, ils ont démontré un véritable sens de l'équilibre et de la coordination.Ouest-France, 24/02/2020
Il s'arrêta court, ébahi par le spectacle imprévu qui s'offrait à ses yeux.Michel Zévaco (1860-1918)
En étudiant le fonctionnement du régime parlementaire italien (sa constitution matérielle), comment ne pas rester ébahi devant le hiatus journalier suivant ?Revue française de droit constitutionnel, 2016, Franck Laffaille (Cairn.info)
L'oubli passe inaperçu, du moins pour les néophytes, qui regardent d'un œil ébahi la construction.Ouest-France, Victor BOITEAU, 02/08/2020
Parfois on découvre, ébahi, qu'on adore le même grand film du patrimoine qu'un très jeune homme ou une très jeune fille.Esprit, 2016, Benoît Labourdette (Cairn.info)
Moviola, arrêt sur image – nous voici en arrêt, gros yeux et plein nez, ébahi.Le Coq-héron, 2012, Roger Dadoun (Cairn.info)
Le spectacle, plein de couleurs, a ébahi les tout-petits accompagnés de leurs parents.Ouest-France, 21/09/2021
Le général enfonça son chapeau sur sa tête en face de l'hôte, ébahi et désolé.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Tout ébahi de ce qu'il jugeait un nouveau caprice, le valet de chambre obéit.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le général regardait ébahi, devinant que ce fourgon contenait, outre sa charge accoutumée, tous les voyageurs de la berline.Comtesse de Ségur (1799-1874)
J'étais irrésolu, ébahi, et j'écoutais avec cette sorte de stupidité du paysan qui ne comprend pas vite, mais qui finira par comprendre.George Sand (1804-1876)
Quand j'entends un certain nombre d'interventions, ou que je lis certains passages du rapport, je reste pantois et ébahi.Europarl
Ils furent reçus par un vieux comptable qui, ébahi à la vue de tout ce monde lui arrivant, ne savait trop quelle contenance tenir.Henry de Graffigny (1863-1934)
Mais il découvre, contre toute attente, stupéfait, ébahi, un espace devant lui, qui semble s'être retourné en doigt de gant.Le sujet dans la cité, 2011, Gérard Gromer (Cairn.info)
Quand il se retourne, il est ébahi par des lieux devenus magiques sous le halo lumineux de la nuit.Ouest-France, 04/12/2019
Le vieil homme est ébahi devant cet objet qu'il examine sous toutes les coutures.Ouest-France, Arnaud WAJDZIK, 13/08/2020
Il est, à juste titre, comme ébahi par la richesse de cette pensée et son dynamisme interne.Les philosophes et la psychologie, 2015 (Cairn.info)
Et, me quittant brusquement, elle reprit sa course en avant de la voiture, me laissant là assez stupidement ébahi de sa véhémence.George Sand (1804-1876)
Ici elle donne à voir des gouttes d'eau tombées par hasard sous son regard ébahi.Ouest-France, 11/11/2015
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESBAHI, IE » adj.

Qui s'estonne, qui admire. Les badauds sont esbahis, si-tost qu'ils voyent quelque chose de nouveau.
Style et écriture L'affaire Colette L'affaire Colette

Saviez-vous qu'il existe une controverse autour de l'œuvre de Colette ? Quelle part de ses écrits faut-il attribuer à son époux Willy ? 

24/03/2022