Email catcher

effiler

Définition

Définition de effiler ​​​ verbe transitif

Défaire (un tissu) fil à fil. ➙ effilocher. Effiler un tissu. Effiler des haricots verts, en enlever les fils. pronominal Le bord de son écharpe s'effile.
Rendre allongé et fin ou pointu. ➙ allonger, amincir. Effiler les cheveux, en amincissant les mèches à leur extrémité.

Conjugaison

Conjugaison du verbe effiler

actif

indicatif
présent

j'effile

tu effiles

il effile / elle effile

nous effilons

vous effilez

ils effilent / elles effilent

imparfait

j'effilais

tu effilais

il effilait / elle effilait

nous effilions

vous effiliez

ils effilaient / elles effilaient

passé simple

j'effilai

tu effilas

il effila / elle effila

nous effilâmes

vous effilâtes

ils effilèrent / elles effilèrent

futur simple

j'effilerai

tu effileras

il effilera / elle effilera

nous effilerons

vous effilerez

ils effileront / elles effileront

Synonymes

Synonymes de effiler verbe transitif

défiler, détisser, éfaufiler, effilocher, effranger, érailler, parfiler

Synonymes de s'effiler verbe pronominal

s'amincir, s'allonger, s'étirer

Exemples

Phrases avec le mot effiler

Ce pourquoi l'écrivain prend soin d'élancer, effiler le plus possible sa ligne, de sorte que, nacelle légère, son poème volette à son tour.Nord', 2014, Dolorès Lyotard (Cairn.info)
Il nous a fallu à peu près quatre heures seulement pour effiler le carré dans un petit morceau de tissu.Revue d'anthropologie des connaissances, 2017, Tania Pérez-Bustos (Cairn.info)
Alors que beaucoup emploient la technique du rasage, lui préfère la coupe au ciseau à effiler.Ouest-France, 02/07/2019
Voilà ce qui occupe la visibilité, son écran à effiler, à détisser.Multitudes, 2004, Pierre-Olivier Capéran (Cairn.info)
Auparavant, deux équipes s'étaient occupées des poteaux de châtaignier qu'il a fallu écorcer et effiler et dont les pieds ont été flambés pour en augmenter la résistance dans le temps.Ouest-France, 23/10/2020
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de EFFILER verb. act.

Oster quelques fils d'un tissu, d'une toile, d'une estoffe. Les Tailleurs bougient les bords de plusieurs estoffes, pour empêcher qu'elles ne s'effilent avant qu'elles soient cousuës. Il faut effiler ses manchettes, quand on porte le grand deuil.
 
On dit en termes de Chasse, que des chiens sont effilez, pour avoir couru avec trop d'ardeur.
 
On dit aussi d'une personne, qu'elle est effilée, pour dire, qu'elle est grande & maigre ou menuë. Les tailles effilées sont plus estimées que celles des femmes grossieres.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Carpe Diem Carpe Diem

Ces mots latins parmi les plus célèbres reposent sur un double malentendu.

Maxime Rovere 17/06/2022