Email catcher

érailler

Définition

Définition de érailler ​​​ verbe transitif

Déchirer superficiellement. ➙ érafler, rayer. Érailler du cuir.
Rendre rauque (la voix). Le tabac et l'alcool éraillent la voix.

Conjugaison

Conjugaison du verbe érailler

actif

indicatif
présent

j'éraille

tu érailles

il éraille / elle éraille

nous éraillons

vous éraillez

ils éraillent / elles éraillent

imparfait

j'éraillais

tu éraillais

il éraillait / elle éraillait

nous éraillions

vous érailliez

ils éraillaient / elles éraillaient

passé simple

j'éraillai

tu éraillas

il érailla / elle érailla

nous éraillâmes

vous éraillâtes

ils éraillèrent / elles éraillèrent

futur simple

j'éraillerai

tu érailleras

il éraillera / elle éraillera

nous éraillerons

vous éraillerez

ils érailleront / elles érailleront

Synonymes

Synonymes de érailler verbe transitif

égratigner, écorcher, érafler, griffer, rayer

Exemples

Phrases avec le mot érailler

Pencroff n'avait pas appuyé assez vivement, craignant d'érailler le phosphore.Jules Verne (1828-1905)
Il éraillerait la serge de ma robe,– puis il reviendrait et répéterait son opération,– encore,– et encore.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESRAILLER v. act.

Tirer avec effort une toile, ou une estoffe, en telle sorte que les fils s'en separent, ou se relaschent. Le crespe, la gaze, la mousseline, sont sujets à s'esrailler. On le dit aussi des chairs, lors que les fibres s'en separent par quelque effort. Une espingle luy a esraillé la peau. Ce mot vient de irradiare, selon Nicod.
 
ESRAILLÉ, ÉE. part. On appelle un oeuil esraillé, un oeuil rouge, & dont la paupiere est trop ouverte par la violence de quelque fluxion.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.