allonger

 

définitions

allonger ​​​ verbe

verbe transitif
Rendre plus long (opposé à raccourcir). ➙ rallonger. —  Faire paraître plus long. Cette coiffure allonge son visage.
Allonger une sauce, la rendre plus liquide. —  locution, familier Allonger la sauce, délayer (un texte, un discours).
Étendre (un membre). Allonger le bras. —  Allonger le pas, marcher plus vite en faisant des pas plus longs.
familier Donner (un coup) en étendant la main, la jambe. Je vais t'allonger une gifle.
Étendre qqn (sur un lit, etc.). Allonger un blessé.
familier Tendre, verser (de l'argent). Il lui a allongé mille euros.
verbe intransitif Devenir plus long (dans le temps). Les jours allongent. ➙ rallonger.

s'allonger ​​​ verbe pronominal

Devenir plus long (dans l'espace ou dans le temps). Les jours s'allongent.
S'étendre de tout son long. Je vais m'allonger un peu. ➙ se coucher.
familier Avouer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'allonge

tu allonges

il allonge / elle allonge

nous allongeons

vous allongez

ils allongent / elles allongent

imparfait

j'allongeais

tu allongeais

il allongeait / elle allongeait

nous allongions

vous allongiez

ils allongeaient / elles allongeaient

passé simple

j'allongeai

tu allongeas

il allongea / elle allongea

nous allongeâmes

vous allongeâtes

ils allongèrent / elles allongèrent

futur simple

j'allongerai

tu allongeras

il allongera / elle allongera

nous allongerons

vous allongerez

ils allongeront / elles allongeront

 

synonymes

allonger verbe transitif

accroître, augmenter, développer, grandir

prolonger, faire durer, proroger, rallonger

étendre, avancer, déployer, étirer, tendre, tirer

diluer, délayer, éclaircir, étendre, fluidifier, mouiller

[familier] assener, donner, lancer, porter, coller (familier), envoyer (familier), ficher (familier), flanquer (familier), foutre (familier)

[familier] mettre à terre, étendre (sur le carreau)

[familier] payer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sans hésiter, il posa le pied sur le cercueil du bas et se hissa jusqu'à la case du haut où il dut s'allonger tout de son long sur le ventre.Michel Zévaco (1860-1918)
Ce qui confirma un instant cette supposition, c'est qu'ayant voulu se remuer, allonger les bras, détirer ses jambes, il ressentit un engourdissement qui lui interdisait l'usage de ses membres.Octave Féré (1815-1875)
Mais ces marins, lorsqu'ils étaient bons marins, supportaient leur mal sur le tillac, et ils n'allaient pas s'allonger dans leur couchette pour vider leur estomac.Pons de l'Hérault (1772-1853)
A l'heure où commence à s'allonger l'ombre des maisonnettes de terre, nous sortons pour nous asseoir devant notre porte.Pierre Loti (1850-1923)
Vu la situation actuelle, nous nous voyons malheureusement contraints d'allonger les délais d'évaluation des produits phytosanitaires.Europarl
Quoique cette revue soit concise, je n'en ferai point usage ici, pour ne pas trop allonger notre traversée.Louis Ange Pitou (1767-1846)
J'ai pris sur moi d'allonger un peu les minutes, mais la consigne, seigneur, la consigne...Remy de Gourmont (1858-1915)
Il n'est plus possible d'allonger la liste des produits couverts par la clause de sauvegarde spéciale.Europarl
Il avait l'air d'allonger ses doigts décharnés pour atteindre un plat et une cruche de forme antique, qui étaient placés de telle sorte qu'il ne pût y toucher.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Les vieux murs de terre semblent s'effriter sous le dévorant soleil, les vieilles lézardes des maisons semblent s'allonger et s'ouvrir.Pierre Loti (1850-1923)
Cette lettre en compartiments est fort longue, l'allonger encore, serait la pire de mes mauvaises plaisanteries.Hector Berlioz (1803-1869)
On croyait voir de loin s'allonger vers la crête du plateau deux immenses couleuvres d'acier.Victor Hugo (1802-1885)
Je voudrais allonger cette lettre pour retarder le moment où je dois vous entretenir de l'affaire qui nous touche le plus près, l'un et l'autre.Amédée Achard (1814-1875)
Elle voulut aussi allonger la jambe gauche ; mais le genou était presque bloqué et elle ne réussit pas à l'étendre complètement.Pierre Louÿs (1870-1925)
Elle donnait cependant à dîner par hasard ; mais elle déblatérait contre le café que personne n'aimait, suivant elle, et dont on n'usait que pour allonger le repas.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Puis il continua lentement, employant de longues phrases qui s'entortillaient, s'accrochaient les unes aux autres, et n'en finissaient plus ; à force de les allonger, il en perdait quasi la respiration.Eugène Le Roy (1836-1907)
Il faut allonger le trot quand même, au milieu de tout ce monde, car nous sommes encore loin, paraît-il, et l'heure passe.Pierre Loti (1850-1923)
Là, il est de règle de se faire des scènes, de s'allonger des soufflets, de s'écrire des lettres d'outrage.Paul Bourget (1852-1935)
Et quand elle n'avait pas de sous elle en souffrait davantage encore, ne pouvant se décider à allonger une pièce d'argent.Guy de Maupassant (1850-1893)
Clorinde voulut allonger la tête dans la salle des pas perdus ; mais un huissier referma brusquement la porte.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ALLONGER » v. act.

Rendre plus long. Allonger une juppe, une corde, l'allée d'un jardin. on allonge son chemin en costoyant la montagne. il allongeoit un grand cou de gruë pour voir par dessus les autres. quand on change de cheval, il faut allonger, ou raccourcir les estriers.
 
ALLONGER, en termes d'Escrime, c'est, Porter un coup d'estocade. Les gens de grande taille ont bien de l'avantage à allonger.
 
ALLONGER, se dit figurément en choses morales. On tasche d'allonger le terme qu'on a pris pour payer ses dettes. une partie saisie allonge tant qu'elle peut les criées, pour n'estre point depossedée de son heritage. toutes ces distinctions ne font qu'allonger la dispute.
 
ALLONGER, se dit proverbialement en ces phrases. On dit à un homme qui s'étend, Le cuir sera à bon marché, les veaux s'allongent. On dit aussi, Allonger la courroye, le parchemin, pour dire, Estendre les choses au delà du pouvoir qu'on a receu, dire plus qu'on n'a charge de dire.
 
ALLONGÉ, ÉE. part. & adj.
 
On appelle en termes de Chasse, un chien allongé, celuy qui a les doits du pied étendus par quelque blessure qui a touché les nerfs.
 
On dit aussi en Fauconnerie, un oiseau allongé, quand il a toutes ses pennes entieres & de la longueur qu'il les doit avoir.
 
Ce mot vient du Latin elongare, de longus.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020