élancé

définitions

élancé ​​​ , élancée ​​​ adjectif

Mince et svelte.

synonymes

élancé, élancée adjectif

mince, délié, fin, fuselé, long, longiligne, svelte

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il était grand (cinq pieds cinq pouces) mais paraissait très-grand, étant mince et fort élancé.Jules Michelet (1798-1874)
Et lui semblait s'être aminci encore, dans sa soutane noire, comme élancé, immobile et fin, tout entier au spectacle sublime.Émile Zola (1840-1902)
Renaud avait à peine entendu ce récit, qu'il s'était déjà élancé, vers le port voisin, de toute la rapidité de son coursier.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
C'était un jeune homme de vingt-quatre à vingt-cinq ans, grand, élancé, portant avec grâce sur ses épaules le charmant costume militaire de l'époque.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Wallenstein avait été réveillé en sursaut de son premier sommeil par le bruit d'un coup de mousquet et s'était élancé vers la fenêtre pour appeler la garde.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Plusieurs fois il s'était élancé et avait refoulé l'ennemi ; mais, pris entre les feux de la redoute et des canonnières, il avait été obligé de se reployer en arrière.Adolphe Thiers (1797-1877)
Deux fois je me suis élancé, et je ne sais quel pouvoir me rejeta vivant sur la terre, que j'embrassai.Gérard de Nerval (1808-1855)
Il s'était élancé avec une grande vivacité pour aller donner une poignée de mains à un personnage d'une tournure remarquable qui venait d'entrer.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Mais déjà un homme s'était élancé à la tête de mes chevaux, et d'un seul effort de sa main, il les avait cloués sur place....Jules Lermina (1839-1915)
L'animal l'avait à peine aperçu, que, acceptant le défi, il s'était élancé sur lui la tête basse...Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le corps est, selon la tradition des écoles égyptiennes, un corps de jeune fille, élancé, ferme et souple.Gaston Maspero (1846-1916)
A peine l'ours avait-il aperçu le taureau, qu'il s'était élancé vers ce nouvel adversaire d'un bond si terrible, que sa chaîne s'était cassée du coup.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Par le plus grand des hasards, elle avait à chaque instant occasion de tourner du côté du jeune homme son visage charmant et son buste élancé.Henry Gréville (1842-1902)
Je me sentais artiste, et, si j'eusse été maltraité par ceux qui ne l'étaient pas, je me serais élancé dans la carrière avec une sorte d'âpreté chagrine et hautaine.George Sand (1804-1876)
L'adolescent, maigre, svelte, élancé comme un arbrisseau qui a poussé trop vite, semblait mal à l'aise dans son vieil uniforme de lycéen, qui le gênait aux entournures.André Theuriet (1833-1907)
Les autres suivaient en foule, mais, avant qu'ils fussent arrivés sur moi, j'avais atteint mon cheval, et, tout pantelant, je m'étais élancé sur son dos !Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Souvent il s'était élancé sur ces vagues ailées, et il aimait leur rudesse impétueuse qui rendait sa course plus rapide.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Michele s'est élancé entre moi et la foule, il a joué du sabre et l'homme s'en est allé en me menaçant, je crois.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Benito, toujours en avant, s'était déjà élancé sur le tablier vacillant de cette passerelle végétale.Jules Verne (1828-1905)
Cependant il a suffi pour que de la maison en face de laquelle l'accident est arrivé, un homme se soit élancé suivi de plusieurs serviteurs.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020