Email catcher

mince

Définition

Définition de mince ​​​ adjectif et interjection

(opposé à épais) Qui a peu d'épaisseur ; fin. Couper qqch. en tranches minces (➙ émincer).
(opposé à large) Étroit, filiforme.
(personnes ; parties du corps) Qui a des formes relativement étroites pour leur longueur, et donne une impression de finesse. ➙ élancé, gracile, svelte.
Qui a peu d'importance, peu de valeur. ➙ insignifiant, médiocre. Pour un mince profit. Un prétexte bien mince.
interjection familier Exclamation de surprise, de dépit. ➙ zut.

Synonymes

Synonymes de mince adjectif

fin, délicat, menu, délié (littéraire)

allongé, effilé, élancé, fuselé, longiligne, svelte

ténu, étroit

insignifiant, léger, maigre, médiocre, négligeable

limité, faible, modeste, petit

Synonymes de très mince

filiforme, fluet, frêle, gracile, efflanqué (péjoratif), grêle (péjoratif)

Exemples

Phrases avec le mot mince

Elle a une bonne musculature et est restée mince et tonique.EMPAN, 2016 (Cairn.info)
La nuance n'est pas mince : dans le premier cas, il encourrait la cour d'assises.Ouest-France, 22/02/2021
Cette école, créée en 1995, connaît un succès qui peut paraître mince, mais néanmoins remarquable.Pôle Sud, 2009, Marie-Anne Guérin (Cairn.info)
Puis la purée est étalée en mince couche sur des rouleaux chauffés.Ça m'intéresse, 01/05/2020, « 6 procédés qui transforment les aliments »
Concernant les garçons, la frontière entre enfant en danger et enfant (potentiellement) dangereux reste mince.Nouvelles questions féministes, 2012, Delphine Serre (Cairn.info)
Ce cadre financier est mince, les paiements ne représentent que 1 % du revenu national brut, ce qui est visible dans le contenu du cadre.Europarl
Le beta-carotène permet de retarder le vieillissement de la peau : là encore, les preuves scientifiques ont été jugées trop minces.Ça m'intéresse, 20/05/2012, « Alicaments : qui nous prend pour des gogos ? »
Une mince protection en cas de collision avec le goudron.Géo, 17/12/2020, « L'homme qui dévalait les cols alpins... sur son skateboard »
Pourtant, adopter un tel système de transport n'est pas une mince affaire : l'évolution a un coût.Géo, 28/07/2011, « Faut-il généraliser les transports en commun par voie fluviale ? »
Du développement personnel à l'épanouissement de soi, la distance est mince.L'Année canonique, 2012, Jacques Arènes (Cairn.info)
Le tribunal a également considéré que les indices étaient trop minces et a renvoyé le mari des fins de la poursuite en le relaxant.Ouest-France, 27/01/2021
Donc, pour arriver à la forme requise, une mince feuille de fer devrait être battue à une température très élevée.Revue d'histoire des sciences, 2007, A. Mark Smith (Cairn.info)
Il avait la taille trop mince et les cheveux trop doux.Paul Féval (1816-1887)
Ce qui n'est pas une mince avancée dans un pays bureaucratique.Capital, 25/06/2018, « Chine : son incroyable percée dans les technologies d'avenir »
En effet, la frontière entre les deux est souvent bien mince.Capital, 19/09/2014, « Votre chef est-il un psychopathe ? »
Son installation au musée n'a pas été une mince affaire.Ouest-France, Christophe LECONTE, 11/06/2019
À la sortie, l'enjeu n'est pas mince : la bagasse produit le dixième de l'électricité consommée sur l'île.Ouest-France, Didier GOURIN, 10/08/2010
Ce qui n'est pas une mince affaire, quand un thème met en lumière des visions très différentes.Annales de démographie historique, 2013 (Cairn.info)
S'engager pour se mettre au service de notre communauté humaine, ce n'est pas une mince affaire.Ouest-France, 08/08/2021
Mais ses chances d'aboutir semblent minces à l'écoute des conclusions du rapporteur public.Ouest-France, Bertrand MERLOZ, 17/09/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MINCE adj. masc. & fem.

Qui est peu Espais. Le taffetas est une estoffe fort mince au pris du drap. On couppe les trenches de jambon fort minces, les rosties fort minces. Ce mot vient de minutius, diminutif de minutus, & de Grec Minynthos. Menage.
 
MINCE, se dit aussi figurément de ce qui n'a gueres de force, de solidité. Ce Prince est bien mince, il n'a guerres de pouvoir ; son revenu est bien mince. Il est bien pauvre, son sçavoir, son esprit sont bien minces, ne sont pas grands, cet habit est bien mince, est bien leger.
 
On dit proverbialement, qu'une chose est mince comme la langue d'un chat, pour dire, qu'elle est peu espaisse.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots pour se réchauffer pendant l’hiver Top 10 des mots pour se réchauffer pendant l’hiver

Ça y est, l’hiver est là, au grand dam des plus frileux d’entre nous ! Heureusement, pour vous aider à faire face à la baisse du mercure sans...

Marjorie Jean 04/01/2023