Email catcher

embrocher

Définition

Définition de embrocher ​​​ verbe transitif

Enfiler (une viande, des morceaux de viande) sur une broche, sur des brochettes.
familier Transpercer (qqn) d'un coup d'épée.

Conjugaison

Conjugaison du verbe embrocher

actif

indicatif
présent

j'embroche

tu embroches

il embroche / elle embroche

nous embrochons

vous embrochez

ils embrochent / elles embrochent

imparfait

j'embrochais

tu embrochais

il embrochait / elle embrochait

nous embrochions

vous embrochiez

ils embrochaient / elles embrochaient

passé simple

j'embrochai

tu embrochas

il embrocha / elle embrocha

nous embrochâmes

vous embrochâtes

ils embrochèrent / elles embrochèrent

futur simple

j'embrocherai

tu embrocheras

il embrochera / elle embrochera

nous embrocherons

vous embrocherez

ils embrocheront / elles embrocheront

Synonymes

Synonymes de embrocher verbe transitif

percer, enfiler, transpercer

brocheter

Exemples

Phrases avec le mot embrocher

Domitien ne passait-il pas du temps à embrocher des mouches ?Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Ici, le réel du social est rencontré au travers du signifiant pharmakon du risque psychosocial, qui vient embrocher l'imaginaire bidimensionnel du cadre surengagé dans la culture du résultat.Savoirs et clinique, 2015, Laurent Chaine (Cairn.info)
Ces bœufs et ces moutons que le poète lui fait embrocher de ses propres mains, peut-être les mangeait-il tout crus et assommés par lui.Eugène Delacroix (1798-1863)
Puis il ne faudrait pas que l'on nous accusât d'avoir laissé embrocher un innocent...Paul Mahalin (1838-1899)
Et ce fut toute une panique, car il avait volé une broche à la cuisine, pour embrocher les oies, disait-il.Émile Zola (1840-1902)
Les bénévoles du comité des fêtes n'ont pas tardé à faire chauffer les barbecues géants et embrocher les quatre cochons.Ouest-France, 01/07/2019
Les participants ont prévu cette fois d'embrocher 650 kg de viande, l'équivalent de celui d'une bête de concours.Ouest-France, 26/04/2015
J'avais passé ma vie à lui faire tenir proprement une épée, et ce drôle est allé se faire embrocher comme un oiseau.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et comment empêcher ces enragés-là de s'embrocher eux-mêmes ?Émile Zola (1840-1902)
L'épaisseur des parois ainsi que l'étroitesse des ouvertures empêchent ceux-ci de la traverser selon sa diagonale, de l'embrocher en passant par son cœur, son noyau, son âme.Sigila, 2011, Christophe Loyer (Cairn.info)
Venez à la salle, et, dans six mois, c'est vous qui l'embrocherez.Alphonse Daudet (1840-1897)
Le char représente un cuistot, un peu rougeaud, qui tente d'embrocher plusieurs volailles paniquées.Ouest-France, 13/04/2018
Avant tout, ne pas baisser le ton, continuer à embrocher des mots sous-tendus de lyrisme, étourdir l'adversaire, parler plus haut que lui, du sommet de grandes idées, vagues.Commentaire, 2008, Alfred Fabre-Luce (Cairn.info)
Désormais les héros des fictions peuvent s'embrocher sauvagement, il n'est plus dérangé par ces images.Chimères, 2007, Olivier R. Grim (Cairn.info)
Je vois que vous êtes de première force, mais à force de ménager ce sot, vous finirez peut-être par vous faire embrocher.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il y a ici cent braves qui n'ont d'autre charge que d'embrocher les curieux.Émile Zola (1840-1902)
Elle devint si furieuse qu'elle bondit sur nous, malgré nos baïonnettes, et manqua de s'embrocher toute vive.Alfred Assollant (1827-1886)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de EMBROCHER v. act.

Passer la broche à travers la viande pour la faire rostir. Quand la viande tourne à la broche, c'est qu'on l'a mal embrochée.
 
EMBROCHER, signifie aussi, Passer une verge de fer à travers plusieurs choses pour les tenir assemblées. Il se fait des carillons de plusieurs timbres inégaux percez & embrochez dans une verge de fer.
 
On dit aussi de celuy qui a passé une épée à travers du corps d'un homme, qu'il l'a embroché, qu'il l'a lardé.
 
EMBROCHÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.