Email catcher

émoi

Définition

Définition de émoi ​​​ nom masculin

littéraire
Agitation, effervescence. En émoi. Tout le quartier était en émoi.
Trouble qui naît de l'appréhension, d'une émotion sensuelle. ➙ émotion, excitation.

Synonymes

Synonymes de émoi nom masculin

émotion, trouble

agitation, effervescence, excitation

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot émoi

Pour cette soirée, une sélection de textes classiques et contemporains va faire (re) vivre les émois de la rencontre amoureuse.Ouest-France, 29/11/2016
M'étant retourné à la question du capitaine, j'allais répondre ; mais, au même instant, un léger émoi se produisit parmi ceux qui couraient en avant.Amédée Delorme (1850-1936)
Depuis le début de l'année, 51 féminicides ont été perpétrés à ce jour, suscitant l'émoi et l'indignation dans le pays.Ouest-France, Lise OUANGARI, 10/06/2021
Devant l'occulte, l'émoi se départit à grand-peine du plaisir de croire.Critique, 2005, Daniel Grojnowski (Cairn.info)
D'où ces mille et une rougeurs associées au caractère des femmes, de l'innocence enfantine aux premiers émois amoureux, de la furie jalouse aux excès nymphomaniaques.Dix-huitième siècle, 2019, Jean-Christophe Abramovici (Cairn.info)
Et c'était avec un émoi paralysant qu'elle revenait aux arrangements pris par son oncle.Hector Malot (1830-1907)
Face à l'émoi, le gouvernement vient d'annoncer un plan d'action pour régler le problème en cinq ans, fondé sur l'amélioration du traitement des eaux usées.Ouest-France, Raphaël BOUKANDOURA, 15/06/2021
D'une manière générale, on observe dans ces milieux une retenue des professionnels quant aux témoignages de leur émoi.Revue internationale de politique comparée, 2018, Thomas Bonnet (Cairn.info)
Soudain, le prévenu se dirige vers eux en les insultant et surtout en pointant un couteau d'une bonne taille, suscitant forcément beaucoup d'émoi.Ouest-France, 30/08/2021
Quelle fièvre d'attente, quel émoi farouche, quel trouble mystique !Émile Blémont (1839-1927)
Et pour cause, la simple vue d'une photo de plat appétissant met le cerveau en émoi.Ça m'intéresse, 01/03/2021, « Pourquoi sommes-nous obsédés par la nourriture ? »
Mais celle de la vaisselle en plastique, si, et elle a commencé de mettre en émoi les entreprises du secteur.Capital, 18/03/2015, « Les normes absurdes qui freinent notre économie »
Un choix qui provoquait l'émoi dans la commune, et des défilés de soutien de plusieurs milliers de personnes, dans les rues de la ville.Ouest-France, 29/07/2019
C'était dans la soirée du 9 juin, la scène avait suscité l'émoi des riverains et provoqué une forte mobilisation des gendarmes.Ouest-France, Marylise COURAUD, 04/07/2021
Cette énigme l'amènera à connaître tôt ses premiers émois amoureux pour des garçonnets pré pubères, mais sans rien en révéler.Dialogue, 2009, Vincent Garcia (Cairn.info)
Au persuasif émoi de la bague de l'annulaire, la turquoise, elle s'asseoira.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Ce plaisir de tisser était resté intact et ces émois jaillissaient du plus profond de mon être.Cahiers de psychologie jungienne, 2013, Catherine Briand (Cairn.info)
Cependant, précoces, les protestations des historiens n'ont, dans un premier temps, guère suscité l'émoi.Matériaux pour l'histoire de notre temps, 2007, Olivier Pétré-Grenouilleau (Cairn.info)
Depuis cette découverte, le monde scientifique est en émoi : l'éclosion des oiseaux modernes a lieu dans les mêmes conditions, et semble ainsi héritée des dinosaures théropodes.Ça m'intéresse, 22/12/2021, « Un embryon de dinosaure découvert dans un état exceptionnel »
Les directives auto-oil avaient soulevé bien des débats et suscité quelques émois dans le monde industriel.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESMOY s. m.

Vieux mot qui signifioit la même chose qu'aujourd'huy esmotion. Il étoit tout en esmoy, c'est à dire, fort esmeu.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022