émoi

définitions

émoi ​​​ nom masculin

littéraire
Agitation, effervescence. —  En émoi. Tout le quartier était en émoi.
Trouble qui naît de l'appréhension, d'une émotion sensuelle. ➙ émotion, excitation.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'application qu'elle se fit de ces paroles la plongea tout à coup dans un émoi singulier.Alfred de Musset (1810-1857)
Alors tout faisait émoi, aussi portes et fenêtres furent occupées et garnies de monde en un instant.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
La petite république ailée était en grand émoi ; l'irritation la possédait, on le voyait facilement ; mais sa colère n'avait pas les chiens pour objet.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Mais, à chaque preuve, à chaque certitude nouvelle qu'il lui donnait, elle n'était envahie que d'un émoi croissant, un frisson qui la faisait trembler toute, sans vouloir consentir à s'interroger.Émile Zola (1840-1902)
Les esprits ont été mis en émoi, jusqu'à ce que d'autres images-chocs de la société de l'information viennent les submerger.Europarl
Il couronna son verbiage par des cabrioles extravagantes et une kyrielle d'aboiements qui durent mettre en émoi tout le gibier de la forêt.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Elle les franchit, et, à bout de forces, épuisée par sa course, étouffée par son émoi, elle s'affaissa sur le lit de copeaux qui couvrait le sol.Hector Malot (1830-1907)
L'idée que le problème puisse être traité de façon inappropriée a suscité un certain émoi politique.Europarl
Elle semblait déjà regretter de s'être traitée elle-même de sotte tantôt dans un moment d'émoi.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Il fut pris d'un émoi véritable en face de cette âme visiblement tourmentée, qui luttait contre sa destinée.M. Maryan (1847-1927)
Un rêve lui rendait peut-être, non pas seulement l'émoi qui venait de secouer sa faiblesse engourdie, mais d'autres commotions plus anciennes et plus douloureuses aussi.Paul Féval (1816-1887)
Il avait fallu l'émoi joyeux causé par le nouveau succès de mon ami pour occasionner cet oubli, chez moi, l'homme le plus rangé, le plus routinier de la terre !Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Elle n'y voyait que l'émoi du serviteur pris le nez dans son vol et sa gourmandise.Alphonse Daudet (1840-1897)
En dépit du froid, ils s'étaient mis gaiement en route, quand le premier qui parvint au faîte du môle de glace dont le bâtiment était fortifié, poussa un cri d'émoi.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Dans cette chambre où, moins de trois semaines auparavant, ils étaient entrés palpitants de l'émoi de s'être enfin rejoints, ils revenaient désabusés et désespérés, las de lutter contre la destinée.Marcel Prévost (1862-1941)
Il y avait, en elle, un émoi grandissant ; depuis que montaient les herbes, et que le vent lui apportait l'odeur plus forte des verdures.Émile Zola (1840-1902)
Toutes les mères de famille sont en émoi ; on ne parvient pas à écarter les demoiselles de la conversation.Marie d'Agoult (1805-1876)
M'étant retourné à la question du capitaine, j'allais répondre ; mais, au même instant, un léger émoi se produisit parmi ceux qui couraient en avant.Amédée Delorme (1850-1936)
Le bruit de cette catastrophe ne tarda pas à mettre tout le village en émoi.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Moins sensible au charme intérieur des choses, il admire sans émoi cette belle matinée, semblable à d'autres.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESMOY » s. m.

Vieux mot qui signifioit la même chose qu'aujourd'huy esmotion. Il étoit tout en esmoy, c'est à dire, fort esmeu.
Vidéos Quand un humoriste promeut la langue française... Quand un humoriste promeut la langue française...

L’humoriste Karim Duval s’est prêté au jeu du dico : découvrez ses définitions hautes en couleur dans une mini-série réalisée à l’occasion de la sortie du site Dico en ligne Le Robert.

25/05/2020