empester

 

définitions

empester ​​​ verbe

verbe transitif Infester de mauvaises odeurs. ➙ empuantir, puer.
verbe intransitif Sentir très mauvais.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'empeste

tu empestes

il empeste / elle empeste

nous empestons

vous empestez

ils empestent / elles empestent

imparfait

j'empestais

tu empestais

il empestait / elle empestait

nous empestions

vous empestiez

ils empestaient / elles empestaient

passé simple

j'empestai

tu empestas

il empesta / elle empesta

nous empestâmes

vous empestâtes

ils empestèrent / elles empestèrent

futur simple

j'empesterai

tu empesteras

il empestera / elle empestera

nous empesterons

vous empesterez

ils empesteront / elles empesteront

 

synonymes

empester verbe transitif

empuantir, empoisonner, vicier

[sans complément] puer, chlinguer (très familier), cocoter (familier), fouetter (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il n'y a plus que les gentilshommes et les coiffeurs, à craindre d'empester le tabac lorsqu'ils se présentent chez une femme ; évidemment le chevalier est un gentilhomme.Émile Gaboriau (1832-1873)
Tu ne pourrais pas aller empester et cracher ailleurs, espèce de gros goret ?...Daniel Lesueur (1854-1921)
Même il accusait des gens de frotter des allumettes sous son nez pour l'empester.Émile Zola (1840-1902)
Il suffisait d'un ouvrier dans une maison pour l'empester.Émile Zola (1840-1902)
C'est votre gendre qui m'a donné cette idée-là, quand je lui ai dit combien je trouvais désagréable d'avoir le fumier devant ma porte pour empester ma maison.Zulma Carraud (1796-1889)
Ils prendront ta pécune, et, pour tout ton potage, ils t'enverront gésir dans un parc à pesteux, où tu ne manqueras point d'empester tout à fait.Romain Rolland (1866-1944)
Le reste du lard fut coupé en morceaux et jeté dans une grande marmite de fonte posée sur le feu assez loin de l'habitation, que je ne voulais pas empester.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMPESTER » v. act.

Apporter la peste en quelque lieu. Un vaisseau d'Orient est venu empester le Royaume. On interdit le commerce avec les villes empestées. On le dit par extension des choses puantes & corrompuës. Quand on cure cet esgoust, il empeste les maisons voisines. Voilà une viande puante qui est capable d'empester un corps.
 
EMPESTER, se dit figurément en choses morales, des mauvaises doctrines. Calvin & Luther ont empesté tout le Nord de leurs heresies.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020