Email catcher

puer

Définition

Définition de puer ​​​ verbe

verbe intransitif Sentir très mauvais, exhaler une odeur infecte. ➙ empester ; puant.
verbe transitif Répandre une très mauvaise odeur de. Puer la sueur, l'alcool. au figuré Ça pue la magouille.

Conjugaison

Conjugaison du verbe puer

actif

indicatif
présent

je pue

tu pues

il pue / elle pue

nous puons

vous puez

ils puent / elles puent

imparfait

je puais

tu puais

il puait / elle puait

nous puions

vous puiez

ils puaient / elles puaient

passé simple

je puai

tu puas

il pua / elle pua

nous puâmes

vous puâtes

ils puèrent / elles puèrent

futur simple

je puerai

tu pueras

il puera / elle puera

nous puerons

vous puerez

ils pueront / elles pueront

Synonymes

Synonymes de puer verbe intransitif et transitif

empester, empuantir, sentir mauvais, sentir le diable (Québec), cocotter (familier), cogner (familier), fouetter (familier), ne pas sentir la rose (familier), sentir (familier), chlinguer (très familier), dauber (argot)

Exemples

Phrases avec le mot puer

Avant, on était un puer, un enfant, et après, on était un adultus, un adulte.Ouest-France, 22/01/2016
Sa racine latine putidus ­ qui donnera aussi puer, puanteur, putois ­ exprime l'idée de miasme, de souillure, de rejet ou de confinement.Libres cahiers pour la psychanalyse, 2012, Claude Arlès (Cairn.info)
On peut penser que le puer ne demande pas mieux pour espérer devenir grand.Revue française de psychanalyse, 2017, François Sirois (Cairn.info)
La fonction auxiliaire est quant à elle fréquemment symbolisée par une figure de père, la troisième fonction par une figure de fils ou de puer.Cahiers jungiens de psychanalyse, 2001, John Beebe (Cairn.info)
Puis vient le petit enfant, le puer ou puela, suivi de l'adolescens ou juvenis, le jeune.Ça m'intéresse, 26/06/2021, « Depuis quand c'est si dur d'être jeune ? »
Nous le ferons, d'abord, en distinguant trois temps de cet infantile, l'infans, le puer, l'adulescens, pour en souligner les remaniements des traces mnésiques.Revue française de psychanalyse, 2017, François Sirois (Cairn.info)
C'est sûr qu'ils ont vite fait de puer s'ils restent un peu trop longtemps là-dedans.Revue du Mauss, 2004, Jocelyne Porcher (Cairn.info)
Il y a un fœtus avant l'infans, il y a un infans avant le puer.La clinique lacanienne, 2017, René Tostain (Cairn.info)
Le parvulus correspond à un petit puer, sans beaucoup plus de précision.Archives de Philosophie, 2017, Valéry Laurand (Cairn.info)
C'est la collaboration apparemment si improbable du puer et du senex qui est à l'origine de l'individuation qui fait place au sens.Cahiers jungiens de psychanalyse, 2011 (Cairn.info)
Le ministère, dit-il, commence à puer le cléricalisme à plein nez ; à vrai dire, c'est une jésuitière.Georges Darien (1862-1921)
Quod si puer regis vel ex tabulario ad eum gradum ascenderit, 300 solidis.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
À titre d'exemple, certains patients adultes rapportent avoir l'impression de puer.La psychiatrie de l'enfant, 2010, Quentin Bullens (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de PUER, ou Puïr v. n.

Sentir mauvais, exhaler une odeur corrompuë qui offense le nez & le cerveau. Cela put comme une charogne. Les pieds d'un rousseau, d'un Messager, puent fort. Cette viande est corrompuë, elle put. On dit aussi, qu'une haleine put. Cet yvrogne put le vin. Ce mot vient du Latin putire, pour putere. Menage.
 
PUT, se dit proverbialement en ces phrases. Les paroles ne puent point : c'est une excuse dont on se sert, quand on est obligé de nommer quelque ordure. Plus on remuë la merde, & plus elle put, se dit à ceux qui veulent remuer une affaire où il y a quelque chose de sale, ou deshonneste. On dit populairement à celuy qui a mal rencontré dans les jeux où il faut deviner quelque chose, Il y put.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022