empêtrer

 

définitions

empêtrer ​​​ verbe transitif

Entraver, engager (les pieds, les jambes) dans qqch. qui retient ou embarrasse. —  pronominal S'empêtrer dans le tapis.
au figuré Engager dans une situation difficile, embarrassante. ➙ embringuer. surtout passif et pronominal Elle est encore empêtrée dans des difficultés financières. —  pronominal Il s'empêtrait dans ses explications. ➙ s'embrouiller.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'empêtre

tu empêtres

il empêtre / elle empêtre

nous empêtrons

vous empêtrez

ils empêtrent / elles empêtrent

imparfait

j'empêtrais

tu empêtrais

il empêtrait / elle empêtrait

nous empêtrions

vous empêtriez

ils empêtraient / elles empêtraient

passé simple

j'empêtrai

tu empêtras

il empêtra / elle empêtra

nous empêtrâmes

vous empêtrâtes

ils empêtrèrent / elles empêtrèrent

futur simple

j'empêtrerai

tu empêtreras

il empêtrera / elle empêtrera

nous empêtrerons

vous empêtrerez

ils empêtreront / elles empêtreront

 

synonymes

empêtrer verbe transitif

embarrasser, encombrer, entraver, gêner

s'empêtrer verbe pronominal

s'embarrasser, s'embourber, s'embrouiller, s'enferrer, s'enfoncer, s'enliser, patauger, se perdre, barboter (familier), cafouiller (familier), s'emberlificoter (familier), se mélanger les crayons, les pédales, les pinceaux (familier), se prendre les pieds dans le tapis (familier), s'empéguer (familier, région.), s'encoubler (familier, Suisse), s'enfarger (familier, Québec)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il faudrait que je fusse fou pour m'empêtrer d'un ménage, moi qui n'ai pas même assez d'argent pour payer mes fiacres et inviter mes amis au restaurant.Daniel Lesueur (1854-1921)
Je vous trouve bien hardie de vous empêtrer de raisonnements pour me démontrer que je ne vous aime pas.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Bref, pourquoi aurait-il abandonné les quatre mille francs en or pour s'empêtrer d'un paquet de linge ?Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Mais, tout en jouant la dévotion, n'allez pas vous en empêtrer.Denis Diderot (1713-1784)
Je voudrais toutefois indiquer que, pour le bien des pays en développement, il faut éviter de nous empêtrer dans un enchevêtrement inextricable d'initiatives régionales et multilatérales.Europarl
Le message politique est en fait que nous voulons accueillir chaleureusement les pays candidats sans les empêtrer dans des vétilles bureaucratiques.Europarl
Je comprends donc tout à fait votre sérénité manifeste, le risque étant de s’empêtrer dans des mesures prises d’un jour à l’autre dans un mouvement de panique.Europarl
Je pense donc aussi qu'à l'avenir, la commission du contrôle budgétaire doit se concentrer bien davantage sur les orientations essentielles et ne peut s'empêtrer ainsi dans les détails.Europarl
Voyez-vous une ouvrière réduite, pour se défendre contre son homme, à s'empêtrer longuement dans cet appareil de protection ?Charles Turgeon (1855-1934)
Si vraiment il suffit d'une si pauvre farce pour procurer une heureuse soirée aux braves bourgeois parisiens, nous avons tous très grand tort de nous empêtrer dans des questions littéraires.Émile Zola (1840-1902)
Allait-il être assez naïf pour aimer cette jeune fille et empêtrer d'une femme sa vie déjà si difficile et si lourdement remplie.Hector Malot (1830-1907)
Cette tendance est très à la mode, mais nous avons le sentiment que nous empêtrer dans des procédures compliquées et pas particulièrement transparentes est un danger pour notre démocratie.Europarl
Toujours myope et plus troublé que jamais, je gagne la porte et me glisse au dehors, non sans m'empêtrer dans les tentures.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMPESTRER » v. act.

Embarrasser les jambes par quelque chose qui empêche de marcher. On le dit au propre des bestiaux qu'on met dans les pasturages, auxquels on attache deux jambes ensemble, pour empêcher qu'ils ne s'éloignent.
 
On le dit aussi des chevaux de carrosse, ou de charrette, qui s'embarrassent leurs pieds dans leurs traits. On le dit aussi par extension des hommes qui s'embarrassent les jambes par de grands canons. Les François se plaisent souvent à avoir les jambes empestrées & embarrassées.
 
EMPESTRER, se dit figurément en choses morales, de toute sorte d'embarras ou engagements. Cet homme s'est empestré d'une femme, d'un ménage.
 
EMPESTRÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020