gêner

 

définitions

gêner ​​​ verbe transitif

Mettre (qqn) à l'étroit ou mal à l'aise, physiquement. Ces souliers me gênent. ➙ serrer. Est-ce que la fumée vous gêne ? ➙ déranger, incommoder, indisposer.
Entraver (une action). ➙ perturber. Gêner la circulation, le passage.
Mettre dans une situation embarrassante, difficile. ➙ embarrasser, empêcher. —  passif Être gêné par le manque de temps.
Infliger à (qqn) l'importunité d'une présence, d'une démarche. ➙ déranger, importuner ; gêneur.
Mettre mal à l'aise. ➙ intimider, troubler.

se gêner ​​​ verbe pronominal

S'imposer une contrainte physique ou morale. Ne pas se gêner pour dire ce qu'on pense. Ne vous gênez pas, faites comme chez vous !
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je gêne

tu gênes

il gêne / elle gêne

nous gênons

vous gênez

ils gênent / elles gênent

imparfait

je gênais

tu gênais

il gênait / elle gênait

nous gênions

vous gêniez

ils gênaient / elles gênaient

passé simple

je gênai

tu gênas

il gêna / elle gêna

nous gênâmes

vous gênâtes

ils gênèrent / elles gênèrent

futur simple

je gênerai

tu gêneras

il gênera / elle gênera

nous gênerons

vous gênerez

ils gêneront / elles gêneront

 

synonymes

se gêner verbe pronominal

se contraindre, s'en faire (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Eh bien, vous avez des amis qui pourront vous avancer cette somme sans se gêner, et moi-même...George Sand (1804-1876)
Cependant il ne faut pas méconnaître les faits et croire qu'une disposition légale sera utile quand elle ne fera, au contraire, que gêner l'administration et la science.François Guizot (1787-1874)
Les vêtements dont on se sert pour faire la gymnastique doivent être larges et légers, ne gêner en rien les mouvements et ne serrer trop nulle part.Louise d'Alq (1840-1910)
Ainsi donc, sans vous gêner pour me faire un état convenable à mon rang, sans vous exposer davantage à des souverains pires que moi, rentrons chacun chez nous.Sylvain Maréchal (1750-1803)
Incorporer ceci dans la législation européenne peut directement gêner les objectifs que l'on veut atteindre.Europarl
Mais, si personne ne l'a fait disparaître, quel soulagement pour ceux qu'elle commençait à gêner, ici !...Émile Zola (1840-1902)
Et je veux ne pas plus me gêner pour vous dire des choses de mauvais goût que pour vous envoyer une lettre toute barbouillée.George Sand (1804-1876)
Du point de vue de l'efficacité des accords, j'ai l'impression que l'on s'attache essentiellement à éviter une concurrence truquée et à ne pas se gêner mutuellement.Europarl
Il ressort pourtant des faits et des circonstances de cette affaire que les mesures prises par les autorités judiciaires visent à gêner l’activité politique de ce député.Europarl
S'il en était autrement, la nation frapperait de nullité tout ce qui tendrait à la gêner dans l'exercice de ses droits.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Et rien ne devait la gêner, car elle était libre, quoi qu'elle eût dit, libre comme l'air.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mon père se doute que je suis au courant des choses, car il prend le parti de ne plus se gêner devant moi.Georges Darien (1862-1921)
Malgré la permission qu'il lui en donnait, elle ne vouait pas « ne pas se gêner » comme il disait, ni pousser les choses aux extrêmes.Hector Malot (1830-1907)
Cela ne doit pas gêner beaucoup un riche magistrat tel que vous et j'y compte.Émile Bergerat (1845-1923)
C'était une manière de permission qu'elle se donnait de ne point se gêner dans ses escapades.Gustave Flaubert (1821-1880)
Dans la campagne, l'amour des belles choses se manifeste par les soins accordés à un arbre remarquable, dont la position peut même quelquefois gêner la culture.Charles de Montblanc (1833-1894)
Il faisait jeter bas tout ce qui pouvait le plus gêner sa vue ou l'empêcher de respirer le grand air.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Un mode de perception, à la fois plus conforme à votre dignité et à vos intérêts, en facilite le recouvrement, sans gêner d'ailleurs la liberté des conventions particulières.François Guizot (1787-1874)
Il me répondit qu'à la vérité cela pourrait le gêner un peu, mais que ce n'en était pas moins mon argent, et que j'en avais peut-être plus besoin que lui.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Il faut que vous veniez à notre secours et que vous le gardiez toute la journée, si vous pouvez le faire sans trop vous gêner.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « GESNER » v. act.

Donner la gesne, la question. On a eu beau gesner ce criminel, il n'a jamais voulu nommer ses complices.
 
GESNER, signifie plus communément, Tourmenter le corps ou l'esprit. Cette femme est gesnée dans ses habits, dans sa taille. cet homme s'est bien gesné l'esprit à trouver cette machine, il a fait un grand effort d'esprit.
 
GESNER, signifie aussi, Se contraindre, s'incommoder. Faites cette affaire à vostre aise, ne vous gesnez point. nous estions bien gesnez dans ce logement, nous estions bien à l'estroit, fort incommodez. quand on est en des lieux de ceremonie, on est fort gesné pour observer les bienseances. il ne se faut point gesner quand on est avec ses amis.
 
GESNÉ, ÉE. part. pass. & adj. On dit, qu'une femme est gesnée quand elle danse, lors qu'elle n'a pas un air libre & desgagé. On dit, qu'un homme a l'esprit gesné, quand son stile n'est pas naturel & coulant.
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020