embarrasser

 

définitions

embarrasser ​​​ verbe transitif

Gêner dans les mouvements. ➙ encombrer. Posez donc votre manteau, il vous embarrasse.
Encombrer (qqn) de sa présence. ➙ déranger, importuner.
Mettre dans une position difficile. ➙ gêner. Cette initiative va embarrasser le gouvernement.
Rendre hésitant, perplexe. ➙ déconcerter, troubler. Sa question m'embarrasse (➙ embarrassant).

s'embarrasser ​​​ verbe pronominal

S'encombrer. Je me suis embarrassé inutilement d'un parapluie.
Se soucier, tenir compte exagérément (de). ➙ s'inquiéter, se préoccuper. Il ne s'embarrasse pas de scrupules.
S'empêtrer. Elle finit par s'embarrasser dans ses mensonges. ➙ s'embrouiller.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'embarrasse

tu embarrasses

il embarrasse / elle embarrasse

nous embarrassons

vous embarrassez

ils embarrassent / elles embarrassent

imparfait

j'embarrassais

tu embarrassais

il embarrassait / elle embarrassait

nous embarrassions

vous embarrassiez

ils embarrassaient / elles embarrassaient

passé simple

j'embarrassai

tu embarrassas

il embarrassa / elle embarrassa

nous embarrassâmes

vous embarrassâtes

ils embarrassèrent / elles embarrassèrent

futur simple

j'embarrasserai

tu embarrasseras

il embarrassera / elle embarrassera

nous embarrasserons

vous embarrasserez

ils embarrasseront / elles embarrasseront

 

synonymes

s'embarrasser verbe pronominal

s'empêtrer, s'embourber, s'embrouiller, s'enferrer, s'enliser, s'entortiller, patauger, se perdre, cafouiller (familier), s'embarbouiller (familier), s'emberlificoter (familier), [sans complément] s'emmêler les pinceaux (familier)

bafouiller, balbutier

s'embarrasser de

s'inquiéter de, s'émouvoir de, s'ennuyer de, se préoccuper de, se soucier de, se prendre la tête avec (familier), s'encoubler de (familier, Suisse)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il leur arrivait presque à chaque pas de se heurter contre des troncs d'arbres ou de s'embarrasser dans les halliers.Octave Feuillet (1821-1890)
Sans s'embarrasser dans la recherche des causes, il était d'avis qu'on s'en tînt au fait.Joseph Bertrand (1822-1900)
Les objets les plus compliqués avaient été préparés à l'avance, afin d'embarrasser et de mettre en défaut la sagacité du père et la merveilleuse faculté du fils.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Cinq milles sur une route qu'il connaissait, puisqu'il la parcourait chaque dimanche, ce n'était pas chose à l'embarrasser.Jules Verne (1828-1905)
Elle joue un rôle extrêmement important et ne peut s'embarrasser d'un enchevêtrement de règles, de règlements, d'actes et de décisions qui ne s'appliquent plus, sans quoi elle sera inefficace.Europarl
Je n'examinerai pas ceux qu'on a pu avoir pour embarrasser la conclusion d'une alliance honorable et convenable à tous égards.Maurice Fleury (1856-1921)
Je n'ai pas parlé encore de ce qui le concerne avec les ministres anglais pour ne pas les embarrasser.Ernest Daudet (1837-1921)
Il soignait et protégeait sa femme, mais il n'avait jamais songé qu'à étouffer en elle toute initiative qui eût pu embarrasser sa marche journalière.George Sand (1804-1876)
Mais cela ne fut pas pour embarrasser la sacolève, qui continua à suivre imperturbablement sa route.Jules Verne (1828-1905)
Tout s'est passé simplement de ma part, car il aurait été de mauvais goût d'embarrasser le salon où tout cela se passait.Dorothée de Dino (1793-1862)
Le nouveau courant entraîne les économistes eux-mêmes, et les force d'embarrasser leur système unitaire de quelques institutions libres.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Nous étions nourris à discrétion, et un régiment logé dans un village prenait tout pour lui, sans s'embarrasser de ceux qui devaient le suivre.Raymond Aimery de Montesquiou-Fezensac (1784-1867)
Sauf à embarrasser ma petite ménagère, revenez ce soir finir avec nous cette soirée du nouvel an....M. Maryan (1847-1927)
La petite ruse de la jeune fille ne servit donc qu'à les embarrasser tous deux.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il lui avait fallu plus d'un effort pour achever cette longue phrase, la timidité se joignait à son infirmité naturelle pour embarrasser sa langue.Octave Féré (1815-1875)
Parmi les objets qui me furent présentés, se trouvait, je me rappelle, une médaille avec laquelle on croyait bien nous embarrasser.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Sans s'embarrasser dans les périphrases, elle aborda nettement le sujet qui lui tenait au cœur.Gaston Maugras (1850-1927)
Il s'empressa aussitôt d'embarrasser la rivière, et de rebrousser chemin avec une précipitation qui tenait presque de l'épouvante.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Il nous a dit notre fait sans s'embarrasser d'être raillé ou jeté par les fenêtres.George Sand (1804-1876)
Alors, rapide comme l'éclair, rejetant, son panache mobile afin de ne point s'embarrasser dans les rameaux des arbres, il s'élança à travers les couches mouvantes de la neige.Pamphile Le May (1837-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMBARRASSER » v. act.

Apporter des obstacles, des difficultez. Il embarrasse les ruës de son grand équippage. Il est fort embarrassé dans ses habits de ceremonie. Il est fort embarrassé de sa personne, il ne sçait que devenir. Il est embarrassé, engagé dans cette accusation.
 
EMBARRASSER, se dit aussi au figuré, & sur tout avec le pronom personnel. Il s'embarrasse l'esprit de mille chimeres. Il est embarrassé, irresolu sur cette question.
 
EMBARRASSÉ, ÉE. part. pass.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020