emplette

 

définitions

emplette ​​​ nom féminin

Achat. Faire l'emplette d'un chapeau. ➙ acquisition. —  au pluriel Faire des emplettes. ➙ course.
Objet acheté. Montrez-moi vos emplettes.
 

synonymes

emplette nom féminin

achat, acquisition, commission, course

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'arrivai sans accident ; je rangeai sur un meuble les fantaisies dont je venais de faire emplette.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Enfin, il fait l'emplette d'une excellente guitare dont le manche se dévisse et se retire à volonté.George Sand (1804-1876)
Pour lui, il avait fait l'emplette d'un vénérable carrosse, fabriqué en 1648, dix années après la naissance du roi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Qu'il eût des dettes à payer ou quelque emplette utile à faire, la présence de l'or le troublait à tel point, qu'il en perdait la réflexion.Alfred de Musset (1810-1857)
Avez-vous fait emplette d'une jolie chose, il vous en faut acheter dix autres, pour que vos acquisitions anciennes et nouvelles ne jurent pas entre elles.François-Auguste Mignet (1796-1884)
Je les achetai, avec la pourpre à mes joues – je le sentais – d'une timidité ridicule, étant donnés mon âge, mon métier et l'innocence de cette emplette.Paul Bourget (1852-1935)
Un individu bien mis entre dans une boutique ; il y fait une emplette de la valeur d'un dollar.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Ce soir-là, mon ami et sa jeune compagne rentrèrent de bonne heure (minuit et demi), non sans avoir fait l'emplette d'une bouteille de teinture d'iode.Alphonse Allais (1854-1905)
Il était si joyeux de son emplette, et tellement perdu dans les nuées de son tabac, qu'il eut bien de la peine à m'apercevoir.George Sand (1804-1876)
Quand ils m'ont sonnée pour le déjeuner, je leur ai remis mon emplette, en promettant de la compléter demain.Marie Quinton (1854-1933)
Là, notre pilote nous promena de boutique en boutique, et dans chacune d'elles il faisait une emplette, en nous engageant à l'imiter.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Dans cette idée elle fit emplette du costume le plus élégant, et surtout le plus propre à relever les grâces de sa taille.Adélaïde-Gillette Dufrénoy (1765-1825)
Son premier soin en entrant est de jeter des regards curieux autour d'elle : sans doute elle cherche où j'ai placé mon emplette, mais je l'ai cachée sous mon lit.Paul de Kock (1793-1871)
Si la communauté manquait d'argent pour l'emplette, ils ont arraché, de quelque volume inutile, des pages ; et ils effacent de leur mieux le premier grimoire, afin d'en accomplir un autre.André Beaunier (1869-1925)
Cela me fit songer aux bonnes choses dont j'aurois pu faire emplette avec l'argent que j'avois donné de trop.Benjamin Franklin (1706-1790), traduction Jean Henri Castéra (1749-1838)
C'est dans l'âge au-dessous de vingt ans que les meilleurs coups se ruent : c'est alors qu'il faut faire son emplette.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
D'ailleurs personne ne parlait français en dehors de notre hôtel ; quand nous avons voulu faire quelque emplette il nous a été indispensable de prendre un interprète.Théodore Aynard (1812-1902)
L'homme fera l'emplette d'une chemise, qu'il passera simplement sur celles qu'il portait déjà : et les pavillons nouveaux de battre avec les vieux, par-dessus le pantalon, aux vents du ciel.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Et même, dans l'un d'eux, dont les patrons étaient revêches et peu causeurs, il fit une emplette de vingt francs.Émile Gaboriau (1832-1873)
Enfin après avoir fait emplette de tout ce qui lui était nécessaire, il demanda le coiffeur chez lui où chaque fournisseur apporta sa marchandise.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMPLETTE » s. f.

Achat de marchandises. Il se dit particulierement de celles qui concernent les habits. Cette femme est allée faire des emplettes. Ce Marchand a fait grande emplette d'étoffes. Quand il a acheté ce diamant, il croyoit faire une bonne emplette, & il s'est trouvé faux. Ce mot vient de impleta, qui a esté fait de implere, à cause que les Marchands emplissent de marchandises leurs navires & leurs magasins. Menage.
Vidéos Le boulon, par Karim Duval Le boulon, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020