course

 

définitions

course ​​​ nom féminin

Action de courir ; mode de locomotion plus rapide que la marche. Une course effrénée. Faire la course avec qqn. Rattraper qqn à la course. —  locution Au pas de course : en marchant très vite. —  locution, au figuré À bout de course : épuisé.
Épreuve de vitesse (➙ coureur). Course à pied. Course de vitesse, de fond. Course de chevaux. Course cycliste. Course automobile. —  au pluriel Courses de chevaux. Champ de courses : hippodrome. Jouer aux courses. —  De course : destiné à la course. Cheval de course. Voiture de course.
Progression rapide dans une lutte entre rivaux. La course au pouvoir. locution, familier Être dans la course : être au courant, savoir ce qu'il faut faire (→ dans le coup).
au figuré Succession rapide de tâches à accomplir. ➙ cavalcade.
Course de taureaux. ➙ corrida. Course landaise.
Action de parcourir un espace. ➙ parcours, trajet ; cours (IV). Faire une longue course en montagne. ➙ excursion, randonnée. —  Trajet (en taxi). Le prix de la course.
Histoire Poursuite de navires ennemis. Faire la course (➙ corsaire).
au pluriel Déplacement pour porter, aller chercher qqch. Garçon de courses. ➙ coursier.
Achats. Faire des courses. ➙ commission.
(choses) littéraire Mouvement plus ou moins rapide. ➙ cours, mouvement. La course d'un projectile. La course du temps. ➙ fuite, succession.
 

synonymes

course nom féminin

footing, jogging, running, sprint

bousculade, cavalcade (familier), rush (familier)

parcours, trajet

mouvement, déplacement, marche

excursion, marche, randonnée, virée (familier)

achat, commission, emplette, [au pluriel] shopping, magasinage (Québec)

course de taureaux

corrida, novillada, tauromachie (vieux)

faire des courses

faire des achats, faire du shopping, magasiner (Québec)

en fin de course, en bout de course

sur le déclin, au bout du rouleau (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Qui sait si ma mère, attérée d'un tel coup, aurait été en état d'entreprendre cette course toute seule ?Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Troisièmement, il va sans dire que nous tenons à avoir une proposition législative en bout de course.Europarl
Nous arrêtons la course du temps par le travail ; nous prolongeons la durée de la vie par des pensées et des actions fécondes.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Les fonds alternatifs et les fonds de capital-investissement sont le fruit de cette course à la libéralisation.Europarl
Dans la seconde partie de votre réponse, vous avez parlé d'un sujet crucial, à savoir que la course au dumping salarial se doublait d'une course aux subventions.Europarl
Cela ne fait aucun doute, mais le processus peut être comparé à une course de cent mètres.Europarl
Enfin, s'il advenait que je ne tombasse point en leur pouvoir, comment je me procurerais des provisions et vers quel lieu je dirigerais ma course.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Dans cette course à la rentabilité, les professionnels honnêtes – et il en existe – qui, eux, investissent dans la sécurité sont pénalisés.Europarl
Nous sommes également opposées à ce que, par la course à la rentabilité, on vide la notion de service public de tout contenu.Europarl
Moi aussi, je me demande s'il ne s'agit pas du début d'une nouvelle course aux armements, ce qui est assurément la dernière chose dont nous avons besoin.Europarl
Le pilote de course fait la course à pied avant de faire le parcours, afin de se faire une idée de sa qualité.Europarl
Ceux qui portaient de l'eau jettent leurs ollas et prennent leur course, en criant, vers les maisons.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Le lendemain matin ils recommencèrent leur course pédestre, et, bien qu'exténués de fatigue, ils ne tardèrent pas à se remettre et à s'avancer d'un pas vif et soutenu.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
D'abord nous eûmes assez de peine à franchir les hautes herbes et à nous tirer des lianes et des broussailles qui retardaient encore notre course.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Injustes au fond du cœur contre tout ce qui est lumineux, froids envers les soleils - ainsi tous les soleils poursuivent leur course.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Quand il s'est reposé de sa course à l'hôtel, nous sortons généralement ensemble pour explorer ; et nous en faisons autant dans l'après-midi.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Aucune législation européenne ne pourrait être invoquée en réponse à une accusation de course sur la voie publique.Europarl
Eloignée encore des paysans, dont elle n'entendait ni les voix, ni la musique, elle précipita sa course.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
La seule variable d'ajustement, c'est alors un supplément de course à la productivité, avec encore la santé compromise.Europarl
Après avoir pris des lignes, des aussières, des grappins et d'autres instruments nécessaires, nous reprîmes notre course vers le vaisseau submergé.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « COURSE » subst. fem.

Mouvement d'un homme, ou d'un animal qui va de vistesse. Les daims sont fort legers à la course. On fait par exercice & par divertissement des courses de bague, de faquin, de la quintaine. Les joustes & les tournois sont des especes de courses. Les courses de testes sont nouvelles en ce Royaume, mais elles sont d'un usage plus ancien en Allemagne, pour s'exercer à courre des testes de Turcs & de Maures, & recourre les testes de leurs soldats que les Turcs ont coûtume d'enlever.
 
COURSE, se dit aussi du Soleil & des astres. Quand le Soleil est sur les bords de l'Horison, on dit qu'il va finir sa course, pour dire, que le jour va finir. Les Poëtes disent aussi, la course vagabonde d'un ruisseau.
 
On le dit figurément du cours de la vie. Il a heureusement terminé sa course par une mort glorieuse.
 
COURSE, se dit aussi des voyages. Ce navire qui a été au Levant a été deux ans à faire sa course. Ce Marchand a fait plusieurs courses en toutes sortes de pays, il a été mal payé de toutes ses courses. On taxe 500. escus pour la course d'un courier extraordinaire de Paris à Rome.
 
COURSE, signifie aussi, Incursion, hostilité. Les Tartares ont fait quelquefois des courses jusqu'en Moravie. Les galeres de Malthe sont en course, vont faire des courses jusqu'aux Dardanelles.
Le dessous des mots À table ! À table !

Le contenu de nos assiettes ne ressemble pas à celui qu’ont connu nos grands-parents. Depuis soixante ans, de nouveaux aliments, de nouvelles habitudes apparaissent et changent imperceptiblement notre quotidien et nos manières de vivre.

Marie-Hélène Drivaud 08/12/2020