entendement

définitions

entendement ​​​ nom masculin

Philosophie Faculté de comprendre.
Ensemble des facultés intellectuelles. ➙ intelligence, raison. locution Cela dépasse l'entendement : c'est incompréhensible.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au-dessus de la sensibilité nous trouvons l'entendement, qui concentre les perceptions et les transforme en idées par l'unité qu'il leur impose.Charles Secrétan (1815-1895)
Aussi point d'entendement sans la raison, ou sans la faculté par laquelle un esprit capable de discernement parvient à distinguer et à juger les natures des choses.Charles de Rémusat (1797-1875)
Faute par eux d'ajouter à cet avantage brutal un entendement et une clairvoyance au-dessus du commun, ils n'auraient point gardé si régulièrement le sceptre du pouvoir.Charles Turgeon (1855-1934)
Son entendement péripatetisa tout du long de la culmination de son intelligence curiale : si que, depuis, elle fut mélancolifiée, que c'étoit une déplorable imaginaison que la sienne.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Ils sont vite oubliés, ceux-là dont le caractère, à la fois sublime et insaisissable, humilie l'entendement du plus grand nombre !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Or, quant à la réalité de ceux-ci, nous prononçons pour l'affirmative, au moins provisoirement, puisqu'à la parfaite consternation de nos sens et de notre entendement, l'évidence nous y contraint.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il prétendait que l'entendement et la volonté ne sont que deux termes abstraits, partageant en deux classes les opérations de l'esprit.Gustave Baguenault de Puchesse (1843-1922)
L'entendement, par la jonction de ces termes, constitue la proposition qui affirme d'un être quoi que ce soit.Charles de Rémusat (1797-1875)
Maintenant, tout ce qui appartient proprement à l'intelligence, entendement ou faculté de concevoir, ayant été séparé de tout le reste, il faut distinguer les différents concepts entre eux.Charles de Rémusat (1797-1875)
Il est clair que cela aussi dépasse l’entendement, mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg.Europarl
D'une autre part, il faut observer que ce n'est point avec les cheveux blancs qu'on écrit, mais avec l'entendement, qui a coutume de se fortifier par les années.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Vous classez les sons : il y en a qui sont plus compliqués et qui témoignent déjà d'un bel entendement.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
De nos jours, on trouverait vite la machine à reproduire de tels signes, sans entendement.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Il ne pensoit pas devoir tenir par le col, ainsi que ces beaux esprits & tant d'habiles gens d'entendement, qui se font pendre.François Béroalde de Verville (1556-1626)
J'estime qu'en votre entendement il y a pour le moins six onces de folie ; vu qu'ayant beaucoup de commodités, votre maison ne se trouve jamais que vide.....Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
L'idée évoquée peut alors devenir le noyau d'une sorte de cristallisation qui envahit le champ de l'entendement et paralyse toute faculté critique.Gustave Le Bon (1841-1931)
Il faut donc que le nouveau possesseur ait assez d'entendement pour savoir se gouverner, et assez de valeur pour prendre, en tout événement, l'offensive et la défensive.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Elle dirigeait admirablement bien leurs jeunes âmes, ne laissant entrer dans leur entendement aucune idée fausse, dans le cœur aucun principe mauvais.Honoré de Balzac (1799-1850)
Nos amours de tout un hiver dont la seule révélation eût anéanti l'entendement de cette femme qui nous souriait dans l'hébétude de son instinct maternel.René Boylesve (1867-1926)
Ces individus sont-ils donc moins coupables lorsqu'ils nous font voir, d'un bout de l'année à l'autre, les parties honteuses de leur entendement ?Fernand Kolney (1868-1930)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENTENDEMENT » s. m.

C'est la partie dominante de l'ame, où reside la raison & le jugement. L'Astronomie est le plus grand effort de l'entendement humain. Il faut avoir perdu l'entendement pour nier la Divinité. C'est un homme d'entendement, c'est à dire, qui raisonne bien.