Email catcher

entêtement

Définition

Définition de entêtement ​​​ nom masculin

Fait de persister dans un comportement volontaire sans tenir compte des circonstances. ➙ obstination, opiniâtreté. Son entêtement finira par lui coûter cher.
Caractère d'une personne têtue.

Synonymes

Synonymes de entêtement nom masculin

acharnement, obstination, opiniâtreté, persévérance, persistance, ténacité

[péjoratif] aveuglement

Combinaisons

Mots qui s'emploient fréquemment avec entêtement

entêtement + adjectif

Exemples

Phrases avec le mot entêtement

On espère que la solitude aura raison de cet entêtement.Jules Lemaître (1853-1914)
C'est un fait, et l'entêtement d'un fait est proverbial.Hector Berlioz (1803-1869)
Car je reste convaincu que l'entêtement à interjeter appel de façon partisane, comme l'a fait le président du groupe socialiste, est de trop ici.Europarl
Sa déception n'a d'égal que son entêtement, puisqu'il va retenter sa chance, le 3 décembre, accompagnant de nouveau un détachement du 15e régiment d'infanterie.Ouest-France, 20/07/2018
L'entêtement de nombreux vendeurs, qui se refusent encore à lâcher du lest, contribue, aussi à bloquer les ventes.Capital, 26/10/2012, « Le marché immobilier s’enfonce dans la crise »
Ce que vous faites par héroïsme, vous, je l'eusse fait, moi, par entêtement.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un minimum de méthode et d'entêtement permet le plus souvent d'éviter une procédure en justice.Capital, 17/10/2011, « Faites plier les mauvais payeurs tout en douceur »
L'enfant a l'orgueil de sa personnalité et le fier entêtement de ce qu'on appelle ses mauvais instincts.Georges Darien (1862-1921)
Ce sont de tristes vérités, mais ce sont des vérités palpables, évidentes, que l'entêtement de certains systèmes peut seul empêcher de reconnaître.Hector Berlioz (1803-1869)
Il évoque la rencontre et l'entêtement de sa conjointe à poursuivre et concrétiser sa relation amoureuse avec un jeune homme malvoyant, pied noir.Le Journal des psychologues, 2020, Charlotte Picaud, Frédéric Salaün (Cairn.info)
Comme cela a été dit, l'entêtement est une tendance à l'autoguérison.Le Coq-héron, 2009, Imre Hermann (Cairn.info)
En découvrant l'intérieur, on se dit que son entêtement était justifié.Ouest-France, Virginie PACAUD, 03/09/2019
Quitte à choquer ses proches, qui ne comprennent pas cet entêtement.Ouest-France, 20/05/2021
Les théories constructivistes mettent l'accent sur l'entêtement de communautés d'idées, qui peuvent un jour l'emporter après avoir longtemps suscité le scepticisme.Critique internationale, 2021, Sandrine Lefranc (Cairn.info)
Dans cette perspective, l'échec n'est pas rédhibitoire, mais consubstantiel du succès à long terme – c'est l'entêtement dans l'échec qui est coûteux et néfaste.Revue d'économie financière, 2015, Jean-Christophe Mieszala (Cairn.info)
À moins d'avoir le courage ou l'entêtement d'en accepter la conséquence essentielle : la sélection à l'entrée à l'université.Esprit, 2007, Guy Burgel (Cairn.info)
Ainsi, sans une capacité d'accompagnement, d'entêtement et de cohésion créée lors de cette situation de crise, une telle situation n'aurait jamais été résolue.Vie & sciences de l'entreprise, 2019, Gilles Teneau, Nicolas Dufour (Cairn.info)
L'entêtement paye et le feu vert de l'administration impériale est finalement donné au projet à deux clochers.Ouest-France, 03/03/2019
Tout au long de sa carrière avec entêtement il traite un sujet unique constamment renouvelé tout en cultivant les arabesques de mouvements, formes et couleurs.Ouest-France, 18/08/2019
Un entêtement qui a pu surprendre, voire irriter quelques vieux habitants du village français, pas encore prêts à pardonner à l'ennemi d'hier.Ouest-France, Thierry RICHARD, 18/03/2019
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ENTESTEMENT s. m.

Offense du cerveau. L'entestement du charbon allumé dans un lieu clos est mortel.
 
ENTESTEMENT, figurément, signifie une trop grande attache à une opinion dont on est preoccupé, à une passion dont on est saisi. Le plus grand obstacle à la connoissance de la verité est l'entestement, la preoccupation. Cet homme a un grand entestement pour cette femme, elle le gouverne absolument.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Le décodeur Top 10 des mots venus d’ailleurs

Que vous soyez ou non partis en vacances cet été, je vous invite à voyager aux quatre coins du monde avec ce top 10 des mots venus d’ailleurs.

Dr Orodru 18/07/2022