épaisseur

définitions

épaisseur ​​​ nom féminin

Caractère de ce qui est épais (I, 1), gros. L'épaisseur de la peau de l'éléphant.
Troisième dimension (d'un corps solide), les deux autres étant la longueur (ou la hauteur) et la largeur ; écart entre les deux surfaces parallèles (d'un corps). Creuser une niche dans l'épaisseur d'un mur. —  Mesure de cette dimension. ➙ grosseur. Deux centimètres d'épaisseur. —  (avec un numéral) Papier en double épaisseur.
au figuré Grossièreté. L'épaisseur de son esprit. ➙ lourdeur.
Caractère de ce qui est épais (I, 4), serré. L'épaisseur d'une chevelure.
Consistance, densité. L'épaisseur du brouillard nous cachait le paysage.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La route, si l'on peut appeler route une trace légère sur l'herbe, était quelquefois recouverte de plantes touffues, et quelquefois obscurcie par l'épaisseur du feuillage.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Il faut donc, quand on construit, à la campagne surtout, empêcher l'humidité du sol de remonter dans l'épaisseur des murs et l'arrêter au niveau du sol.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Le peu d'épaisseur du glaçon, suivant lui, devait provoquer avant peu des failles à sa surface, puis des ruptures impossibles à prévoir, et par conséquent impossibles à empêcher.Jules Verne (1828-1905)
Plus ces tubes sont nombreux, serrés, fins, plus le tronc résiste à une pression, soit dans le sens de la longueur, soit dans le sens de l'épaisseur.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
L'épaisseur de la couche d'ozone diminue très rapidement, évolution dont il ne nous est pas possible, à l'heure actuelle, de prévoir toutes les conséquences à venir.Europarl
Il y trouve une couche de sable dont l'épaisseur conserve encore quelques traces de la dernière ondée.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Les bancs inférieurs sont formés, sur une épaisseur de plusieurs centaines de pieds, par la roche à aspect résineux décrite plus haut, avec fragments de lave empâtés.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Les preuves scientifiques indiquent que les calottes glaciaires ont perdu plus de la moitié de leur épaisseur au cours de la décennie écoulée.Europarl
Notre héros marchait depuis peu de temps, lorsqu'il crut entendre à sa droite une voix plaintive sortant de l'épaisseur d'un bois.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Des corbeaux soulageront les portées des poutres qui n'entreront dans l'épaisseur des murs que de 0m,15c.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Elle éprouvait en même temps de la terreur et une secrète ivresse à se sentir ainsi enfouie comme une naïade ou une sirène sous l'épaisseur magique des eaux.Berthe de Buxy (1863-1921)
Mais telle était l'épaisseur des frondaisons que c'est à peine si le sol en recevait quelques gouttes.Jules Verne (1828-1905)
Son épaisseur est fort variable ; là où il est stratifié, les bancs sont souvent fortement inclinés, et leur angle atteint parfois 30° ; ils plongent dans toutes les directions.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
De l'autre côté de la rivière, dans l'épaisseur du bois, ils n'aperçurent non plus aucun indice suspect.Jules Verne (1828-1905)
Il tenait les yeux élevés au ciel, et n'avait point de musique devant lui ; sa bouche était entr'ouverte avec délices sous l'épaisseur de ses longues moustaches blanches.Alfred de Vigny (1797-1863)
Ces sacraires sont munis d'armoires doubles, fortement ferrées et prises aux dépens de l'épaisseur des murs.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Les fines tiges annexées sortiraient plus ou moins suivant le niveau des dents, très variables d'épaisseur.Raymon Roussel (1877-1933)
Ensuite, secouant la tête en homme qui semblait douter s'il le reverrait jamais, il rejoignit ses trois compagnons, et disparut avec eux dans l'épaisseur du bois.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Ces arbres étaient des vacours impénétrables, à cause de l'épaisseur et de la quantité de leurs feuilles hérissées et pointues.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Je préfère infiniment à celles-ci, par les vesprées altérées, la fraîcheur des sources susurrant dans l'épaisseur humide des gazons.Armand Silvestre (1837-1901)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPAISSEUR » s. f.

Ce qui rend une chose espaisse, troisiéme dimension en hauteur. Cette poutre n'a pas assez d'espaisseur pour sa longueur. Cet homme a beaucoup d'espaisseur.
 
ESPAISSEUR, se dit aussi de l'obscurité. L'espaisseur des tenebres estoit grande cette nuit-là. On le dit aussi de ce qui est serré, touffu. On a du mal de penetrer dans l'espaisseur de ce bois.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020