épingle

 

définitions

épingle ​​​ nom féminin

Petite tige de métal, pointue d'un bout, garnie d'une boule (tête) de l'autre, servant à attacher, fixer des choses souples (tissu, papier, etc.). —  locution Être tiré à quatre épingles : être vêtu avec un soin méticuleux. —  Tirer son épingle du jeu, se dégager adroitement d'une situation délicate.
Objet pointu, servant à attacher, à fixer. Épingle à chapeau, de cravate. —  locution Monter en épingle, mettre en relief ; donner une importance excessive. —  Épingle à cheveux, à deux branches, pour maintenir les chignons. au figuré Virage en épingle à cheveux, très serré. —  Épingle de sûreté ou épingle double ou épingle à nourrice (ou de nourrice), munie d'une fermeture.
Épingle à linge. ➙ pince.

épinglé ​​​ , épinglée ​​​ adjectif et nom masculin

Se dit d'une étoffe légèrement côtelée. Taffetas épinglé. —  nom masculin De l'épinglé.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « épingle »

Surpris, je m'approchai pour voir, et j'aperçus une épingle à cheveux piquée au centre de l'étoffe brillante.Guy de Maupassant (1850-1893)
Chacun voulut ajouter quelque chose à sa toilette : une épingle, une boucle, un nœud de rubans.Paul Féval (1816-1887)
De coups de langue en coups d'épingle, on en était arrivé aux coups de poignard.Honoré de Balzac (1799-1850)
En le caressant, il sent l'épingle, la retire, et sa femme se trouve là vivante devant lui.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
S’il est juste que la résolution proposée épingle un certain nombre de problèmes, elle reste bien trop optimiste et ne contribue pas vraiment à résoudre les problèmes.Europarl
Le tout sans brutalité aucune, mêlé de phrases aimables, procédant par coups d'épingle, sentis des seuls initiés.Émile Zola (1840-1902)
Une de ses manches s'était un peu déchirée, elle y mit une épingle ; son chapeau parut lui peser, elle l'ôta, le remit : je voyais tout cela du coin de l'œil.Madame de Krudener (1764-1824)
Il épingle une série de questions importantes, à commencer par l'importance du transport maritime pour notre économie.Europarl
Il ferait bon, ma foi, qu'après les croquignoles, les pincenettes et les coups d'épingle, vinssent maintenant les coups de fouet !Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Elle est collée au carton ; elle est traversée par une épingle, dans le sens de bas en haut ; elle est verte ; elle est double.Alfred Binet (1857-1911)
Sur leur chemin ils rencontrent et prennent successivement avec eux dans leur voiture un chat, une meule de moulin, un œuf, un canard, une épingle et une aiguille.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Comme il tenoit par une épingle qu'il n'avoit pas eu l'attention d'ôter, les cheveux soulevés et tirés avec force lui causèrent une douleur qui se peignit sur ses traits.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Elle s'enfonçait des aiguilles, enfin essaya follement de se faire entrer dans la tête une longue épingle par l'oreille.Jules Michelet (1798-1874)
Il est fixé à droite, du côté opposé aux décorations, à hauteur du deuxième bouton, l'épingle passée dans deux atoles cousues sur le vêtement.Félix Chapuis (1853-?)
Birotteau répondit par une plaisanterie, mais il fut atteint comme d'un coup d'épingle par l'accent avec lequel le petit vieillard avait prononcé cette phrase.Honoré de Balzac (1799-1850)
Au moment où elle se trouvait sur ce golfe, l'épingle se détacha du drap et tomba dans l'eau avec un des enfants.Henry d'Arbois de Jubainville (1827-1910)
En attendant, il se contenta d'acheter un cheval pour son cabriolet, et une épingle en brillants pour lui ; puis il renvoya ses marchands, en leur promettant de les revoir bientôt.Paul de Kock (1793-1871)
Quant à l'épingle, elle n'a jamais été représentée dans la vraie direction ; le plus souvent, on l'a figurée en travers, et vers le haut de l'étiquette.Alfred Binet (1857-1911)
C'est moi qui vous ai mis vos souliers, et je sais qu'il n'y avait pas d'épingle.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Fantine avait les longs doigts blancs et fins de la vestale qui remue les cendres du feu sacré avec une épingle d'or.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire

Exemples de « épinglé »

L'air défait, la face dure, lui ne chantait point, n'avait point de numéro épinglé à sa casquette.Émile Zola (1840-1902)
Enfin, nous avons épinglé trois nouveaux secteurs à prendre en considération.Europarl
Si elle avait su un métier, avec quelle joie elle aurait coupé des robes, épinglé des chapeaux, gaufré des pétales de fleurs !Émile Zola (1840-1902)
Comme cravate, un ruban noir épinglé d'un diamant de noix à surprise.Maurice Leblanc (1864-1941)
On m'avait apporté une robe de velours épinglé blanc, des bas de soie, des souliers de satin, et une parure de corail.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Le dialogue interculturel a été épinglé comme l'une des priorités.Europarl
J'ai également épinglé d'autres propositions du rapport, telles que l'idée d'un examen de l'ensemble de la législation existante.Europarl
La commission d'enquête a épinglé les fautes commises et les réformes nécessaires pour qu'elles ne se reproduisent plus.Europarl
Le citoyen se posera peut-être une troisième question : pourquoi ne se passe-t-il rien après qu'on a procédé à un examen et qu'on en a peut-être épinglé des conséquences précises ?Europarl
La croissance démographique européenne constitue un autre problème qu'a épinglé le rapporteur.Europarl
La bonne femme avait son fameux velours épinglé d'avant la première révolution.Paul Féval (1816-1887)
Ce vieillard était vêtu de son bel habit de taffetas épinglé, orné de larges boutons d'acier, taillés à facettes.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous voilà redevenus tristes, marchant, tête baissée, très vite, lorsque je me souvins que j'avais épinglé le bulletin sur ma pelote, à côté de la glace.Victor Tissot (1845-1917)
Je devrais vous répondre d'une façon gracieuse en faisant la bouche en cœur, d'un style bien épinglé, bien cravaté, bien aimable.Hector Berlioz (1803-1869)
Comme vous le savez, nous avons épinglé l'année dernière encore de graves lacunes à cet égard.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPINGLE » s. f.

Petit brin de fer ou de fil d'archal qui sert à attacher des habits, du linge, à coeffer, & à autres usages. Il y a des espingles qui ont deux testes, mais les communes ont une teste & une pointe. Quand on veut parler d'une partie tres-petite de quelque chose, on dit, Gros comme une teste d'espingle. Les espingles se vendent au cent, au millier. On fait grande estime des espingles d'Angleterre. Ce mot vient de spinula, Nicod ; & selon Menage, de spicula, qu'on a dit pour spiculum. Il vient plûtost de spillen, mot Celtique ou Bas-Breton signifiant espingle.
 
ESPINGLES, se dit aussi du present qu'on fait aux filles ou aux femmes, lors qu'elles ont rendu quelque service, ou qu'on achete quelque chose où elles ont part, pour leur tenir lieu de ce qu'on appelle entre les hommes pot de vin. On donne les espingles aux servantes de ceux chez qui on loge. Quand on achete quelque chose du mari, on stipule que la femme aura tant pour ses espingles.
 
ESPINGLE, se dit proverbialement en ces phrases. Tirer son espingle du jeu, pour dire, Retirer les frais & les advances qu'on avoit faits dans une affaire ruineuse où on s'estoit engagé. On dit aussi pour exprimer une fort petite somme, Je n'en donnerois pas une espingle davantage. On dit aussi d'une femme qui est fort ajustée, qu'elle est tirée à quatre espingles. On dit aussi d'un chat, qu'il a des espingles au bout de ses manches, en parlant de ses griffes. On dit aussi, Mettre une espingle sur sa manche, afin de se faire souvenir de quelque chose.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020