éplucher

 

définitions

éplucher ​​​ verbe transitif

Nettoyer en enlevant les parties inutiles ou mauvaises, en coupant, grattant. ➙ décortiquer, peler. Éplucher de la salade. —  Enlever la peau de. ➙ peler. Éplucher des pommes de terre.
au figuré Examiner avec un soin minutieux afin de découvrir ce qu'il peut y avoir à reprendre, à critiquer. Éplucher un compte.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'épluche

tu épluches

il épluche / elle épluche

nous épluchons

vous épluchez

ils épluchent / elles épluchent

imparfait

j'épluchais

tu épluchais

il épluchait / elle épluchait

nous épluchions

vous épluchiez

ils épluchaient / elles épluchaient

passé simple

j'épluchai

tu épluchas

il éplucha / elle éplucha

nous épluchâmes

vous épluchâtes

ils épluchèrent / elles épluchèrent

futur simple

j'éplucherai

tu éplucheras

il épluchera / elle épluchera

nous éplucherons

vous éplucherez

ils éplucheront / elles éplucheront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il l'avait prise naturellement, sans l'éplucher davantage que sa soupe, où il trouvait des cheveux, et que son lit, dont les draps servaient trois mois.Émile Zola (1840-1902)
On peut encore conserver les marrons de cette manière, sans les éplucher, et après avoir coupé l'écorce de même qu'aux précédens.Nicolas Appert (1749-1841)
Moi, j'ai toujours traité avec respect cette exubérance de jeunesse qui fait les grands artistes, et dont les beautés empêchent quiconque a de l'enthousiasme d'éplucher les défauts.George Sand (1804-1876)
Elle maniait cette fleur, d'instinct, innocemment, sans se douter qu'effeuiller une pâquerette, c'est éplucher un cœur.Victor Hugo (1802-1885)
Nous ne sommes pas habilités à éplucher le travail de l'exécutif et, le cas échéant, à tirer la sonnette d'alarme.Europarl
A preuve les singes et les rongeurs qui n'en font rien, qui ne s'en servent que pour grimper aux arbres, s'épouiller, éplucher des noix.Remy de Gourmont (1858-1915)
Enfin, monsieur, croiriez-vous qu'il a eu la petitesse de regarder à son bois, et d'éplucher le nombre de bûches qu'on a dû brûler en l'attendant ?Eugène Sue (1804-1857)
Il le fit éplucher avec une rigueur extraordinaire par ses légistes à lui, de manière à trouver quelque indélicatesse, quelque abus de pouvoir, péchés communs à tous les favoris.Jules Michelet (1798-1874)
Certes, on en doit croire sur parole tant d'honorables personnages, – et je ne m'aviserais pas d'aller éplucher leurs actions pour voir si elles sont en tout conformes à leurs paroles.Alphonse Karr (1808-1890)
La vieille cessa d'éplucher ses légumes et fixa sur l'aubergiste ses yeux vifs sous leurs paupières fripées.Guy de Maupassant (1850-1893)
Aussitôt je le fais éplucher et mettre en bouteilles ou boîtes, que j'ai soin de faire tasser sur le tabouret, pour remplir les vides.Nicolas Appert (1749-1841)
Le cuisinier sortant explique à son successeur les autres détails, comme, par exemple, qu'il est bon, sinon indispensable, d'éplucher les légumes.Émile Gaboriau (1832-1873)
Simone, d'abord sceptique, commençait à prêter l'oreille aux propos de son amie qui lui vantait le savoir d'une ex-cuisinière experte en l'art d'éplucher la destinée des pauvres humains.Victor Tissot (1845-1917)
Elle leur dit qu'elle les associait à sa vente au petit tas ; elle leur promit un sou par jour, s'ils voulaient l'aider à éplucher ses légumes.Émile Zola (1840-1902)
On m'assure qu'elle est bonne cuisinière, on pourra s'en servir en cette qualité ou la mettre à éplucher du coton ; elle a les doigts à cela.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
C'est eux qu'il faut entendre éplucher et discuter toutes les carrières qui s'ouvrent aux jeunes ambitions.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le marmiton, qui avait probablement vu plus d'une fois l'homme des bois, ne jeta qu'un regard distrait dans la chambre du captif, et s'en retourna éplucher ses choux.Joseph Marmette (1844-1895)
Et mon fils a fini par lui éplucher les bras à table, en présence de vingt personnes.Denis Diderot (1713-1784)
Mouettes, damiers, pétrels, eiders, guillemots, zigzaguent et s'ébattent en pleine lumière, piquent des têtes au milieu des eaux vertes, vont s'éplucher sur les blocs errants, et repartent pour recommencer, indéfiniment.Louis Boussenard (1847-1910)
Quand la cloche sonnait pour éplucher les légumes, il leur aidait à nettoyer leurs herbes autour du grand baquet.Marcel Schwob (1867-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPLUCHER » v. act.

Oster l'ordure, la vermine de quelque chose, en retrancher ce qu'il y a de mauvais. On espluche les herbes qu'on met au pot, à la salade. On espluche des pois, & tout autre grain qu'on veut manger. Esplucher ses habits pour en oster la vermine. Ce mot vient de explicare, Nicod ; selon Menage, de expellicare.
 
ESPLUCHER, se dit aussi chez plusieurs Artisans de ce qu'on oste ou retranche de plusieurs ouvrages qu'on a faits ou deffaits. Les Ouvriers en soye espluchent les rubans, les estoffes où il est demeuré quelques fils ou bouts de soye inutiles. Les Tailleurs qui ont decousu un habit ont soin d'en esplucher les points.
 
ESPLUCHER, se dit figurément en choses morales, pour dire, Examiner, rechercher curieusement quelque chose. Les Critiques ont espluché curieusement toute l'Antiquité, & en ont extrait ce qu'il y avoit de plus beau. Il y a peu de personnes, dont si on espluchoit bien la vie, ou la noblesse, il ne s'y trouvast quelque ordure, quelque derogeance.
 
ESPLUCHÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020