érection

 

définitions

érection ​​​ nom féminin

littéraire Action d'ériger, d'élever (un monument). ➙ construction ; ériger. L'érection d'une statue.
Fait, pour certains tissus ou organes (spécialement le pénis), de se redresser en devenant raides, durs et gonflés, par afflux de sang. Avoir une érection. Être en érection (hommes). ➙ familier bander.
 

synonymes

érection nom féminin

[littéraire] édification, construction, élévation

avoir une érection

bander (très familier), avoir la trique (très familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces moyens sont l'érection d'un second théâtre français, et la substitution d'un parterre assis à un parterre debout.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Un document est rédigé relatant les faits qui ont motivé l'érection de la croix et tous les officiers y apposent leurs signatures.Charles Roger Daoust (1865-1924)
L'érection de la colonnade devoit surtout amener de grands changements dans la cour de ce palais et dans les façades extérieures.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
On faisait en sorte, autant que possible, d'attirer dans la société les fils des patriotes qui avaient protesté contre l'érection du trône impérial, ou qui avaient été persécutés.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Puisse l'enfance y venir apprendre, des lèvres maternelles, le but et l'objet de son érection...Laurent-Olivier David (1840-1926)
Presque tous ces monuments sont modestes par leurs proportions, mais ils sont grands par l'idée qui présida à leur érection.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Toutefois il ne faut point s'attendre qu'un historien puisse produire l'acte de l'érection de cette école en université.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
A quelle heure, cette nuit, partiras-tu de chez toi pour aller présider à l'érection de l'échafaud ?Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Ont-elles établi cet équilibre si nécessaire ; et qu'a gagné le faible à l'érection des loix ?Marquis de Sade (1740-1814)
L'érection successive des autres parlements dans différentes villes du royaume a partout la même origine.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
L'érection d'une pyramide, si coûteuse qu'elle fût, ne semblait pas au-dessus des moyens d'une courtisane.Paul Lacroix (1806-1884)
Lors de l'érection de l'obélisque, – des billets semblables ont été envoyés pour visiter l'intérieur de l'obélisque.Alphonse Karr (1808-1890)
On demanda en foule l'érection des marquisats en duchés, des comtés en marquisats, des baronnies en comtés ; on sollicitait pour de simples seigneuries l'érection en marquisats et en duchés.Pierre-Louis Roederer (1754-1835)
Nous sommes loin de la protestation qui se produisit lorsque le programme officiel annonça l'érection d'une tour de trois cents mètres.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Les mêmes motifs furent cause sans doute de l'érection d'un tribunal du roi semblable à celui du prélat.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Toutefois je m'en étais aperçu avant la complète érection du fort, et j'avais sorti de la caisse une quantité de biscuits suffisante pour vivre pendant quinze jours.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
L'œuvre en elle-même fait le plus grand honneur aux artistes distingués qui ont concouru à son érection.Ferdinand Berthier (1803-1886)
Il portait que, dans les trois mois qui suivraient l'érection de la statue, il serait publié un compte-rendu de la souscription et de son emploi.Ferdinand Berthier (1803-1886)
Je viens d'assister à une belle et touchante cérémonie qui me laissera les impressions les plus fortes et les plus durables : l'érection d'un calvaire.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Ces incendies sont peu de chose ; avec l'aide des amis, deux ou trois jours suffisent à l'érection d'une nouvelle hutte.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ÉRECTION » s. f.

Elevation d'une chose en droite ligne. L'érection d'une ligne perpendiculaire sur une autre est un probleme enseigné dans les Elements d'Euclide.
 
ÉRECTION, se dit figurément en Morale. L'érection d'une Baronnie en Comté. L'érection d'un Presidial. L'érection en titre d'office d'une charge de Mouleur de bois.
 
ÉRECTION, est aussi un terme de Medecine. Le manque d'érection est une espece d'impuissance.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020