élévation

définitions

élévation ​​​ nom féminin

Action de lever, d'élever ; position élevée. Mouvement d'élévation du bras.
Religion catholique Moment de la messe où le prêtre élève l'hostie.
Fait de s'élever. ➙ montée. L'élévation du niveau des eaux. —  au figuré Une forte élévation de température. ➙ augmentation, hausse.
(Une, des élévations) Terrain élevé. ➙ éminence, hauteur.
au figuré (➙ élever, II) Action d'élever, de s'élever (à un rang éminent, supérieur). Son élévation au grade de colonel. ➙ accession.
Caractère noble, élevé (de l'esprit). ➙ noblesse. Une grande élévation de pensée.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'impression de lointain et d'élévation idéale ne devait pas être obtenue à l'aide des procédés artificiels.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
La vieille garde était rangée en réserve sur une élévation, formant quatre grosses colonnes dirigées sur les quatre principaux points d'attaque.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
L'élévation du sentiment qui dicte cette lettre le met hors d'atteinte de ces misérables passions.Eugène Sue (1804-1857)
Les murailles ont perdu quelque peu de leur élévation ; elles mesurent pourtant de 7 à 11 mètres de haut et sont larges d'environ 2 mètres au sommet.Gaston Maspero (1846-1916)
Je suis certaine que cet accord entraînera une élévation de diverses normes de travail environnementales, mais nous devons être prudents à cet égard.Europarl
La fumée avait disparu, et aucune élévation ne pouvait servir de point de repère, car la plaine de glace était entièrement unie.Jules Verne (1828-1905)
L'importance des bibliothèques dans l'élévation de la culture et du niveau de vie occidentaux a été immense.Europarl
Citons par exemple l’élévation de la libre circulation des personnes au rang d’idéal dont s’éloignent considérablement les accords d’adhésion.Europarl
C'est un facteur de paix, de stabilité et d'élévation du niveau de vie des européens.Europarl
Bref, nous nous sommes séparés très amis, et nous félicitant réciproquement de l'élévation, de la pureté de nos sentiments.Théophile Gautier (1811-1872)
Ce magnifique résultat est dû surtout à l'élévation des salaires, qui permet aux mères de se consacrer librement à leur mission maternelle.Charles Burlureaux (1851-1927)
Mais là aussi se retrouvent la vérité, l'élévation, un genre de beauté ; seulement il s'agit presque d'un art différent.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Quand votre âme grandit, elle devient impétueuse, et dans votre élévation, il y a de la méchanceté.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
On ne devrait distinguer le talent de la médiocrité que par le plus ou moins d élévation d'esprit des personnes.George Sand (1804-1876)
La légère élévation, qui formait la frontière inférieure de ce petit domaine, était couronnée par un mur de pierre uni, d'une hauteur suffisante pour empêcher les daims de s'évader.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Ses œuvres sont caractérisées dans leur ensemble par une noble élévation et un sentiment moral vraiment philosophique.Clarisse Bader (1840-1902)
On ne saurait mesurer la portée des illusions consciencieuses que peut se faire un esprit faible avec ardeur, commun avec élévation, et mystiquement vague et subtil.François Guizot (1787-1874)
Nous approchions rapidement des montagnes vers le sud ; mais notre élévation était plus que suffisante pour nous permettre de les dépasser en toute sûreté.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Et qui donc osera dire que l'honneur, la justice, l'élévation et la tendresse des sentiments soient quelque part en ce monde le lot de la majorité ?Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
La populace occupait le haut des tertres voisins, d'où, grâce à l'élévation naturelle du terrain, on pouvait voir la lice par dessus les galeries.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ÉLEVATION » s. f.

Hauteur, lieu haut. La voute de St. Eustache a quatre toises d'élevation plus qu'il ne faut. Quand un voisin veut faire l'élevation d'un mur mitoyen, il faut qu'il en paye les charges de six toises l'une. Une élevation de terre sur un rempart s'appelle un cavalier. Cette fonteine ne jaillira pas fort haut, il n'y a pas assez d'élevation à sa source. La plus belle machine pour l'élevation des eaux, c'est la pompe.
 
En Perspective on appelle élevation, la peinture ou description d'un bastiment avec la mesure de ses hauteurs. On l'appelle aussi profil & orthographie. Ce n'est pas assez de voir le plan d'un édifice, il en faut aussi faire dessiner l'élevation.
 
ÉLEVATION, se dit absolument en Astronomie, de l'élevation du Pole sur l'horison, & c'est la même chose que latitude. Paris a 48. degrez 50. minutes d'élevation, de latitude Boreale. En Grammaire, en Musique & en Rhetorique, on dit l'élevation de la voix, &c. On dit à l'Eglise, que la Messe est à l'élevation, quand elle est à demi dite, au temps qu'on monstre l'hostie consacrée au peuple.
 
ÉLEVATION, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Il faut faire sans cesse une élevation à Dieu de son coeur, de son ame. Les Ouvrages de cet Auteur marquent une grande élevation d'esprit. Cet Auteur a beaucoup d'élevation dans son stile. Le Pape est redevable de son élevation aux Cardinaux amis de la France. Cette dignité est le plus haut point d'élevation où un homme puisse aspirer.
Vidéos La faute de l'orthographe, par Arnaud Hoedt et Jérôme Piron La faute de l'orthographe, par Arnaud Hoedt et Jérôme Piron

Découvrez la conférence TEDxTalks d’Arnaud Hoedt et Jérôme Piron sur le rapport dogmatique à l’orthographe. 

07/12/2020