ermite

 

définitions

ermite ​​​ nom masculin

Religieux retiré dans un lieu désert (opposé à cénobite, moine). ➙ anachorète. —  Vivre en ermite, seul et coupé du monde.
 

synonymes

ermite nom masculin

anachorète, ascète, solitaire

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle eût cherché de même un vénérable ermite malade pour le soigner, ou un enfant perdu pour le ramener à sa mère.George Sand (1804-1876)
Que n'avait-il pas à redouter de la brutalité de son ermite, si on le poussait à bout !Ferdinand Fabre (1827-1898)
Et la reine sourit au souvenir du vieil ermite, qui n'avait pas épargné ses deniers.Joseph Bédier (1864-1938)
La porte délabrée de l'escalier en ruine se rouvrit avant que le frère ermite eût répondu.Victor Hugo (1802-1885)
L'ermite put à peine s'empêcher de sourire à l'ouïe de la réponse de son hôte.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Xavier n'eut jamais conscience de la révolution qui remplaça, dans l'esprit du fondateur, l'ermite par le politique.Edgar Quinet (1803-1875) et Jules Michelet (1798-1874)
L'ermite y songe, il y emploie tout ce qu'il a d'industrie ; mais nul instrument que le pied, qui lui sert à toutes choses.Jules Michelet (1798-1874)
Mais ce qui le contrariait beaucoup, c'était de ne pas avoir sous la main un ermite qui le confessât et lui donnât des consolations.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Si j'étais riche, je l'achèterais pour en faire l'ermitage de mon frère, dans les moments où il voudra être ermite tout de bon.François-René de Chateaubriand (1768-1848) et Marie-Louise de Vichet (1779-1848)
Cette intimité, d'abord toute d'enthousiasme artistique, tourna bientôt, chez l'ermite comme chez le musicien, à des calculs positifs.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Allons faire chez l'ermite notre repas de midi ; nous aurons là une table et une chaise, et du café bien chaud.Jean Aicard (1848-1921)
Arrivé seul dans cette île déserte, il y trouve un saint ermite à qui sa venue était annoncée.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Un ermite grossier, sale, stupide, fourbe peut-être, et inutile au monde, appelle sur son tombeau toutes les générations.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Mais l'histoire ne doit point recueillir les mystères de la chambre à coucher ; l'histoire, c'est un vieux diable qui se fait ermite.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Cautin, à qui l'ermite laboureur imposait, frappa sur un timbre pendant que le comte, toujours agenouillé, tremblant de tous ses membres, essuyait la sueur glacée qui coulait de son front.Eugène Sue (1804-1857)
Au troisième jour, à l'heure de none, ils approchèrent d'une colline où se dressait une vieille chapelle, et, tout près, l'habitacle d'un ermite.Joseph Bédier (1864-1938)
Dans la cellule de l'ermite, au bord du ravin, au fond du lac sans rivages, son âme cherchait une pensée d'espoir, un sourire de la destinée.George Sand (1804-1876)
Là, j'aperçus une seule petite habitation, que mon guide me dit être celle d'un ermite.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Je vivrai là en ermite, en sauvage ; je ne veux ni cour ni étiquette, rien de ce qui vous est nécessaire à vous.Jules Lemaître (1853-1914)
Avant la fin du repas, cet ermite se leva et passa derrière un vieux rideau qui touchait presque la table.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « HERMITE » s. m.

Homme devot qui s'est retiré dans la solitude pour mieux vacquer à la contemplation, & se desbarrasser des affaires du monde. L'Hermite reclus du mont Valerien. Les anciens Hermites, comme St. Anthoine, vivoient dans les deserts, & ne laissoient pas d'avoir plusieurs Religieux avec eux. St. Paul a esté le premier Hermite. On a fait la vie des Peres Hermites.
 
Les Augustins du grand Couvent s'appellent encore les Hermites de St. Augustin, à la difference des Chanoines Reguliers du même Ordre, qui ont l'habit & des regles differents. Les Hermites de Camaldoli. Les Hieronymites & quelques autres Religieux se qualifient aussi Hermites.
 
On appelle aussi Hermite, un homme retiré & solitaire qui fuit la conversation du monde, & qui vit comme un Hermite.
 
Ce mot vient du Grec erimitis, d'erimos qui signifie proprement une étenduë inculte de pays où chacun peut envoyer son bestail.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020