érudition

définitions

érudition ​​​ nom féminin

Savoir approfondi fondé sur l'étude des sources historiques, des documents, des textes.

synonymes

érudition nom féminin

savoir, connaissance(s), culture, science

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Voilà la vraie instruction des femmes dans toutes les conditions, je le répète, avec quelques éléments d'érudition et une occupation principale pouvant leur être d'une utilité sérieuse.Louise d'Alq (1840-1910)
La philosophie n'enseigne plus ; elle s'est réduite à l'histoire, à l'érudition ; elle traduit ou réimprime.Edgar Quinet (1803-1875) et Jules Michelet (1798-1874)
Un des deux savants que j'ai cités le rejette comme lui, tandis que l'autre trouve dans sa vaste érudition orientale des motifs pour l'admettre, en le réduisant à ces termes.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
L'entretien roule sur les hommes les plus célèbres, dans ce siècle, par leur érudition et leurs talents littéraires.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Tout cela, il l'avait acquis par une énorme érudition musicale et une mémoire extraordinaire, ce qui est d'un si grand secours pour s'orienter dans la littérature musicale.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Il avait passé l'âge où une érudition aussi profonde et aussi variée paraissait un peu entachée de pédantisme.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
La conversation, qui va de la cuisine milanaise, du risotto au polichinelle napolitain, lui donne l'occasion de montrer une science, une érudition que n'ont pas d'ordinaire les princes.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Toute son érudition se bornait à ce que lui avaient fourni les manuels élémentaires et les journaux quotidiens.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Mais il en est d'autres qui n'exigent ni une grande érudition ni de grandes facultés.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Venaient ensuite les détails de la séance, entremêlés de citations latines, qui devaient frapper l'esprit du public en rappelant l'érudition de l'escamoteur ; pardon, du prestidigitateur.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Vivant à une époque où l'érudition tint lieu de génie, écrivant pour des hommes plus sensualistes que spiritualistes, il n'a pu créér une femme, parce qu'il n'a pas compris l'amour.Louis Nicolardot (1822-1888)
Le latin était encore la langue universelle ; de nos jours, cette érudition en plein vent aurait peu de succès.Antoine Dumesnil (1805-1891)
Elle était heureuse de le voir enfin, cet homme d'une sereine intelligence, d'une vaste érudition et d'un caractère aussi pur que son esprit.George Sand (1804-1876)
Je goûtais beaucoup ces entretiens avec un homme supérieur en âge, en érudition et en politique.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'érudition est très propre à développer en nous l'esprit de détachement, la pitié, la bonté.Jules Lemaître (1853-1914)
Pour en être, à votre âge, arrivé à ce point de savoir et d'érudition, il faut qu'on vous ait envoyé bien jeune à l'école.Jules Sandeau (1811-1883)
Il faut aller les chercher dans des ouvrages spéciaux, volumineux, coûteux, et que l'appareil d'érudition qui s'y développe ne rend accessibles qu'à un bien petit nombre.François Lenormant (1837-1883)
Les ouvrages de pure érudition ne sont point de ma compétence et ne peuvent faire la substance d'une de ces causeries littéraires qui veulent des sujets faciles et variés.Anatole France (1844-1924)
Ses études, comme celles de toute sa vie, continuaient d'avoir un triple objet, la théologie, la philosophie et l'érudition.Charles de Rémusat (1797-1875)
Elle avait une tendresse aveugle pour sa nièce, qu'elle regardait comme le miroir de la sagesse et comme un puits d'érudition.Alfred Assollant (1827-1886)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ÉRUDITION » s. f.

Science, doctrine. Les Scaligers ont été d'une grande, d'une profonde érudition. Les Livres du Docteur Launoy sont pleins d'érudition. On n'estime point les éruditions pedantesques.