étirer

 

définitions

étirer ​​​ verbe transitif

Allonger ou étendre par traction. Étirer les métaux.

s'étirer ​​​ verbe pronominal

S'allonger. Ce tissu s'est étiré.
(êtres vivants) Étendre ses membres. ➙ se détendre. S'étirer en bâillant.
S'étendre dans le temps. La journée s'étire, n'en finit pas.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'étire

tu étires

il étire / elle étire

nous étirons

vous étirez

ils étirent / elles étirent

imparfait

j'étirais

tu étirais

il étirait / elle étirait

nous étirions

vous étiriez

ils étiraient / elles étiraient

passé simple

j'étirai

tu étiras

il étira / elle étira

nous étirâmes

vous étirâtes

ils étirèrent / elles étirèrent

futur simple

j'étirerai

tu étireras

il étirera / elle étirera

nous étirerons

vous étirerez

ils étireront / elles étireront

 

synonymes

étirer verbe transitif

allonger, détirer, distendre, élonger, étendre, tirer

[Technique] amincir, dégrosser, laminer, tréfiler

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le visiteur commença par s'étirer et regarda autour de lui comme quelqu'un que rien ne presse ; il fit ensuite le tour de la chambre, lentement, avec précaution, toujours sans bruit.Élise de Pressensé (1826-1901)
Toujours s'étirer, bâiller, soupirer, tomber au fond des puits profonds ?Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Car il fallait parachever la cuisson, et, une fois la pâte prête, l'étirer longuement pendant qu'elle durcissait.Louis Hémon (1880-1913)
Le temps nécessaire à la résolution du problème commence à s'étirer en longueur.Europarl
La table de chêne, massive et carrée, devait s'étirer jusqu'aux murailles pour les festins du dimanche.Judith Gautier (1845-1917)
Toujours d'aguets, dissimulées elles profiteront de l'assoupissement, d'une simple détente, d'un furtif nonchaloir, d'un geste indolent du manœuvre, du besoin qu'il éprouvera de s'adosser, de s'étirer en évaguant...Georges Eekhoud (1854-1927)
La tablée s'était apitoyée pour la forme, non sans bâiller et s'étirer, sur la guigne d'un ancien compagnon, d'un boute-en- train, une belle fourchette et le reste !Georges Eekhoud (1854-1927)
Ce ne fut qu'avec beaucoup de difficultés qu'il parvint à étirer ses membres, puis à reprendre la position verticale.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESTIRER » v. act.

Terme dont se servent plusieurs Ouvriers pour dire, Estendre, allonger, comme les Serruriers font en battant le fer sur l'enclume, &c.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020