Email catcher

étranger

Définition

Définition de étranger ​​​ , étrangère ​​​ adjectif et nom

adjectif
Qui est d'une autre nation ; qui est autre (en parlant d'une nation). Les nations, les puissances étrangères. Les travailleurs étrangers en France (➙ immigré). Langues étrangères.
Relatif aux rapports avec les autres nations. Politique étrangère. ➙ extérieur. Le ministre des Affaires étrangères.
Qui n'appartient pas à un groupe (familial, social). Se sentir étranger dans une réunion.
(personnes) Sans rapports affectifs suivis avec.
(choses) Étranger à qqn : qui n'est pas propre ou naturel à qqn. Ces préoccupations lui sont étrangères.
Qui n'est pas connu ou familier (de qqn). Ce visage ne m'est pas étranger. ➙ inconnu.
(personnes) Étranger à qqch. : qui n'a pas de part à qqch., se tient à l'écart de qqch. Être étranger à tout sentiment de pitié, être incapable d'éprouver ce sentiment.
Non concerné. Se sentir étranger à tout. ➙ imperméable.
(choses) Étranger à : qui ne fait pas partie de ; qui n'a aucun rapport avec. ➙ distinct, extérieur. Des digressions étrangères à un sujet.
Corps étranger : chose qui se trouve contre nature dans l'organisme. Extraire un corps étranger d'une plaie.
nom
Personne dont la nationalité n'est pas celle d'un pays donné (par rapport aux nationaux, aux citoyens de ce même pays). nom masculin (collectif) L'étranger, les étrangers et, plus souvent, l'ennemi.
Personne qui ne fait pas partie d'un groupe ; personne avec laquelle on n'a rien de commun. Ils se vouvoient devant les étrangers. ➙ inconnu.
nom masculin Pays étranger. Partir pour l'étranger.
Ensemble de pays étrangers. Produit destiné à la France et à l'étranger.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot étranger

Le mot «étranger» a, dans la tradition européenne, des connotations auxquelles nous devons rester particulièrement attentifs.Europarl
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESTRANGER, ERE adj. & s. m. & f.

C'est la même chose qu'estrange au premier sens. Qui est né en un autre pays. On connoist bien à l'air de cet homme-là que c'est un estranger. Les estrangers ne peuvent tenir offices, benefices, ni fermes en France. Les estrangers mourans en France donnent lieu au droit d'aubeine. Les lettres de naturalité s'obtiennent par les estrangers pour jouïr des privileges des regnicoles. Les Suisses, les Savoyards en France ne sont point reputez estrangers. Ce peuple a passé sous une domination estrangere. Cet homme enseigne les langues estrangeres. Les plantes estrangeres ne profitent pas en ce climat. Les François traitent fort humainement les estrangers.
 
ESTRANGER, se dit aussi de ceux qui ne sont pas de la même maison ou famille. Il ne faut pas que les estrangers mettent le nez dans nos papiers, qu'ils sachent le secret de nostre famille. Cet homme a desherité ses parents pour laisser son bien à des estrangers. Les Romains par l'adoption mettoient des estrangers dans leur famille.
 
On dit figurément, qu'un homme est estranger dans sa famille, en son pays, en une science, quand il ne sçait point les affaires de sa maison, les nouvelles de son pays, les premiers principes d'une science. On dit aussi en Chirurgie, qu'il ne faut pas laisser dans les playes les corps estrangers.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint La création littéraire selon Jean-Philippe Toussaint

Écrivain, cinéaste et photographe, Jean-Philippe Toussaint est l’auteur de dix-huit livres publiés aux Éditions de Minuit. Dans un très beau texte, il...

22/03/2022