exorde

définitions

exorde ​​​ nom masculin

Première partie (d'un discours), entrée en matière. ➙ introduction, préambule, prologue.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Deux surtout la séduisent et l'entraînent : l'énumération des parties et ce que j'appellerai l'exorde négatif.Han Ryner (1861-1938)
Voilà certes un bel exorde et que j'ai tout expressément écrit pour vous détourner de la véritable cause de l'état dans lequel se trouve mon héros.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Contrairement à l'usage, l'auteur en commençant, nous a laissé seulement entrevoir son idée mélodique ; elle ne se montre avec tout son éclat qu'après un exorde de quelques mesures.Hector Berlioz (1803-1869)
Gerfaut fit deux ou trois tours dans la chambre, de l'air d'un orateur qui cherche son exorde.Charles de Bernard (1804-1850)
Le moine et lui n'avaient pu résister à un accès de fou rire : mais la fin de l'exorde fit cesser leur gaieté et rembrunit leurs fronts.George Sand (1804-1876)
Heureusement, exorde et conclusion, tout cela est faux, parce que, derrière la moitié du phénomène qu'on voit, il y a l'autre moitié qu'on ne voit pas.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais c'est trop insister sur l'exorde, venons aux preuves, à savoir aux faits eux-mêmes dont l'éloquence sera bien autrement persuasive que tous les discours.Bathild Bouniol (1815-1877)
Le mauvais temps qui menaçait lui parut être un excellent exorde pour entrer en matière.Jules Verne (1828-1905)
Sidoine, qui avait écouté l'exorde d'un air inquiet, et suivi les différents points avec anxiété, fut frappé d'épouvante à la péroraison.Émile Zola (1840-1902)
Tout dépaysé par l'attitude qui semblait exiger la génuflexion d'un fidèle, plutôt que la cordiale salutation d'un ami, il restait debout près de la porte, cherchant un exorde.Remy de Gourmont (1858-1915)
En partant de chaque nouveau relais, je me promettais de parler ; mais un regard, un mot effarouchaient les phrases prudemment méditées pour mon exorde.Honoré de Balzac (1799-1850)
L'exorde commençait comme un andante, avec des bémols attendris, sur un accompagnement de sourdine grave.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Dans l'exorde de ce chant, le poëte commence par faire un bel éloge des bons rois, et par féliciter les nations qui vivent sous leur empire.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Il n'avait pas achevé l'exorde, que déjà la sueur lui sortait du front et les yeux de la tête.Victor Hugo (1802-1885)
Ici la supérieure s'arrêta court en voyant le peu d'effet que l'exorde de son homélie produisait sur la détenue.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Quand il a fait un exorde bien ennuyeux, il dit qu'il a fait un exorde à la cicéronienne.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Il rêve qu'il est en chaire, et qu'il demeure court après l'exorde de son discours.Alain-René Le Sage (1668-1747)
Je crois que, pareil à tous les orateurs habiles, il désirait connaître d'avance les dispositions de l'auditoire pour y conformer son exorde.Alfred Assollant (1827-1886)
Nous avons lu ce matin, en famille, votre admirable discours d'hier ; les larmes ont coulé à l'exorde, et tous m'ont bien demandé de vous dire combien nous étions touchés.François Guizot (1787-1874)
Mon habit déchiré, mon trouble, la frayeur, ou plutôt l'indignation dont j'étois rempli, me tinrent lieu d'exorde pour m'attirer l'attention.Jean-François Marmontel (1723-1799)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EXORDE » s. m.

Commencement d'un discours, d'une harangue. Un Orateur dans son exorde doit gagner la bienveillance de son auditeur. La memoire luy a manqué, il est demeuré court dés son exorde.
Le mot du jour Vaxxie Vaxxie

Un nouveau terme apparu en ce début d’année 2021 circule sur le web jusqu’à en devenir une véritable tendance : il s’agit du mot vaxxie.

Yosra Ghliss 03/02/2021