exsangue

définitions

exsangue ​​​ | ​​​ adjectif

Médecine Qui a perdu beaucoup de sang.
(parties colorées du corps) Très pâle. ➙ blafard, blême, pâle. Lèvres exsangues.
au figuré Vidé de sa substance, de sa force. Une économie exsangue.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il était sec comme son nom, froid comme un vieux mur, jaune, blême, exsangue, une mine d'inquisiteur dans un appartement qui sentait le moisi du cloître.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Les habitants de ce pays exsangue depuis des décennies fuient en masse.Europarl
Jamais elle ne s'habituerait à cette face exsangue et glabre, tout l'opposé du visage épanoui de son aîné.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il était anémié, exsangue, quand il a pris cette fièvre.François Coppée (1842-1908)
Elle détourna les yeux ; une seconde fois elle vit ce visage exsangue, les yeux ouverts.Arsène Houssaye (1815-1896)
Les membres raidis, la figure exsangue, sa respiration lui soulevait à peine la poitrine.Jules Verne (1828-1905)
C'est un homme à la physionomie fiévreuse, éclairée par le rutilement d'une chevelure et d'une barbe rousses, un homme aux mains éloquentes, d'une blancheur presque exsangue.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La main exsangue et tellement humide, qu'après l'avoir touchée, on éprouvait une envie violente de se tamponner avec un mouchoir.Adolphe Retté (1863-1930)
Son visage exsangue, ses sourcils blanchis de bon heure comme sa barbe abondante et soignée, lui donnaient l'apparence d'un grand calme.Henry Gréville (1842-1902)
D'exsangue qu'elle était, sa bouche s'empourpra, carminant d'un trait transversal son masque pâle.Victor Tissot (1845-1917)
Jamais figure humaine ne fut plus pâle, plus exsangue, plus dénuée de vie.Gaston Leroux (1868-1927)
Pierrot lymphatique et grêle, au visage farineux, il pince vainement, à se faire mal, son épiderme exsangue, pour y amener quoi !Jules Renard (1864-1910)
Je l'ai vu, congestionné, raidi, splendide, inquiétant le ciel les jours de victoire, d'expéditions « dont on parlait », puis exsangue, mou, navrant, rasant terre, les jours de mauvais temps, de guigne....Marcel Nadaud (1889-?)
Ces mesures, en général, n'affectent pas les dictateurs, mais affectent (et encore) la population d'un pays de toute façon déjà exsangue.Europarl
Sa longue figure exsangue était si maigre, si blême, que par une étrange illusion on aurait pu la croire transparente.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
De grandes larmes coulaient sur sa face exsangue.Maurice Level (1875-1926)
Très pâle en effet, comme exsangue ; cependant l'apparence générale n'était pas inquiétante.Jules Lermina (1839-1915)
Il vit une tête exsangue, terrible, le col rouge, au-dessus d'une canaille noire que dominaient des poings crispés.Eugène Demolder (1862-1919)
Déshabillé en un tour de main, le patient apparaît livide, exsangue et rigide comme un homme de pierre.Louis Boussenard (1847-1910)
Elle l'aime fiévreusement, de toutes les forces irritables de son petit être exsangue, de toutes les ardeurs surexcitées de son organisme douloureux.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Afficher toutRéduire
Déjouez les pièges ! « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? » « Une centaine de personnes attendait, ou « attendaient ? »

Un doute sur l'accord du verbe avec un sujet collectif ? Suivez le guide !

10/06/2020