blafard

 

définitions

blafard ​​​ , blafarde ​​​ adjectif

D'une teinte pâle et sans éclat. ➙ terne. Un teint blafard. ➙ blême, livide. —  Une lumière blafarde.
 

synonymes

blafard, blafarde adjectif

blanc, blême, décoloré, exsangue, hâve, livide, pâle, terne, terreux

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La figure maladive et rusée de cet enfant, au teint aussi blafard que ses cheveux, exprimait en ce moment une méchanceté railleuse et diabolique.Eugène Sue (1804-1857)
Cette grande pièce triste, située au rez-de-chaussée, était éclairée d'un jour si blafard, qu'il fallait y allumer une lampe, dès trois heures, en hiver.Émile Zola (1840-1902)
Puis enfin on arrivait à une pièce petite, obscure, éclairée par deux chandelles seulement et par un reste de jour blafard venant de la fenêtre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Entre deux ondées, il surnage, blafard, verdi, comme un corps d'astre qui s'est suicidé de désespoir, et que quelque marinier céleste ramène d'un coup de croc.Émile Zola (1840-1902)
Ces mots firent passer un nuage sur le front blafard du prêtre, et un éclair de haine subite s'échappa de ses petits yeux qui pétillaient alors d'un fauve éclat.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
J'avais devant moi toute la ville, dont les pignons sans nombre et les clochers noirs se découpaient avec tous leurs détails sur le ciel blafard du couchant.Victor Hugo (1802-1885)
Par instant, l'éclair blafard d'une fusée illumine l'espace ; alors, plaqués, le nez dans la terre, nous attendons l'obscurité qui nous sauvera.Marcel Nadaud (1889-?)
Il me venait de cette obscurité, de ce jour blafard, de ces créatures étalées, des idées de plus en plus lugubres...Octave Mirbeau (1848-1917)
Toi, marquis blafard, j'ai payé cent mille francs au cercle pour qu'on ne te chasse pas honteusement...Alphonse Daudet (1840-1897)
Toutes deux, en passant brusquement du jour blafard de la rue à ce vif éclat des bougies, clignaient les paupières, comme aveuglées, souriantes pourtant.Émile Zola (1840-1902)
Le jour venait, cependant, blafard et livide, lorsqu'un coup de cloche retentit à la porte de la villa.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les troncs, droits, blanchis de lichens, d'un gris blafard de vieille pierre, montaient démesurément, alignaient à l'infini des enfoncements de colonnes.Émile Zola (1840-1902)
Tout à coup, comme le jour blafard filtrait entre les rideaux croisés, elle tendit ses bras d'un mouvement si brusque et si violent qu'elle faillit jeter à terre son enfant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Une nouvelle averse noya le soleil, il ne resta autour d'eux que l'infini blafard de la pluie, une poussière d'eau qui effaçait tout, les routes, les champs, les arbres.Émile Zola (1840-1902)
On lui avait arraché sa cornette ; et ses cheveux, d'un blond ou plutôt d'un jaune blafard, hérissés, emmêlés, nuancés de gris, retombaient sur son front bas et stupide.Eugène Sue (1804-1857)
Un jour terne, blafard succède aux premiers ensoleillements, et fait presque regretter aux marins des nuits d'antan, glacées, mais splendides sous leur scintillement d'étoiles.Louis Boussenard (1847-1910)
Et cependant un froid commençait par instants à me prendre ; au temple surtout, du gris blafard descendait déjà autour de moi.Pierre Loti (1850-1923)
Le soleil se levait blafard derrière les masses de nuages qui promettaient encore de la pluie pour la journée.Albert Robida (1848-1926)
Il ne venait personne, ou, si par hasard quelque malheureux montait, je le manquais, je le répandais sur ma plaque en un mélange blafard et vague comme une apparition.Alphonse Daudet (1840-1897)
Le jour, terne, blafard, se levait maintenant, donnant un aspect triste aux murs gris et au revêtement de rameaux dépouillés et de brindilles noirâtres qui les tapissait.M. Maryan (1847-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BLAFARD, ARDE » adject.

Couleur qui tire sur le blanc, estoffe mal teinte, ou descolorée. L'eau de vie allumée fait une lueur blafarde. l'or qui sort des mines est mol & blafard. cette couleur est trop blafarde, elle n'a pas assez d'éclat & de vivacité.
Les mots croisés du Robert Vins et vendanges Vins et vendanges

Jouez avec les mots du vin, et savourez cette grille de saison !

27/09/2020