extérioriser

 

définitions

extérioriser ​​​ verbe transitif

Donner une réalité extérieure, visible à (ce qui n'existait que dans la conscience). ➙ exprimer, manifester, montrer. Extérioriser ses sentiments. —  pronominal Sa colère ne s'extériorise pas.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'extériorise

tu extériorises

il extériorise / elle extériorise

nous extériorisons

vous extériorisez

ils extériorisent / elles extériorisent

imparfait

j'extériorisais

tu extériorisais

il extériorisait / elle extériorisait

nous extériorisions

vous extériorisiez

ils extériorisaient / elles extériorisaient

passé simple

j'extériorisai

tu extériorisas

il extériorisa / elle extériorisa

nous extériorisâmes

vous extériorisâtes

ils extériorisèrent / elles extériorisèrent

futur simple

j'extérioriserai

tu extérioriseras

il extériorisera / elle extériorisera

nous extérioriserons

vous extérioriserez

ils extérioriseront / elles extérioriseront

 

synonymes

extérioriser verbe transitif

exprimer, faire connaître, manifester, montrer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toutefois, il est incontestable que toute la conscience sociale n'arrive pas à s'extérioriser et à se matérialiser ainsi.Émile Durkheim (1858-1917)
Les pauvres, qui ne peuvent pas s'extérioriser par la parole !Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Cette tendance à s'extérioriser explique pourquoi « elle s'absorbe dans la connaissance et l'utilisation de la matière brute ».Albert Farges (1848-1926)
Pour rendre témoignage de vigueur créatrice, il n'est pas que ce pouvoir de s'extérioriser.Paul Flat (1865-1918)
Dorénavant, l'architecte allemand ne cherche plus à tirer une salle de bains des profondeurs de sa propre conscience, ni à extérioriser son état d'âme dans un vestibule.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Essayez, par exemple, d'extérioriser aujourd'hui votre cœur jusqu'à lui faire sentir l'amertume de cette souffrance suprême qui est la nôtre : ne pouvoir aimer qu'un rêve.Pierre Loti (1850-1923)
Au contraire, la sensation de froid ne faisait que s'accroître et, tandis que je claquais des dents, je la sentis, pour ainsi dire, s'extérioriser.Adolphe Retté (1863-1930)
Afficher toutRéduire
Le français des régions Il drache Il drache

I'drache toudi din ch'nord ! Le mot drache, qui désigne une averse de pluie soudaine et intense, est l’un des régionalismes les plus emblématiques du français que l’on parle dans le Nord-Pas-de-Calais et en Wallonie.

27/10/2020