dispute

 

définitions

dispute ​​​ nom féminin

Échange violent de paroles (arguments, reproches, insultes) entre personnes qui s'opposent. ➙ altercation, chamaillerie, discussion, querelle. Une dispute d'amoureux. Sujet de dispute.
 

synonymes

dispute nom féminin

querelle, altercation, chicane, conflit, démêlé, différend, discorde, discussion, escarmouche, explication, friction, heurt, accrochage (familier), bisbille (familier), bouffage de nez (familier), bringue (familier, Suisse), chamaillerie (familier), crêpage de chignon (familier), embrouille (familier), engueulade (familier), prise de bec (familier), castille (vieux), contention (vieux), chamaillis (vieux ou région.), chamaillage (familier, Québec), [entre villages, partis] querelle, rivalité de clocher, [entre époux] scène (de ménage)

brouille, fâcherie, rupture, brouillerie (vieux)

[vieux] controverse, combat d'opinions, débat, polémique, disputation (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans ce cas, la dispute se vidait par un combat à coups de poing, qui ne cessait qu'avec le triomphe d'un parti, et alors commençait une fête générale.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Il me la dispute du fond de sa bière, il me la reprend, heure par heure, et je ne peux rien contre cet amour.Paul Bourget (1852-1935)
Et parfois, comme on ne se rendait pas à ses premières raisons, il fallait en venir à une dispute en règle.Anatole France (1844-1924)
Si la nation se lève, l'ennemi sera écrasé ; si, au lieu d'une levée, on dispute, tout sera perdu.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Le rapport propose de permettre aux tribunaux d'appliquer leur propre législation quand des affaires leurs sont soumises et quand cela permettrait d'accélérer la résolution de la dispute.Europarl
Dans le cadre de cette chevelure, ressortent les linéaments d'un visage où la fierté habituelle de l'expression le dispute à une mélancolie passagère.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
La vie est presque toujours en plein air : chaque ménage s'assied à sa porte, y déjeune, y dîne, s'y dispute.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sardanapale tient bien plus à elle qu'à son royaume, et pourtant il dispute en ce moment l'un et l'autre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je ne me dispute jamais au sujet des faits ; mon unique querelle est sur les mots : c'est pourquoi je hais le réalisme vulgaire en littérature.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
On décide, on critique, on dispute, on se trompe les uns les autres, et avec tout cela le monde se divertit.Théophile Lavallée (1804-1867)
Chacun pensait, sauf les intéressés, que cette dispute n'aurait pas plus de suites que les fumées du vin, auxquelles on l'attribuait généralement.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Puisque je ne te dispute pas la palme du mal, je ne crois pas qu'un autre le fasse : il devrait s'égaler auparavant à moi, ce qui n'est pas facile ...Comte de Lautréamont (1846-1870)
Je te passe ton goût d'artiste, c'est ton droit, et je ne dispute pas avec ceux qui ont leur puissance (une véritable puissance) dans leur point de vue.George Sand (1804-1876)
Il se dispute avec sa femme ; ils se jettent à la tête des mots qui ne sont pas dans la grammaire, il s'en faut !Jules Vallès (1832-1885)
Nous savons parfaitement que toute dispute à ce sujet ne profiterait qu'à un tiers, et serait nuisible à ceux que nous voulons protéger.François Guizot (1787-1874)
Il fera mieux, car ce pauvre garçon ne mordrait pas à une dispute ; il est dans mon genre, hardi comme un lièvre.Eugène Sue (1804-1857)
Il y a donc un bon et un mauvais goût, et l'on dispute des goûts avec fondement.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Le voici : ne dispute jamais sur la noblesse des familles, du moins en les comparant entre elles ; forcément, parmi celles que l'on compare, l'une doit être préférée.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Ce matin nous avons eu une dispute ; vous avez l'air, du reste, d'en savoir aussi long que moi à ce sujet ; mais, je vous le jure, vous serez tous payés.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
La dessus les conseillers du duc furent en dispute, de ce qu'il faloit faire de ces lettres, ne sachans que respondre tant ils estoyent esperdus.Paul Lacroix (1806-1884)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DISPUTE » s. f.

Querelle, contestation. Le mari & la femme ne doivent jamais avoir dispute ensemble. Ils ont eu dispute au jeu. Il a toûjours dispute avec son hoste quand il faut compter.
 
DISPUTE, dans les Colleges, est une contestation qu'ont les écoliers pour les places, pour les prix, ou pour leurs exercices. On fait de longues disputes dans les Escoles de Theologie, de Medecine, &c.
 
On dit en proverbe, qu'une dispute est fondée sur la pointe d'une aiguille, pour dire, qu'elle est faite pour une chose de neant.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Le Top 10 des mots du vin Le Top 10 des mots du vin

Le mois de septembre est celui de la rentrée scolaire (quand les conditions sanitaires le permettent !) mais aussi celui des vendanges. À cette occasion, nous avons envie de vous parler vin.

Édouard Trouillez 27/09/2020