brouille

définitions

brouille ​​​ nom féminin

Mésentente survenant entre personnes qui entretenaient des rapports familiers ou affectueux. ➙ rupture. Brouille passagère.

brouillé ​​​ , brouillée ​​​ adjectif

Œufs brouillés, mêlés en cours de cuisson.
au figuré Confus, peu net. Yeux brouillés de sommeil.

synonymes

brouille nom féminin

dispute, différend, fâcherie, froid, mésentente, bisbille (familier), brouillerie (vieilli)

brouillé, brouillée adjectif

fâché, en froid, en chicane (Québec, Louisiane)

terne, terreux

œufs brouillés

brouillade

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « brouille »

Ce changement d'attitude enfanta une brouille, suivie d'un raccommodement, et peu après d'une seconde brouille, qui fut définitive.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Vous allez, leur ai-je dit, nous laisser vendre volontairement de gré à gré, sinon, je me mets de la partie et brouille les cartes.Émile Gaboriau (1832-1873)
Un jour même, il y eut une vraie brouille : il s'était avancé jusqu'au mur, elle dut quitter le balcon.Émile Zola (1840-1902)
Si une brouille entre personnages élevés est difficile à prévenir, elle est plus difficile encore à arrêter, lorsqu'elle est déclarée.Adolphe Thiers (1797-1877)
Tout à coup son langage se brouille et se hollandise, ses paroles deviennent bizarres, incohérentes...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Sa pensée se brouille dans sa tête et la plus grande pensée des siècles aboutit à la guerre et à la servitude.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Ici la conversation des convives se brouille ; & par une cascade inattendue, elle rentre dans les quiproquo.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Le soir, rouge maintenant, entre par les fenêtres, et brouille, de ses reflets fantasques, l'aspect de toutes choses : c'est une heure sinistre.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Tout réussit à mon gré... mais il faut que je les brouille... allons, discorde, vole à ma voix...Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Les médiocres seuls cultivent le ressentiment éternel ; entre hommes intelligents on ne se brouille pas à jamais pour un coup d'épingle.Jules Lemaître (1853-1914)
Celle-ci cependant avait été secouée par cette brouille au point d'en avoir une recrudescence de sa maladie nerveuse, qu'elle put cacher à celui qui en était la cause.Paul Bourget (1852-1935)
Bonaparte avait eu un moment de brouille, nous devrions dire une année de brouille, avec celui qui aspirait à l'honneur de devenir son beau-frère.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il se brouille de temps en temps, et il écrit sept ou huit lettres pour la brouillerie.Stendhal (1783-1842)
Maintenant quil y a eu de la brouille dans les amours, il cherche à passer le temps ailleurs...Gaston Leroux (1868-1927)
La brouille était donc complète, et ne leur permettait pas de remédier à l'épuisement par le bon accord.Adolphe Thiers (1797-1877)
Moi, tu comprends, ce n'est pas mon rôle de vous raccommoder, s'il y a de la brouille.Émile Zola (1840-1902)
Vous m'aidez à retrouver la face de la vérité, quand elle se brouille dans les nuages de mon imagination.George Sand (1804-1876)
Si tu veux, et pour ne faire de peine à personne, j'y serai d'accord avec toi : une brouille ouverte t'ennuierait plus que moi, j'en suis sûre.Brada (1847-1938)
La brouille d'amour-propre fait le lien de beaucoup de mariages, et ce sont les plus heureux, après ceux que l'amour a formés.Horace-Napoléon Raisson (1798-1854)
Je crois qu'il y a à présent une négociation en train, mais je crois aussi qu'elle se brouille.Ernest Daudet (1837-1921)
Afficher toutRéduire

Exemples de « brouillé »

Votre sœur m'a dit que vous étiez brouillé avec moi et bien d'autres choses qui ont commencé de m'éclairer.Paul Bourget (1852-1935)
J'avais trois amis : j'étais froidement avec l'un ; presque brouillé avec l'autre ; le troisième était malade à mourir.Denis Diderot (1713-1784)
Croirais-tu qu'elle l'a brouillé avec moi en lui racontant que je lui avais fait la cour ?Paul Bourget (1852-1935)
Le monde des arts, aussi homogène, est bien différent ; tout artiste est farceur, brouillé avec sa famille, ne porte jamais de chapeau haute forme, parle une langue spéciale.Marcel Proust (1871-1922)
Cependant, au cours de ces cinquante dernières années, le commerce, la publicité et ultérieurement la société de consommation ont complètement brouillé l'image claire que nous avions jusqu'alors.Europarl
Des jambes grêles et courtes, une large face au teint brouillé comme un ciel avant l'orage et surmonté d'un front chauve, faisaient encore ressortir cette bizarre conformation.Honoré de Balzac (1799-1850)
J'ai trouvé mon dîner prêt, mais j'avais et j'ai encore l'estomac trop brouillé pour manger.Prosper Mérimée (1803-1870)
Carnot, encore plus isolé qu'eux, brouillé avec les clichyens, odieux aux patriotes, suspect même aux républicains modérés, calomnié, méconnu, recevait chaque jour les plus sinistres avis.Adolphe Thiers (1797-1877)
Je pressentais son dessein et, ne voulant pas être brouillé avec mon plus ancien ami, je me gardais bien de rendre la réconciliation impossible.George Sand (1804-1876)
Quelqu'un que je vois tous les trente-six du mois et qui est brouillé avec ma famille !...Fernand Vandérem (1864-1939)
Vous me voulez cependant faire passer pour ridicule, en me disant que vous n'êtes brouillé avec moi qu'à cause que vous êtes fâché de mon départ.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Et, malgré son long repos de la journée, jamais il ne s'était senti si las, si désireux de sommeil, l'esprit confus et brouillé, craignant bien de n'avoir rien compris.Émile Zola (1840-1902)
Plus d'une fois on s'était brouillé et rapatrié ; plus d'une fois la longanimité de cette enclume avait usé les fougues de ce marteau.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Dangeau, dans sa plate chronique, a brouillé de son mieux l'événement, pour nous donner le change sur les ruses de ceux qui menaient le roi.Jules Michelet (1798-1874)
Cette vieille l'avait brouillé avec sa mère, en rapportant à celle-ci les folies dont la voix publique accusait le malin écolier.Paul Lacroix (1806-1884)
De ces lettres, on composait des mots, plus ou moins brefs ou difficiles, que l'on donnait ensuite à deviner, après en avoir brouillé l'ordre.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Pour moi, vous m'avez tant dit que c'était par raison que vous faisiez ce voyage, que vous m'avez tout à fait brouillé avec elle.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Oui ou non, » insista-t-il avec son même accent de colère, « est-ce à cause de ce que vous a dit cette fille que vous êtes brouillé avec moi ?...Paul Bourget (1852-1935)
La première année, la rente a été payée ; puis au premier prétexte on s'est brouillé.Paul Margueritte (1860-1918)
L'empereur, s'étant brouillé, lui manqua de parole, et le jeta dans un assez grand embarras, en l'obligeant à payer ce palais.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Afficher toutRéduire
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020