faiseur

définitions

faiseur ​​​ , faiseuse ​​​ nom

Faiseur, faiseuse de : personne qui fait, fabrique (qqch.). Un faiseur de barrages. —  sans complément Spécialiste des métiers de l'habillement. S'habiller chez un bon faiseur. ➙ tailleur.
par plaisanterie Personne qui se livre habituellement à (une activité). Une faiseuse de projets. péjoratif Un faiseur d'embarras.
locution, vieilli Faiseuse d'anges : avorteuse.
péjoratif Personne qui cherche à se faire valoir (par des vantardises…). ➙ hâbleur, poseur. —  littéraire Homme, femme d'affaires sans scrupules.

synonymes

faiseur, faiseuse nom

couturier, tailleur

hâbleur, vantard

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après mûres réflexions, il renonça à composer lui-même de l'inédit et s'en alla chez le faiseur habituel de la marquise.Brada (1847-1938)
Pour peu que nous ne voulions pas raisonner comme un faiseur de prose poétique, nous sommes réduits à deviner.Stendhal (1783-1842)
La cohue des petits littérateurs, qu'on voit aux enterrements, distribuant des poignées de mains, et se recommandant à la mémoire du faiseur de courriers.Charles Baudelaire (1821-1867)
Ce n'était plus qu'un faiseur d'argent, qui jetait à la fonte les choses et les êtres pour en tirer de l'argent.Émile Zola (1840-1902)
Elles en ont comme du papier à leur chiffre et de la maroquinerie du bon faiseur.Paul Bourget (1852-1935)
Il ne peut pas être dit que mon fils est un faiseur de dupes au moment où je trouve pour ma fille un parti inespéré...Émile Gaboriau (1832-1873)
Tel artisan s'est montré habile dans la connaissance des droits de l'homme, quand tel faiseur de livres, presque républicain en 1788, défendait stupidement la cause des rois en 1793.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Quelques-uns ont affecté de se servir d'une autre langue que la vulgaire ; chose absurde pour un faiseur de lois : comment peut-on les observer, si elles ne sont pas connues ?Montesquieu (1689-1755)
Le faiseur qui ne veut point paraître avoir besoin d'argent, ne demande point ses fonds de suite, il les laisse quelque temps entre les mains de ses correspondants.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Sa superbe figure, qui a quelque chose d'imposant et de mélancolique, l'aidait beaucoup à rendre sensibles au spectateur certains effets auxquels le faiseur du libretto n'avait probablement pas songé.Stendhal (1783-1842)
En un instant les cavaliers sont en selle, le malencontreux faiseur de reprises était guide de premier rang.Eugène Sue (1804-1857)
Cet estimable faiseur de poudre a même trouvé, pour me l'apprendre, un moyen vraiment peu commun.Paul Arène (1843-1896)
L'honnête homme le plus borné, devin et fait échouer parfois les roueries du faiseur le plus habile.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Wainamoinen, vieux et habile, l'éternel faiseur de merveilles, construit son vaisseau avec enchantement, construit son bateau par art et magie.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ils se rappelaient l'étrange et prophétique jeu de mots qui était arrivé de l'atelier du faiseur d'or du laboratoire au camp par mon intermédiaire.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Vous allez me rire au nez, me prendre pour un faiseur de phrases dans tous mes rapports avec vous jusqu'ici.Albert le Roy (1856-1905)
Ploutocrates ventripotents, augures redoutables, leurs oracles sybillins entament ou rehaussent le crédit du faiseur subalterne.Georges Eekhoud (1854-1927)
C'est-à-dire : il le fait autant (quand c'est un bon faiseur) comme un diable seroit desireux de le faire, s'il savoit ce que c'est.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Nathan se mit à rire de lui-même, de lui, faiseur de scènes, qui s'était laissé prendre à un jeu de scène.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ils auraient dû s'apercevoir plus tôt qu'il y a et qu'il y aura toujours un abîme entre le parti faiseur et le parti conservateur.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FAISEUR, EUSE » adj.

Artisan qui fait quelque ouvrage qui ne donne point de nom particulier à sa vacation. Un faiseur de clavessins, d'instruments de Geometrie. des collets de la bonne faiseuse. des faiseurs d'affaires.
 
FAISEUR, se dit par mépris de ceux qui font mal quelque chose, ou qui n'est point estimée. Un faiseur de vers. un faiseur de livres. faiseur d'almanachs, un faiseur de contes. On a dit un faiseur d'oreilles, un faiseur d'enfans.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

15/07/2021