fébrile

 

définitions

fébrile ​​​ adjectif

Qui a rapport à la fièvre. Accès fébrile. État fébrile. —  Il se sent fébrile. ➙ fiévreux.
Qui manifeste une agitation excessive. Une attente fébrile. —  L'assistance était fébrile. ➙ excité.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ma gaîté avec lui avait donc souvent quelque chose sinon de forcé, du moins de nerveux et de fébrile.George Sand (1804-1876)
De ce moment, une activité inquiète, fébrile, remplaça la morne et douloureuse apathie où languissait la jeune fille.Eugène Sue (1804-1857)
Amélia avait entendu le coup de sonnette à l'intention du bordeaux, et alors elle s'était assise avec une agitation fébrile.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Je me suis accoutumée à le voir parfois languissant et brisé comme moi, animé et fébrile comme moi à d'autres heures.George Sand (1804-1876)
Il y eut du mieux ce soir là quand elle parla à tous de ce qui était arrivé quoiqu'avec une certaine vivacité fébrile.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Je lui obéis, et je m'assurai que son calme et son animation n'avaient rien d'affecté ni de fébrile.Octave Feuillet (1821-1890)
Mais ils vivaient momentanément d'une vie fébrile si formidable, qu'avant de mourir ils eussent pu étouffer la civilisation.Victor Hugo (1802-1885)
Dans ces âmes sombres, la joie a un caractère fébrile, que les âmes tendres et chastes ne peuvent pas bien comprendre.George Sand (1804-1876)
Elle affectait un grand calme, mais son teint et ses yeux annonçaient une agitation fébrile.Prosper Mérimée (1803-1870)
Elle l'envisagea ensuite avec une curiosité fébrile, comme pour juger de sa mine et de sa croissance.Charles Barbara (1817-1866)
J'étais un peu jalouse de ces soins qu'elle lui rendait, mais, soit animation au jeu, soit un reste de disposition fébrile, j'avais toujours les mains brûlantes, et j'empirais la migraine.George Sand (1804-1876)
J'étais dans un état fébrile qui m'empêchait de sentir la fatigue, et la nuit passa sans que je me fusse aperçue de la longueur du temps.Marguerite Audoux (1863-1937)
Le gouvernement d'alors ne s'est point trop ému de cet état fébrile, et les chambres de discipline n'ont pas fait défaut à la mission qui leur était dévolue.Euryale Fabre (1809-1891)
Ce matin, au grand jour, j'ai été frappé de sa pâleur, quoique ses joues fussent colorées d'un rose vif ; ses yeux aussi m'ont paru briller d'un éclat un peu fébrile.Eugène Sue (1804-1857)
Mais, en attendant, acceptons la vie avec toutes ses nécessités, la jeunesse fébrile, le désir fougueux, le besoin brutal, le vice effronté, paisible, philosophique.George Sand (1804-1876)
Olivier remercia la commissionnaire, lui donna, en la congédiant, quelques pièces de monnaie, et, après avoir soigneusement fermé la porte, il défit le rouleau avec une fébrile agitation.Émile Gaboriau (1832-1873)
Pendant que les ouvriers travaillaient avec une ardeur fébrile, – tout le monde avait hâte d'arriver au plus vite à la route libre, – les officiers faisaient de fréquentes battues aux alentours.Paul d'Ivoi (1856-1915)
Aussi était-ce une activité fébrile, des dépenses prodigieuses, des canaux, des ports, des routes, des chemins de fer, des travaux publics démesurés dans toutes les villes.Émile Zola (1840-1902)
Mademoiselle s'inquiétait de temps à autre de sa pâleur, de son activité fébrile, de l'éclat de son regard à l'expression si calme et si douce d'ordinaire.Lucien Biart (1828-1897)
Son impassibilité habituelle se démentait ; l'éclat de ses yeux et un tremblement fébrile trahissaient ses angoisses.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020