chaud

 

définitions

chaud ​​​ , chaude ​​​ adjectif, adverbe et nom masculin

adjectif
(opposé à froid, frais) Qui est à une température plus élevée que celle du corps ; qui donne une sensation de chaleur (➙ chaleur, chauffer). Eau chaude. À peine chaud (➙ tiède) ; très, trop chaud (➙ bouillant, brûlant). Repas chaud. Climat chaud et humide.
adverbe Boire chaud. Chaud les marrons !
Qui réchauffe ou garde la chaleur. Un vêtement chaud.
Qui met de l'animation, de la passion dans ce qu'il fait. ➙ ardent, chaleureux, enthousiaste, fervent, passionné. Elle n'est pas très chaude pour cette affaire.
Où il y a de l'animation, de la passion. ➙ animé, vif. La discussion sera chaude.
Qui donne une impression de chaleur. Une voix chaude, grave et bien timbrée. —  Tons chauds.
(Sensuel) locution Un chaud lapin*.
Quartier chaud, rue chaude (prostitution).
Point* chaud.
nom masculin
(employé avec le froid) Le chaud, la chaleur. —  Un chaud et froid : un refroidissement.
Au chaud : en conservant la chaleur. Rester au chaud.
nominal (après un verbe) Avoir chaud, très, trop chaud. —  familier On crève de chaud, ici ! —  Il fait chaud.
Avoir chaud : avoir peur. On a eu chaud !
locution Cela ne me fait ni chaud ni froid, m'est indifférent.
À chaud locution adverbiale : au moment où l'évènement vient de se produire. Réagir à chaud. —  Opérer à chaud : faire une opération chirurgicale en pleine crise.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une fois de plus, nos dirigeants européens, bien au chaud dans leur tour d'ivoire, vont devoir réviser leur copie ou la mettre au placard.Europarl
Les avis exprimés devant la télévision, au chaud au coin du feu ne collent pas à la réalité de ce conflit.Europarl
Rien d'étonnant à ce qu'il eût chaud au front, et encore moins à ce que sa tête eût besoin d'air.Rudolph Erich Raspe (1736-1794) et Gottfried August Bürger (1747-1794), traduction Théophile Gautier (1836-1904)
Il y a deux ans, nous avons constaté avec l'industrie un surplus d'environ 19 millions de tonnes de produits laminés à chaud.Europarl
Des milliers de personnes étaient rassemblées sous le chaud soleil de juillet : dignes, tristes, une cérémonie de commémoration, de souvenir et, bien sûr, de peine.Europarl
Nous devons admettre que la santé des collègues est soumise à rude épreuve, en particulier lorsqu'il fait aussi chaud que cette semaine.Europarl
Mais je suis dans un climat chaud, où, si j'avais des vêtements, je pourrais à peine les porter.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Si le protocole, une fois ratifié, prévoit un échange illimité des droits d'émission d'air chaud ou une utilisation illimitée des puits de carbone, les effets sur le climat seront limités.Europarl
Autrement dit, si vous ne pouvez pas mettre une cuillerée d'un certain produit dans votre chocolat chaud du soir, vous ne devriez pas davantage en donner aux cochons.Europarl
C'était une agréable contemplation, car elle vous rappelait que vous aviez en votre possession un chaud foyer, et vous faisait espérer le vert printemps.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Je pense que les conditions sont aujourd'hui propices à la création d'emplois et que, comme on dit dans mon pays, il faut battre le fer tant qu'il est chaud.Europarl
Biddy m'attendait à la porte de la cuisine avec une tasse de lait encore chaud et du pain grillé.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Je vous croyais parti pour la ville ; mais c'est trop tard maintenant, le soleil est chaud.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Songez donc que nous sommes encore bien près du sabbat, que je devrais être dans un lit bien chaud et qu'il y a de l'humidité dans l'air...Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Il passa si près de ma personne que je sentis le chaud de son haleine sur ma figure.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Mais j'ai tout de même l'impression que nous soufflons un peu le chaud et le froid.Europarl
En outre, à l’approche de l’hiver se pose la question de savoir comment les habitants vont se tenir chaud.Europarl
Elle leur procure un petit coin chaud, de la nourriture, et cherche même à leur donner une éducation scolaire.Europarl
Même si je pense que nous pourrions nous passer de l'heure d'été, je ne suis pourtant pas prêt à renoncer au temps estival chaud.Europarl
Le fait que toute réservation entraîne des coûts pour les compagnies aériennes constitue le point chaud de la répartition des coûts actuelle.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « CHAUD, CHAUDE » adj. & subst.

Corps qui contient en soy quelques parties ignées, quelques atomes de feu. Le chaud excessif qu'il fait au milieu de l'Afrique la rend deserte. le feu est chaud au supreme degré. cela se pele avec de l'eau chaude. le chaud du jour est vers le midy. Ce mot vient du Latin caldum : l'on disoit autrefois cald. Voyez Menage.
 
CHAUD, se dit aussi de ce qui a la vertu d'exciter de la chaleur, ou de la conserver. Le poivre est chaud. la chaux est chaude. l'esprit de vin est chaud. ce manteau est chaud. cette chambre est chaude, bien fermée. On a veu en 1653. en Pologne & en Lithuanie des hommes mourir de chaud, quoy que ce soit un pays froid ; & on tient que le froid y est moins dangereux.
 
On appelle fievre chaude, celle qui cause le delire & le transport au cerveau.
 
CHAUDE COLLE, signifie, Chaude meslée & poursuitte.
 
CHAUDES LARMES, sont celles qui coulent avec impetuosité, quand on a le coeur serré de quelque douleur violente, à la difference de celles qui viennent goutte à goutte par quelque mouvement des muscles ou blessures de l'oeuil, ou qui viennent de joye & de tendresse.
 
CHAUD, se dit aussi en Morale, des prompts & violents mouvements que causent les passions dans l'esprit, ou le coeur des hommes. Ainsi on appelle un chaud ami, un homme prompt à rendre service. On dit, qu'un homme a le sang chaud, pour dire, qu'il est colere & emporté ; que les Picards ont la teste chaude ; qu'un homme est chaud de reins, pour dire, qu'il est adonné à la paillardise.
 
On dit en ce sens, une chaude alarme, pour dire, une émotion causée subitement par la nouvelle de quelque danger prochain. une chaude attaque, pour dire, une attaque violente, impetueuse. il faisoit chaud en cette occasion, pour dire, il y faisoit dangereux, on s'y battoit avec chaleur. On dit aussi d'une bourde, Il me l'a donnée toute chaude, pour dire, il venoit de l'inventer, de la fabriquer.
 
On dit aussi parmi les joüeurs, qu'un homme a la main chaude, pour dire, qu'il est heureux, qu'il a fait plusieurs mains, qu'il a gagné plusieurs coups de suitte.
 
FER CHAUD, se dit aussi d'un serment qu'on faisoit autrefois en Justice par l'attouchement du fer ardent. Voyez Preuve.
 
A LA CHAUDE. adv. D'une maniere prompte, chaude & violente. Il luy a dit des injures à la chaude, dans les premiers mouvements de la colere. il fut tué bien des gens à la chaude, lors qu'on força cette ville.
 
On dit proverbialement, Tomber de fievre en chaud mal, pour dire, d'un petit malheur entrer en un plus grand. On dit, qu'un homme ne trouve rien de trop froid, ni de trop chaud, pour dire, qu'il n'est point degousté, que tout luy est bon, qu'il prend par tout. On dit, qu'un homme souffle le froid & le chaud, pour dire, qu'il n'est d'aucun parti asseuré, qu'il soustient le pour & le contre, qu'il dit du bien & du mal des mêmes gens. On dit aussi, qu'il faut battre le fer tandis qu'il est chaud, pour dire, qu'il ne faut pas laisser eschapper l'occasion. Et on dit ironiquement à ceux qu'on veut taxer de froideur, Vous estes un chaud lambin, un chaud lancier. On dit aussi pour exaggerer la chaleur d'une chambre, qu'il y fait chaud comme dans un four.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020