figé

 

définitions

figé ​​​ , figée ​​​ adjectif

Devenu solide. Huile figée.
Immobile, fixe. Regard figé. —  Attitude figée.
Expression, locution figée, dont on ne peut changer aucun des termes et dont le sens global ne peut pas se déduire de celui de ses constituants.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Athalie le salua de la tête et sortit vivement, laissant le pauvre garçon son sourire figé sur sa bouche béante.Jules Moinaux (1815-1895)
Nous parlons aujourd’hui d’une sorte de parc jurassique politique, d’un régime qui s’est figé dans le temps il y a 30 ou 50 ans.Europarl
La bassesse et la ruse s'épanouissaient sur son visage, et l'éclat de ses petits yeux avinés rendait plus inquiétant le sourire sournoisement obséquieux figé sur ses lèvres blêmes et minces.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le monétarisme figé et raté du pacte de stabilité doit être réexaminé et rejeté, si l'on veut pouvoir avoir une politique homogène qui place l'objectif du bien-être au premier plan.Europarl
Ceci étant dit, cependant, nous savons que le plafond que nous nous imposons n’a pas force de loi et qu’il n’est ni irréfutable, ni figé.Europarl
Il riait comme un grand enfant, et repartait dans de nouveaux éclats de joie chaque fois qu'il regardait le visage de son ami, figé dans une gravité un peu mélodramatique.Daniel Lesueur (1854-1921)
Celui-ci ne répondit pas ; penché sur le bordage jusqu'à perdre l'équilibre, il demeurait figé dans une immobilité complète, l'œil rivé à sa longue-vue.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Il demeurait immobile, rivé au flot qui semblait le porter et qu'on eût dit figé autour de lui comme les flots d'une mer de glace.Armand Silvestre (1837-1901)
Longtemps figé à la même place, le moine lutta contre la douleur de la jalousie comme s'il l'eût éprouvée pour la première fois.Michel Zévaco (1860-1918)
Comme tout le monde le sait, il s'agit d'un pouvoir figé qui le restera tant que de véritables élections libres et équitables ne seront pas organisées.Europarl
Il y avait quelque chose de morne et de consterné dans l'éternel et peut-être involontaire sourire figé sur ses lèvres...Émile Gaboriau (1832-1873)
On absorba une dose de liquide nutritif, la dernière, puis on demeura immobile, figé dans une muette contemplation de cette terre vers laquelle on dérivait avec une désespérante lenteur.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
L'anxiété grandissait : on courait maintenant derrière le chien, dont le poil du dos se hérissait, et qui bientôt s'arrêta, figé de peur, hurlant plus lamentablement que jamais.Louis Pergaud (1882-1915)
C'est partout d'ailleurs la plus froide uniformité ; tout se ressemble – comme dans les tragédies contemporaines ; tout est figé sous le même implacable vernis de fausse et fade élégance.Louis Maigron (1866-1954)
Le tableau des effectifs est figé ; mais l'intégration des nouveaux pays membres n'est pas terminée.Europarl
Il le reconnaissait à ses favoris blonds, à son masque, figé dans une froideur outrée, à sa raideur, à son accent britanniques, à son regard, à son regard surtout !...Paul Mahalin (1838-1899)
Il recula à son tour, soudain figé, glacé par cette parole tellement imprévue après les complaisances que les semaines précédentes avaient peu à peu consenties.Marcel Prévost (1862-1941)
Il devait être habitué à ce sardonique sourire qui était comme figé sur ses lèvres.Émile Gaboriau (1832-1873)
À sa vue, il s'arrêta net, comme figé ; la personne, qui venait en sens inverse, avait passé près de lui.Georges Rodenbach (1855-1898)
Ils jouèrent avec le feu et le cuivre liquide comme les figurations pétries avec ce bronze figé jouent avec l'eau.Léon Gozlan (1803-1866)
Afficher toutRéduire
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020