flacon

 

définitions

flacon ​​​ nom masculin

Petit récipient de verre, fermé par un bouchon. ➙ fiole. Flacon de parfum. —  Bouteille servant au conditionnement des liquides.
au figuré La forme, l'apparence (par opposition au contenu).
 

synonymes

flacon nom masculin

bouteille, fiole, burette, flasque, gourde, [de parfum] atomiseur, vaporisateur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors elle étendit cette main vers un flacon de sels qui se trouvait sur une table voisine et le lui fit respirer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
A ces mots, il pâlit, et son bras, avancé pour saisir un flacon, tomba inerte sur la table.Pétrus Borel (1809-1859)
Exili prit alors dans l'armoire secrète pratiquée dans le mur, un flacon plein aux trois quarts d'une liqueur rougeâtre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce château, avec les eaux qui l'entourent et les coteaux qui le dominent, a l'air d'un flacon dans un seau de glace....Denis Diderot (1713-1784)
Maurice montra son front ; le petit homme, après avoir haussé les épaules, lui tendit un flacon d'eau-de-vie.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Il débouche un flacon et explique à sa voisine qu'il y a fait concentrer les parfums les plus violents et les plus étranges.Marcel Proust (1871-1922)
Quelle idée croyez-vous donc qui ait pu être liée par moi à la présence de ce malheureux flacon de sels dans ma poche ?René Boylesve (1867-1926)
Pitman, si vous voulez bien chercher dans la poche gauche de mon ulster, j'ai l'idée que vous y trouverez un flacon de whisky.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Je la serrerai dans mon cœur silencieux, comme une essence subtile dans un flacon scellé.Albert le Roy (1856-1905)
Au premier plan, debout, un médecin présente à la lumière de la fenêtre un flacon dont il examine attentivement le contenu.Armand Dayot (1851-1934)
L'on pourrait en laisser tomber, négligemment, un flacon, par inadvertance, au cours d'une fête, l'hiver prochain, dans les salons de tel ministère, hein, – pour ne rien dire de plus ?Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Il paraît qu'elle était pour lui d'un bien haut prix, car ses yeux rayonnèrent d'une joie céleste quand il s'aperçut que le précieux flacon était encore aux trois quarts plein.Eugène Sue (1804-1857)
Vous aurez fini votre historiette avant que le porte-flacon, le porte-lorgnon, le porte-éventail, le porte-bouquet, le porte-programme, aient rempli leurs fonctions.Eugène Sue (1804-1857)
Chacun avait un flacon de vin et d'eau, et personne ne versait à boire à son voisin.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Il fit apporter un flacon d'eau-de-vie, but à ma santé, et m'ordonna de garder le reste.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Le salon était éclairé par une seule lampe qui brûlait sur une table, à côté d'un verre et d'un flacon vides.Paul Féval (1816-1887)
Si on vérifie ensuite le poids de l'eau passée dans le flacon, on la trouve diminuée de 85 grains 7/10.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Hettéma se précipite, arrive à temps pour lui arracher de force le flacon de laudanum.Alphonse Daudet (1840-1897)
Je me suis toute ma vie inquiété de la forme du flacon, jamais de la qualité du contenu.Théophile Gautier (1811-1872)
Le valet de chambre entra un flacon à la main, et le maréchal et lui passèrent dans la chambre à coucher.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLASCON » s. m.

Grosse bouteille qui se ferme à vis. Il faut mettre rafraischir le vin dans ce flascon d'argent. les goinfres dans les chansons Bacchiques joignent souvent les flascons & les pots. Ce mot vient de flasco, qui a esté formé de l'Allemand flasch, qui signifie bouteille de vin. Menage. Nicod derive ce mot du Grec phacos, qui est interpreté lenticula au IV. des Rois ch. 9. Du Cange le derive de flasca, flascula, ou flasco, qu'on a dit dans la basse Latinité dans le même sens.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020